Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Le Quinconce 1 – L'héritage de John Huffam

18 février 2015

" C'était plus que je n'en espérais. "

Palliser Charles
304 pages
Éditions Libretto (2014)
Collection littératures étrangères
Dans l’Angleterre du début du XIXe siècle, le petit John Huffam, élevé dans un village perdu, comprend que sa mère, pauvre parmi les pauvres, est mystérieusement apparentée aux châtelains du lieu. Dès lors, il va consacrer sa vie à percer le secret de ses véritables origines et ne tarde pas à découvrir la cruauté qui fonde les castes sociales et qui déchire les êtres

Extrait :

« Notre maison, le jardin, le village et la contrée à une demi-lieue alentour... à cela se bornait mon univers, car c'était là tout ce que j'avais connu jusqu'à l'été précédent, époque où devant moi s'ouvrit, à Hougham, un autre monde. Et à présent que je cherche une image qui serve ce que j'ai dessein d'entreprendre, il me souvient d'une splendide après-dinée d'été : sans soupçonner encore que si peu après j'allais partir, je m'échappai, pour me soustraire au confinement où depuis longtemps je me morfondais et piaffais d’impatience, avide de gagner la berge du ru qui courait dans le bois de Morsey, puis de pousser plus au nord, sur les terres qui m'étaient interdites, exultant non point tant dévoir recouvré ma liberté que de l'avoir dérobé. »

Mon avis :

John vit avec sa mère dans une petite maison de campagne, entouré de peu de personnel : une cuisinière, une servante et une nourrice. Personne ne vient les voir. Ils sont isolés de tout. Pourtant, du jour au lendemain, la visite d'un homme étrange et un cambriolage déstabilise la vie tranquille de cette famille. La mère de John semble constamment sur ses gardes. Du haut de son jeune âge, John essaie de comprendre ce qui se passe, intrigué par les événements. Une étrange gravure sur une boite appartenant à sa mère attire rapidement son attention pour l'avoir déjà aperçu ailleurs. Quels secrets se cachent derrière tout cela ?
Le récit tourne autour du passé trouble de la mère de John. Ce dernier sent sa frustration grandir au fil des étranges événements, soupçonnant que sa mère lui cache quelque chose d'important. Il s'interroge sur ses origines, sur son père. On découvre rapidement que sa mère possède des documents importants qui pourraient signer la richesse de son fils. Cependant, cette fortune est convoitée par d'autres. La naïveté de sa mère la pousse à confier ses secrets à de mauvaises personnes, ce qui va immanquablement se retourner contre elle. C'est une femme faible, manipulable que nous propose l'auteur. Mais elle semble déterminée à garder son fils à l'écart du monde extérieur. John est une jeune garçon qui semble plutôt intelligent et curieux. Il rêve de liberté et d'évasion. Devant les longs silences de sa mère à ses diverses questions, John va chercher lui-même des réponses.
Il m'a fallu du temps pour entrer pleinement dans le récit : l'argot utilisé dans le récit m'a un peu déstabilisé dans ma lecture. Publié pour la première fois en 1989, Le quinconce est un ouvrage de plus de 1200 pages à l'origine. L'héritage de John Huffam est la première partie des aventures de John qui lutte pour trouver contre de nombreux complots pour trouver sa place. Le Quinconce fait parti de ces récits qui continuent de voyager et d'être lu malgré les années qui s'écoulent. J'étais très enthousiasme à l'idée de le lire, intriguée par le résumé. Mais je me suis vite heurtée au décalage d'époque dans le style d'écriture. J'ai eu du mal à passer de la narration plutôt fluide et entraînante même si les termes marquent le langage de l'époque, aux dialogues plus durs à comprendre. Certains personnages s'expriment difficilement, de sorte que je devais revenir plusieurs fois sur leurs phrases pour saisir le sens de ce qu'il disait. Par la suite, la lecture était plus agréable, même si je dois dire que je n'ai pas été spécialement transportée par l'ouvrage. J'ai eu l'impression qu'il me manquait de nombreuses indications pour comprendre tout ce qui se cache derrière ce premier volet.
Malgré tout le potentiel de cet ouvrage, je ne pense pas que ce soit un genre qui me corresponde : trop désuet pour moi. Mais peut-être que pour vous, il en sera autrement.

★★☆☆☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Ta chronique ne m'a pas vraiment donné envie de découvrir ce livre ...

    RépondreSupprimer