Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Le bonheur malgré tout

9 décembre 2014

" Devenir sage, c'est aimer, prévoir et partager. "

Champfleury Myriam
484 pages
Éditions Amalthée (2014)
Collection Roman
Valentine est issue d’une famille aisée, où la révolte n’est pas de mise.
Néanmoins, à l’adolescence, elle rejette l’ordre familial quand survient son besoin de se réaliser : son idéal s’avère bien différent du projet paisible que ses parents avaient prévu pour elle.
Xénophile affirmée, elle décide d’étudier la médecine pour se mettre au service de l’autre, quelles que soient ses origines ou sa condition. C’est alors la métamorphose d’une jeune fille, le temps de ses longues études.
Immanquablement, Valentine tombe amoureuse. L’échec de cette romance va l’entraîner loin des siens, dans des aventures pleines de rebondissements tragiques mais riches d’enseignements.
Comment envisager une vie de couple quand on est aussi entier ? Elle veut se réaliser, non s’installer, et surtout construire son devenir de femme et de citoyenne.
Pourtant, sa quête du bonheur ne faiblit jamais. Et son optimisme, pourtant difficile à revendiquer en ces temps de morosité et de crises, vous surprendra…

Extrait :

« Valentine refuserait toujours un plaisir personnel s'il devait lui faire prendre part à cette vaste comédie qui se déroule dans le monde. Elle ne devait donc pas épouser Serge.»

Mon avis :

Valentine vient d'un milieu aisé, où la vie est réglée sur des principes bien définis. Après un échec amoureux, elle se jette à corps perdu dans ses études et dans un long parcours pour se trouver.
Nous suivons donc Valentine qui est en quête du bonheur, d'un idéal de vie qui saurait la satisfaire pleinement. Valentine se cherche, se construit, fait des erreurs et avance. Elle se forge un caractère, loin de ce que ses parents avaient envisagé pour elle. Mais son besoin d'être une personne entière dépasse le reste, même l'amour quand il se présente à lui. Valentine va passer de nombreuses années à chercher sa voie, la lumière qui sera rendre ses jours plus beaux. Peut-être un peu trop longtemps. On découvre une grande partie de sa vie, de la Valentine adolescente à celle qu'elle deviendra adulte, bien après ses trente ans.
Je cherchais un récit qui se rapprocherait de la plume d'Anita Jack que j'avais adoré. Mais ce récit en est loin. Tout au long de ma lecture, j'ai eu le sentiment qu'il manquait de fluidité dans la narration, qu'il manquait également de punch pour souligner les besoins et attentes de Valentine... Ce n'est pas toujours facile d'être claire lorsqu'il s'agit d'expliquer où se situe ce qui pèche dans un récit, pour décrire le ressenti que j'ai eu d'une lecture. Mais je vais essayer.
La plume de l'auteure ne m'a pas conquise : des longueurs, des tournures de phrases qui ont rendu ma lecture difficile. J'ai aussi trouvé certains des propos de Valentine très désuets alors qu'elle veut être une femme libre de ses choix et ouverte à l'inconnu : si elle se cherche, elle garde des principes qui la ferme ou qui la dirige vers les mauvais choix. De même, j'ai eu du mal à suivre sa quête d'elle-même, même si l'idée me semblait intéressante : il y a des maladresses dans la façon dont cela est présentée, ce qui alourdit le récit. Et, on aurait tendance à manquer d'empathie pour ce personnage féminin. Il n'y a pas cette sensibilité en elle qui aurait pu me toucher. J'ai eu plus d'affection envers Loïc, cet ami qui reste près d'elle, quoiqu'elle fasse, quoiqu'elle dise. Le genre d'être cher qu'on souhaiterait près de soi. En somme, une lecture qui n'a pas su me combler malgré de bonnes idées.

★☆☆☆☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Tu ne me donnes pas fort envie de le découvrir :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est rare que je poste des avis négatifs. Mais là, j'ai vraiment eu beaucoup de difficultés à me plonger totalement dans la vie de Valentine et de comprendre pourquoi elle fait certaines choses alors que tout pousse à croire depuis le début que son bonheur est juste là, devant elle. Le style de la narration est ce qui pèches je pense après réflexion, car abordé différemment, je pense qu'il m'aurait plu davantage.

      Supprimer
    2. Oui c'est dommage du coup, je vois ce que tu veux dire :/ Peut-être que je lui laisserai tout de même sa chance un jour mais à première vue, je ne me jetterai pas dessus :)

      Supprimer
  2. Je ne suis pas tentée et ton avis me convaincs dans ce sens :)

    RépondreSupprimer
  3. pas trop mon genre mais pourquoi pas =)

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas mon genre de lecture puis en lisant ta chronique ça ne m'a pas donné envie de découvrir ce livre.

    RépondreSupprimer
  5. Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce livre, c'est la richesse de la thématique : de l'adolescence à la vie de couple, de l'idéalisme à la quête du bonheur en passant par l'optimisme et une certaine obstination. La richesse de cette thématique ne peut laisser indifférent, renvoyant chaque lecteur à sa propre expérience professionnelle, sociale, familiale.
    Beaucoup de mouvement, d'émotion, de désillusion en nouveau départ. On ne s'ennuie pas.
    Le style est précis, riche de dialogue. Le dialogue serait-il la clé, l'une des clés du bonheur? Au lecteur de le découvrir.
    En conclusion, une lecture enrichissante...

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme: 27 mars 2015 0 heure 44
    On situe le récit dans les années d'après 1968.. Le style n'est pas celui de 2015. Valentine est issue d'une famille bourgeoise, son style est donc recherché. On doit se faire une opinion personnelle: j'ai apprécié l'ensemble de l'ouvrage, le style, l'intrigue. Valentine se cherche comme tous les adolescents et assume ses erreurs. On est en face de deux types d'amoureux: Loïc qui a eu le coup de foudre, discret mais fidèle, Valentine qui voit s'installer un sentiment qu'elle confond au départ avec l'amitié:" je ne l'avais pas compris, tu es mon amour de toujours". De plus, ce roman contient de nombreux symboles, il foisonne de sujets de réflexions... Roman riche en suspens qu'on lit d'un trait... On a envie de connaître la fin. Chaleureux, débordant de générosité "un coeur assez grand pour contenir le monde" etc... Moi j'aime Valentine gaffeuse, rebelle mais combien authentique qui " veut se réaliser et non s'installer". Je vous le recommande!

    RépondreSupprimer
  7. Un joli commentaire sur une chronique parce qu'une personne "anonyme" s'est mieux appropriée l'ouvrage que moi, je veux bien. Tous les goûts sont dans la nature et je ne me considère pas comme la meilleure juge quant à la qualité littéraire d'un ouvrage. Mais deux en mode "anonyme" .... Je deviens plus sceptique quant à la valeur à donner au dit-commentaire quand la majorité de ceux reçus sont moins "vendeur" et moins recherché.
    Merci de vous identifier à l'avenir.

    RépondreSupprimer
  8. Dominique de Paris, littéraire. Je me suis pris au jeu. Je suis désolé d'avoir écrit à la suite d'un inconnu qui a eu un avis positif lui aussi. Je ne le connais pas. Je suis flatté du "Un joli commentaire". C'est votre droit absolu d'avoir cette opinion. On peut recommander sans "vendre".

    RépondreSupprimer
  9. L'avis positif ne me dérange pas. Comme je l'ai indiqué, je n'ai pas accroché au style malgré le fond intéressant...
    C'est plutôt le côté anonyme qui me gênait. Merci de vous être identifié. Que cela ne vous empêche pas de me laisser votre avis sur un autre ouvrage :)

    RépondreSupprimer
  10. OK. J'apprécie . On verra lorsque je serai plus disponible Mais j'ai autant aimé Loïc que vous. Bon courage!

    RépondreSupprimer