Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

La première chose qu'on regarde

1 août 2014

" Il comprend qu'on est jamais aimé pour soi mais pour ce qu'on comble chez l'autre. "

Delacourt Grégoire
224 pages
Éditions Le Livre de Poche (2014)
Collection Littératures & Documents
Le 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, vêtu de son caleçon fétiche, regarde un épisode des Soprano quand on frappe à sa porte. Il ouvre. Scarlett Johansson. Il a vingt ans, il est garagiste. Elle a vingt-six ans, et quelque chose de cassé.

Extrait :

« Les nouvelles rencontres, en tout cas celles qui semblent importantes, font toujours cet effet : on n'a pas sommeil, on voudrait ne plus jamais dormir, se raconter sa vie, toute sa vie, partager les chansons qu'on aime, les livres qu'on a lus ; on voudrait toujours s'être connus pour s'embrasser, s'aimer en connaissance de cause, en confiance, et se réveiller le matin en ayant l'impression d'être ensemble depuis toujours et pour toujours ; sans la peine amère de l'aube. »

Mon avis :

Arthur Dreyfuss, le sosie de Ryan Gosling, est un jeune mécanicien d'une vingtaine d'année qui voue une passion pour les femmes à forte poitrine. Un soir, une jeune femme frappe à la porte d'Arthur. Sa ressemblance avec la comédienne américaine Scarlett Johansson ne passe pas inaperçue dans le petit village d'Arthur. Jeanine Foucamprez de son vrai nom va bouleverser la petite vie d'Arthur. Cette dernière est à la recherche d’un havre de paix, où les gens l'accueilleraient pour ce qu'elle est et non pour sa ressemblance avec une autre. Mais cela ne va pas être aussi facile.
La première chose que l'on regarde est un récit qui met en avant les blessures que peuvent provoquer l'apparence physique, notamment le trouble identitaire qui surgit chez la personne en cause. Jeanine en fait les frais chaque jour, et sa vie en est particulièrement affectée : chaque personne qui la croise ne peut s'empêcher de l'identifier à une tierce personne, son emploi ne met en avant que son aspect et non son intellect. Jeanine aspire simplement à être une fille comme les autres et être aimé comme tel. Arthur est aussi un personnage fragile, marqué par la disparition de ses proches. Mais c'est aussi un être sensible, qui aime la poésie. Avec de si beaux personnages, on pourrait penser que la romance va nous emporter. Pourtant ce ne fût aucunement le cas. Je l'ai trouvé plate, sans relief. Je me suis ennuyée tout au long du récit ; j'ai passé plus de temps à identifier les diverses références culturelles (cinéma, musique) plutôt que d'apprécier l'histoire en elle-même qui, je pense, voulait mettre en avant le fait qu'il ne faut pas aimer une personne juste pour son apparence. Je me suis forcée à terminer ce roman, afin de voir où vont nos personnages. Mais j'ai trouvé qu'il y avait trop de description-meuble sans grand intérêt. Ce titre est pour moi une réelle déception, et ne restera pas longtemps dans mon esprit.






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Je ne connais pas et avec ton avis je ne pense pas découvrir ce roman !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas du tout aimé ce livre, ni les personnages. Je trouve que c'est vraiment dommage que Grégoire Delacourt ait écrit quelque chose d'aussi moyen, il aurait mieux fait de s’arrêter après La liste de mes envies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui comme tu avais aimé le précédent titre, je me suis plongée dans celui-là confiante. Mais non, ça n'était vraiment pas ça.

      Supprimer
    2. Essaie "La liste de mes envies", le film est plutôt moyen, mais le livre est vraiment bien. Je pense que tu aimerais l'histoire.
      S'il te tente, laisse-moi un SMS et je te le passerai.

      Supprimer
  3. C'est dommage que tu n'es pas accroché car le résumé me faisait bien envie ! Mais du coup j'hésite à le lire...

    RépondreSupprimer
  4. Il ne me dit rien du tout et ta chronique n'arrange rien ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'avais très envie de le lire, ayant adoré le précédent livre de l'auteur, mais ton avis me fait plus qu'hésiter....

    RépondreSupprimer
  6. Le résumé est tentant mais ta chronique refroidit, à voir...

    RépondreSupprimer