Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Première ligne ou crimes de vacances sans importance

25 juin 2013

"L'eau, avec ses vagues et ses courants, 
pouvait accélérer son œuvre de destruction."

Première ligne ou crimes de vacances sans importance
Sarmini Malek
175 pages
Éditions Amalthée (2013)
Collection Policier
« Selon vous, qui aurait voulu le tuer ?
-Moi, mais je ne pouvais le faire.
Il se tut, puis ajouta :
-Cherchez du côté du clan de la Pointe, vous apprendrez beaucoup de choses.
-Hubert Castagne, lui aussi retrouvé assassiné, faisait partie du clan...
-Oui, allez voir ses amis et leurs femmes. J'ai toujours trouvé que ça sentait mauvais de ce côté-là. »
Unis depuis toujours derrière les secrets partagés et les digues élevées contre l'océan qui protègent leurs villas, les propriétaires du très fermé « clan de la Pointe » vont-ils parler alors que les corps de deux d'entre eux viennent d'être retrouvés imbibés d'eau de mer ? Et si ce commissaire, qui fantasme sur la Vierge Marie et se croit en vacances, n'obtenait aucun aveu ? Pas d'affolement. La vérité survient parfois sans crier gare.


Extrait :


« -Qui l'a découvert ?
-Un aveugle.
-Comment ça ?
-Il est tombé dessus en le heurtant.
-Tu te moques de moi ?
-Non.
En effet, ce fut Christophe Haussin qui découvrit la dépouille de Charles Rochebrune alors qu'il se promenait comme tous les matins sur la plage. Plus exactement, il avait trébuché dessus, car il était aveugle. Le non-voyant s'était écroulé sur quelque chose de compact et mou, qu'il avait aussitôt reconnu comme un corps d'homme. La sensation fut désagréable et il se rejeta instinctivement sur le côté. Il resta sans bouger quelques instants pour reprendre ses esprits. Puis il entreprit de parcourir avec ses mains, non sans quelque répugnance, ce qui à l'évidence était un cadavre, car froid et inanimé.  »

Mon avis :

Ce livre m'a été proposé par les Éditions Amalthée que je remercie pour leur confiance.
Robert Lalande est un policier bientôt en retraite. Mais avant de partir, il veux mener une enquête à terme. Celle concernant l'assassinat de deux hommes qui à première vue ont comme seul point commun le fait d'être ennemi. On suit l'enquête alors qu'il interroge chacun des personnes qui pourrait être l'auteur de ces meurtres. Il y a un mélange d'Hercule Poirot et de Miss Marple dans sa façon d'enquêter qui est vraiment plaisante. Les chapitres sont courts, voire très courts. Entre deux, on parcourt brièvement le point de vue d'autres personnages, jamais les mêmes. C'est le bémol de cet ouvrage : un trop grand nombre de personnages, qui parfois ne font qu'une brève apparition. Mais l'auteur nous en donne tant de détail que plus d'une fois, je suis revenue en arrière pour comprendre qui était le personnage, si je l'avais déjà croisé... Ma lecture en a été ralenti. C'est dommage car l'enquête en elle-même est bien ficelée.

Première ligne ou crimes de vacances sans importance




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :