Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

L'héritier de l'eau

3 juin 2013

L'héritier de l'eauDE MADEC Auguste
Tome 1: 309 pages  - Édition numérique ICI
Tome 2:  Couverture - Édition numérique ICI
Tome 3:  Couverture
Vous pouvez participer au projet  pour une édition papier jusqu'en octobre ICI
 

Au 22ème siècle, la carte du monde a bien changé. On ne compte désormais que quatre blocs constituant les Etats-Unis d'Amérique, d'Europe, d'Asie et d'Afrique. Nathan vit dans la petite ville de Columbus au Nord Est des Etats-Unis d'Amérique. A l'approche de ses 18 ans, il ressent un malaise qu'il ne s'explique pas.
Le jour de son anniversaire, son père lui fait une révélation qui bouleversera toutes ses certitudes. Mais Nathan peut compter sur son amie Sofia pour faire face à sa transformation.
Avec la montée d'une nouvelle menace entre les deux blocs de l'Est, le jeune homme devra faire des choix drastiques au risque de se mettre à dos ses amis et de perdre tout sens moral...

L'auteur se livre pour nous.


Parle-nous un peu de toi.
 Auguste de Madec est un pseudo que j'ai choisi quand j'ai commencé à écrire il y a trois ans. J'ai 30 ans aujourd'hui et je travaille dans la finance. Rien de très fascinant mais j'aime mon job, ce qui est une grande chance de nos jours. Je mène une vie plutôt banale qui ne me sert donc pas comme source d'inspiration pour mes romans. Mais alors comment en es-tu arrivé à l'écriture ? Merci de me poser la question. En fait, je me penche sur le phénomène des romans YA depuis plusieurs années et je suis devenu un amateur du genre. Comme tout lecteur, je ressens une certaine frustration quand un auteur décide d'arrêter une saga. On peut facilement s'attacher à des personnages et regretter de ne pas pouvoir les suivre plus longtemps.
Quelle est la solution de contournement ? Signer une pétition, faire une grève de la faim... Comme c'est pas trop mon style (Il vaut mieux ne pas me croiser quand j'ai sauté un repas !), j'ai penché pour une troisième solution. Et pour parer à cette frustration, je me suis dit qu'en écrivant moi-même une saga avec des personnages qui me plaisent, je pourrais enfin contrôler les choses. Mouahahaha !!! (Il faut imaginer un rire machiavélique...) Je n'avais pas la prétention de pouvoir créer des oeuvres du calibre des auteurs que je lisais mais à mon petit niveau, je me disais que c'était une aventure à tenter. Quand j'ai terminé d'écrire le premier tome de "L'héritier de l'eau", je n'avais pas vraiment dans l'idée de le faire publier. De toute façon, qui aurait envie de le lire ? Mon chien ? Pas évident vu qu'il est myope. Après réflexion, j'ai supposé que certains lecteurs pouvaient être intéressés par l'intrigue et ses personnages. J'ai eu la chance d'obtenir le soutien d'un site Internet, CineTVBuzz (absorbé par BuzzYA en fin d'année dernière), qui a ouvert le site http://www.lheritierdeleau.fr/ et assure une promotion permanente de mes livres. Sans ça, j'aurais sans doute réussi à avoir une dizaine de lecteurs. Avec ce site, j'ai déjà pu susciter l'intérêt de plus de 14000. Oui, oui, vous lisez bien. Il n'y a pas de zéro en trop.



Si tu devais décrire « L'héritier de l'eau », que dirais-tu ?

Commençons par mes sources d'inspiration. La liste est très, très longue mais pour vous donner une idée de sa diversité, voici quelques exemples. Déjà, il y a des livres comme Hunger Games de Suzanne Collins, Frisson de Maggie Stiefvater, Si je reste de Gayle Forman, Across the Universe de Beth Revis, Delirium de Lauren Oliver, Divergent de Veronica Roth, Starcrossed de Josephine Angelini, This Dark Endeavor de Kenneth Oppel, Legend de Marie Lu, Cinder de Marissa Meyer, Profil de Jay Asher et Carolyn Mackler, Starters de Lissa Price, I Hunt Killers de Barry Lyga, 172 heures sur la lune de Johan Harstad et tant d'autres. Une autre de mes inspirations me vient du petit écran, plus particulièrement de l'émission "Secrets d'Histoire" de Stéphane Bern. Hein ? Si vous regardez cette émission et que vous avez lu le tome 2, vous verrez sans doute à quoi je fais référence... Pour les aspects psychologiques de mes personnages, je dois dire que le manga "Death Note" m'a aussi beaucoup influencé. Je voulais des personnages intelligents, capables d'anticiper certains évènements. Ah, j'ai failli oublier ! Cinquantes nuances de Grey aussi... Mais non, je plaisante. Il y a quelques scènes hot mais ça reste plutôt sage. Peut-être que Christian Grey a certains atouts mais il ne fait pas le poids face à Nathan !
En commençant à écrire « L'Héritier de l'Eau », je me suis vite rendu compte que le cheminement de l'intrigue ne pouvait pas tenir dans un seul tome et il est devenu évident que je devais développer le fil de l'histoire comme une saga. Vous remarquerez que je ne parle pas de trilogie... J'ai donc trouvé un titre pour le premier tome : « La Transformation ». J'ai adopté un style d'écriture dédié aux personnages. De fait, chaque situation est écrite du point de vue des quatre personnages principaux du roman.
« L'Héritier de l'Eau » ne commence pas comme un roman dystopique mais il le devient au fur et à mesure des pages. J'ai pris le parti de mettre l'accent sur l'évolution physique et psychologique du personnage de Nathan de manière à ce que les évènements survenant au cours du roman aient un réel impact sur le lecteur qui se sera impliqué émotionnellement. Enfin bon, ça c'est la théorie... J'aurais pu créer des personnages caricaturaux en exacerbant tel trait de caractère ou tel autre des uns et des autres mais j'ai préféré opter pour une approche plus réaliste. Le contexte de l'avènement d'un Empire m'a permis de proposer un adversaire de taille à mon protagoniste.



Pourquoi avoir choisi MyMajorCompany pour financer ton livre ?
Les tomes 1 et 2 de "L'héritier de l'eau" sont déjà disponibles en version électronique sur Amazon (http://www.amazon.fr/s/ref=ntt_athr_dp_sr_1?_encoding=UTF8&field-author=Auguste%20de%20Madec&search-alias=digital-text&sort=relevancerank) donc je vois le projet MyMajorCompany plus comme la cerise sur le gâteau qu'autre chose. L'objectif est de pouvoir faire bénéficier ceux qui le souhaitent d'une édition papier des livres.


Est-ce ton premier écris ? Quels sont tes projets dans l'avenir concernant l'écriture?
Le tome 3 de "L'héritier de l'eau", intitulé "La révélation", sortira en édition numérique le 29 Juin 2013. Est-ce que ce sera le dernier ? La réponse se trouvera à la fin du livre... J'ai commencé l'écriture d'un nouveau roman, "Pense à tes fans, Liam !" dans un genre très différent de celui de "L'héritier de l'eau". Pas de science fiction, pas de dystopie... mais un livre plus ancré dans le réel. Je ne peux pas en dire trop pour le moment mais des teasers ont déjà été dévoilés sur le site http://penseatesfansliam.buzzya.fr/ pour les curieux.

Et pour finir,un petit portrait chinois...

Si tu étais une légende, tu serais Batman, rendu super cool depuis les films de Christopher Nolan.
Si tu étais un livre , tu serais Hunger Games. C'est ce roman qui m'a fait songer pour la première fois à écrire.
Si tu étais un continent , tu serais l'Eurasie qui tient une place prédominante dans "L'héritier de l'eau".
Si tu étais un personnage de série télé , tu serais Fox Mulder de "X-Files".
Si tu étais un légume , tu serais une salade. Allez savoir pourquoi ?!



Extrait



« Le poids de la conversation que j'ai surprise est trop lourd à porter seul. Il faut que j'en parle à Sofia. C'est la seule qui puisse me donner du recul sur la situation. Elle m'apportera la raison que je semble avoir perdue. Ma paranoïa a fait place à la peur il y a quelques minutes et c'est maintenant l'excitation qui me gagne. Je me sens également éreinté, comme si je venais de soulever un camion et que tous mes muscles s'affaissaient suite à l'effort. Je ne me souviens pas avoir été dans un état pareil de toute ma vie. Des gouttes de sueur perlent sur mon front alors que je compose le numéro de téléphone de Sofia.
Elle décroche enfin et je lui fais comprendre l'urgence de la situation.
« Je te dis que j'ai besoin de te voir maintenant. Ce n'est pourtant pas difficile à comprendre. »
Sans grande surprise, mon ton ne lui plaît pas.
« Parce que Monsieur a un besoin urgent de me voir, je devrais me plier aux exigences de son altesse et laisser de côté tous mes impératifs de la journée ? »
Alors que j'aurais du m'excuser, j'en rajoute sans trop savoir quels rouages dans mon cerveau semblent grippés.»

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX