Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Penser mes blessures

3 juin 2013

Penser mes blessures

FACK Peggy
120 pages
Auto-édition
Prix : 13.29ICI

 


Penser (comprendre panser) est ma thérapie pour me débarrasser de mes démons, mes peines et mes angoisses, histoire de ne pas... sombrer.



 

"Mes passions sont la natation, la généalogie (ancêtres hongrois et polonais), les ballades en bord de mer histoire de faire le vide de temps en temps et de me ressourcer, et ma nouvelle passion dévorante qui est l'écriture."






L'auteure se livre pour nous.




Parle-nous de toi ...


J'ai bientôt 38 ans, il est toujours compliqué de parler de soi! Je suis maman d'une petite fille de 7 ans, je suis à la recherche d'un emploi.
J'ai perdu, il y a 4 ans mon compagnon dans un accident de voiture et malgré toutes attentes j'ai tenu le moral, j'ai géré au mieux tous les petits aléas de la vie tout en soutenant ma fille dans son chagrin. Durant ces 4 années, je me suis quelques peu oublié, mise entre parenthèses, mais un jour j'ai craqué et mon entourage m'avait conseillé d'écrire histoire de ne pas sombrer.
Je suis resté 2 jours devant ma page et j'ai connu le skyblog. C'est là que je me suis mise à écrire. J'écrivais de jour comme de nuit. J'en oublié de manger! Au bout d'un mois, j'ai décidé de montrer mon blog à ma meilleure amie. Au vu de sa réaction et de ses larmes, j'ai compris que j'avais su, malgré moi, transmettre ma douleur.
C'est après sa lecture que mon amie m'a lancé l'idée d'en faire un livre. C'est ce que j'ai fait, mon but était de laisser une trace pour ma fille, mais aussi pour montrer à mon entourage que je ne suis pas si "forte" qu'il le pensait!
Durant la réalisation de ce projet, je suis passée par tous les stades possibles, la colère, le dégoût de soi, la folie, la joie, la tristesse mais aussi la solitude.
Je n'écris pas pour l'argent, seulement parce que l'écriture me colle à la peau, je ne peux plus m'en passé.
D'ailleurs avant de publier mon recueil, j'avais envoyé mon manuscrit à plusieurs éditeurs. Quelle surprise que m'a offert ma boîte aux lettres, quand j'ai reçu 2 propositions de contrat pour éditer mon livre. Ca a été une grande victoire pour moi. J'avais un autre avis que celui de mes proches.
Malheureusement, je n'ai pu donner suite à ces 2 contrats, car la demande de financement était au-dessus de mes moyens! J'ai donc écumé tous les sites internet pour trouver le moyen d'être mon propre éditeur et j'ai fini par trouver. J'ai réalisé mon livre le 31 décembre 2012; il était en vente sur le site le 1er janvier 2013, un très bon début d'année pour moi! (Si d'autres jeunes auteurs ont des astuces pour se faire éditer à moindre coût, je suis preneuse)


Combien de temps as-tu mis pour l'écrire ? Qu'est-ce que cela racontera ?

Mon recueil a vu le jour en 4 mois (écriture et édition comprises)
C'est un recueil de poèmes qui compte essentiellement des petits moments de ma vie, un partage de mes émois.

Pourquoi avoir choisi d'écrire des poèmes ?

Voilà une question que je ne me suis jamais posée. Peut-être un style dans lequel je me sens le plus à l'aise?
J'ai toujours une préférence pour les poèmes, mon livre que je ne me lasse de lire, est "les fleurs du mal" de Baudelaire, je l'ai lu très jeune et je ne m'en suis jamais séparé.
Et écrire des poèmes, je trouve que c'est la plus belle façon d'écrire "enfin cela ne tient qu'a moi!"


Y a t-il  ans eut des passages plus difficile à écrire que d'autres ?



Effectivement, il y a eu des passages plus durs à écrire que d'autres, notamment quand je devais écrire la peine et la douleur de ma fille. Il était difficile pour moi de trouver certaines rimes tout en gardant l'émotion.
Il y avait aussi quand j'étais à court d'idée, j'ai voulu mettre à contribution mes lecteurs (principalement mes contacts facebook), donc un jour j'ai lancé un appel, j'ai demandé à mes contacts de me donner un mot de leur choix et le but était d'en faire un poème qui s'adressait directement à mon contact, il participe en quelque sorte, comme un clin d'oeil personnel. Cela à plutôt bien fonctionné.
Je me rappelle qu'une amie m'avait demandé un poème avec le mot "paradoxal", j'ai mis 2 semaines et demi à pouvoir en sortir quelque chose, mais je dois avouer que c'était un défi de taille


Comptes-tu continuer à écrire ?


Oh que oui, je compte bien continuer à écrire! D'ailleurs je suis, depuis janvier, sur l'élaboration de mon 2ème projet. L'idée est qu'il y aura toujours des poèmes, mais je voudrais lui inclure quelques petits textes flash (sortes de petites histoires qui tiendrait sur une page), J'aimerai également pouvoir y inclure des photos réalisées par moi-même ou par un professionnel. Il est certain qu'il m'arrive d'être confronté au syndrome de "la page blanche", mais je ne pense pas pouvoir m'arrêter un jour d'écrire, c'est ma survie!


Et pour finir,un petit portrait chinois...


Si tu étais une qualité , tu serais ...passionnée
Si tu étais un soda , tu serais ...pourquoi pas un sprite?
Si tu étais un conte de fée , tu serais ..."Les fées" de Charles Perrault
Si tu étais un livre, tu serais ...J'aurais bien dit "les fleurs du mal" de Baudelaire mais il n'y aurait aucune surprise donc je dirais plutôt "les noces barbares" de Yann Queffélec
Si tu étais un produit de beauté , tu serais ... l'anti ride.



Extrait





...
A trop vouloir décrocher la lune
Il ne me reste plus que ma plume
Comme compagnon d'infortune

A tant vouloir toucher les étoiles
Je reste inerte devant cette toile
Solitude espiègle mais royale

A tant vouloir un bout du ciel
Entendre des paroles saveurs de miel
Elle restent artificielles
...




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX