Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

La passion

7 juillet 2015

" Seul existe le présent, et non les souvenirs. "

Winterson Jeanette
216 pages
Éditions Points (2015)
Collection Littérature
Tandis que la débâcle de Russie met fin à l’admiration d’Henri pour Napoléon, à Venise, Villanelle, travestie en homme, s’éprend d’une mystérieuse Dame de pique… qui lui dérobe son cœur. Il déserte son régiment, elle fuit l’Italie : leurs chemins se croisent à Moscou. Entre eux se nouent les fils de la passion et les amants se lancent dans une quête étrange : retrouver le cœur de la jeune femme…

Extrait :

« À notre arrivée, nous sortions des jupes de nos mères et de nos promises. Nous avions encore l'habitude de nos mères dont les bras durcis par le travail talochaient les plus robustes d'entre nous, nous laissant les oreilles bourdonnantes. Et nous courtisions nos promises à la manière de la campagne. Paisiblement, eu rythme des récoltes qui mûrissent pour la moisson. Sauvagement, comme les truies qui fouissent la terre. Ici, sans femmes, en compagnie de nos seules imaginations et d'une poignée de putains, nous oublions ce qu'il y a chez la femme qui, par l'entremise de la passion, peut sanctifier un homme. »

Mon avis :

Le jeune Henri, jeune recru française dans l'armée napoléonienne, a toujours rêvé de devenir tambour. Mais le destin l'a amené à être attaché aux cuisines, où il se voit désigner pour s'occuper des volailles, les nourrir, les tuer et les servir. Bien que déçu, Henri trouve du réconfort à être proche de Napoléon, pour qui il voue une grande admiration. Mais l'attitude froide et hautaine de son empereur est loin de ce qu'il espérait. Accompagné de deux amis improbables, il tente de survivre à la vie de camp, désabusé par la mort de ses nombreux compatriotes. En parallèle, Villanelle, une belle et mystérieuse vénitienne, se travestit pour travailler dans des salles de jeux en Russie. Elle tombe sous le charme d'une femme qui lui dérobe ses dames de Pique. Mais l'inconnue semble très éprise de son mari et Villanelle se retrouve avec le cœur brisé. C'est à Moscou que les chemins de Villanelle et d'Henri vont se croiser.
La passion est un récit intense : de nombreuses années s'écoulent à travers les pages. La situation décrite dans la quatrième de couverture n'arrive que tard dans ce récit. Nous apprenons d'abord à connaître chacun des protagonistes, Henri et Villanelle, avant que leur rencontre n'intervienne. C'est un récit qui traite de la passion sous toutes ses formes : sexuelle, spirituelle, affective... Une passion qui se veut tantôt dévorante, tantôt idolâtrant. Écrit en 1987, on peut considérer cet ouvrage comme un classique de la littérature. L'histoire en elle-même n'est pas transcendante : j'ai décroché à de nombreuses reprises, trouvant l'intrigue longue à se mettre en place malgré le peu de pages que contient le livre. Mais je sais reconnaître les qualités littéraires du récit : La passion est un livre qui fait réfléchir, qui nous permet de remettre en question la place que nous laissons à cette passion dans nos vies.

★★☆☆☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :