Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

In my Mailbox # 126

5 mars 2016


Mes réceptions du 29 février au 5 mars :

Lecture papier :





Attaché presque nu à un poteau avec une pancarte accusatrice autour du cou... Le demi-frère de September Rafferty a échappé de peu à la mort, et est la deuxième victime d’un tueur qui glisse entre les doigts de la police. Frustrée et inquiète, à peine remise de ses blessures dues à sa dernière affaire, et manœuvrant sa relation naissante avec Jake, son amour de jeunesse retrouvé, September se lance à corps perdu dans une enquête où les frontières entre le bien et le mal, le coupable et les innocents, sont plus floues que jamais...



Avez-vous déjà entendu parler des Fils d’Éros ? On prétend à mi-voix que ces professionnels de la séduction joueraient avec les sentiments et bouleverseraient la vie de leurs victimes.
Judith de Ringis est une femme d'affaires aussi douée qu'impitoyable. Pour se débarasser d'une concurrente gênante, elle requiert les services de l'un de ces mercenaires. Marc, dit le Papillon, s'engage à briser sa proie.
Cependant, manipuler les choses de l'amour n'est jamais simple, surtout quand les plus redoutables prédateurs se révèlent, eux aussi, capables d'émotions...
Antoine, Parisien, est tombé sous le charme des collines et des forêts du Morvan. Un jour de promenade il découvre, choqué, une étoile de David taguée sur le portail d'une maison. La propriétaire des lieux, Clara, une vieille dame énergique et bienveillante, fait de lui son confident...
Pendant la guerre, Clara n'avait que cinq ans lorsque ses parents ont été arrêtés et déportés. Elle a été recueillie par des voisins qui ont été ses parents de substitution. Bien que devenue l'institutrice du pays, elle y est toujours restée « la Juive ». Avec, en filigrane, toutes les interrogations qui taraudent Clara et son angoisse de voir se réveiller les vieux démons...
Pourquoi notamment la petite broche ayant appartenu à sa mère se
retrouve-t-elle, trente ans plus tard, épinglée sur le chemisier de l'une
de ses amies ? Ses parents auraient-ils été dénoncés ? Qui connaît la vérité dans le village ?


Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.



Lecture jeunesse :


À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Bonjour, tout le monde :) Je vous retrouve aujourd'hui avec une nouvelle chronique. Il s'agit d'une chronique regroupant deux tomes "Spiridons Tome 1 et Tome 2: La prisonnière du Kremlin" de Camille von Rosenschield chez Don Quichotte.




    - http://tinkerbells-readings.blogspot.fr/2016/03/spiridons-tome-1-tome-2-la-prisonniere.html


    Bonne lecture à tous,


    Bisous, Tinkerbell.

    RépondreSupprimer