Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

La rivière des âmes

1 juin 2013

"Ils ne comprendraient pas la folie dans sa tête"

La rivière des âmes
Calmel, Mireille
353 pages
Éditions France Loisirs (2008)
Collection Roman
À l'aube de ses 40 ans, Maud, romancière à succès, étouffe sous le poids d'un secret. Depuis quelques semaines, sa vie si pleine et riche lui semble se fissurer. Elle entend une voix, dans sa tête, une voix d'homme. Mais à qui en parler ? On la croira folle.
Dans un grand hôpital parisien, Vincent, brillant neurologue, tente de comprendre pourquoi il ne peut oublier une inconnue entraperçue dans un grand magasin.
À l'autre bout de Paris, la nuit, un homme tue des prostituées rousses, avec une sauvagerie inouïe.
Maud, Vincent et le tueur, trois chemins de vie qui convergent inexorablement. Trois destins dont la rencontre a déjà provoqué la passion et le drame, il y a longtemps, très longtemps, dans un château du Moyen Âge.
S'ils veulent conjurer ce passé, Maud et Vincent devront choisir d'affronter leurs peurs, de se battre contre leurs démons. Pour survivre, mais surtout pour gagner la confiance et l'amour de l'être qui, au-delà du temps, leur est destiné.

Extrait :

« Elle en était là de ce constat, lorsque la voix sépulcrale, discrète depuis vendredi soir, s'excusa dans le lobe intérieur de son oreille :
- Je te pensais prête. Je me suis trompé. Lorsque, au fond de toi, tu auras retrouvé ce que tu as oublié, alors je reviendrai.
Elle accepta la nouvelle de sa disparition avec reconnaissance. Elle n'avait plus envie que d'oublier. Tout oublier. »
«  Déchirure.
Bien plus qu'un regret à l'idée de s'éloigner, c'était bel et bien une déchirure qu'éprouvait Victoria Gallagher, tandis qu'elle refermait la porte du vieux château de V., comme s'il lui appartenait depuis des siècles alors qu'elle venait seulement de s'en porter acquéreur la veille.
Derrière elle, indifférent à son trouble, son fils Willimond, la vingtaine prisonnière de sa débilité mentale, mimait un combat invisible dans les herbes folles de la cour, à grand renfort de grognements.
Le jour déclinait sur ce village de Vendée, ombrant la masse rectangulaire du donjon médiéval.
Victoria tourna résolument la clef massive dans la serrure. Il lui fallait rentrer à Paris ce soir, et, dès demain, régler les détails d'une nouvelle existence qui commençait pour elle à cinquante-cinq ans.
Déchirure.
Une nouvelle fois, elle lui poigna le coeur. Elle recula d'un pas, de deux, comme si tout en elle avait du mal à se libérer de l'empreinte laissée par les murs vétustés. Son regard accrocha la date sur la pierre de voûte.
1124.
Un frisson la saisit. Inexplicable. »

Mon avis :

Globalement, j'ai bien aimé. L'histoire est originale. L'écriture est simple, ça se lit vite, sans difficulté et le style est plutôt agréable. Certains passages sont bancales. Maud, écrivaine, croit devenir folle: elle entend une voie dans sa tête et a même des visions. Vincent, neurologue, rencontre par hasard Maud lors d'une dédicace et est irrésistiblement attirée par elle. Un tueur en série hante les rues de Paris en cherchant de nouvelles proies. Quel est le lien entre eux?





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX