Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

In my Mailbox # 140

11 juin 2016


Mes réceptions du 6 au 11 juin :





- Si vous voulez disposer de liquidités, il va falloir me laisser gérer vos comptes.
Asa Makepeace est plutôt du genre colérique. Face à Eve Dinwoody qui vient de prononcer ces mots, il enrage, réduit à l'impuissance. Eve est la sœur de son créancier, le duc de Montgomery, qui finance son projet de théâtre niché dans un jardin d'agrément. Et cette femme odieuse va désormais mettre son nez partout ! Il ne peut même pas envisager de la séduire pour l'amadouer car, même si c’est une forte tête, elle a une peur viscérale des hommes.
Sauf que la prude Eve est une sensuelle qui s'ignore et, touché malgré lui par sa fragilité cachée, Asa va bientôt brûler pour elle d'une passion dévorante.

Angleterre, 1818. Quand Devil, membre le plus controversé de la famille Cynster, est pris dans une situation compromettante avec Honoria Wetherby, une courageuse gouvernante, il va surprendre tout le monde en demandant la main de la jeune femme. Personne n'avait jamais pensé que ce débauché puisse un jour se marier ! Et alors que les mères de la bonne société pleurent l'union du célibataire le plus convoité d'Angleterre, les cousins de Devil commencent à prendre des paris sur la date du mariage…
Cependant, Honoria n'a pas l'intention de se plier aux desiderata du duc et de l'épouser pour l'unique raison
qu'ils se sont trouvés tous les deux sans chaperon. Elle rêve d'aventures : résoudre le meurtre d’un jeune cousin Cynster pour commencer, puis partir découvrir l’Afrique. Mais c’est sans compter sur son désir grandissant pour Devil, qui risque de mettre en péril ses projets…


Aurore a été adoptée par Maléfique après que ses parents se sont débarrassés d’elle quand elle était petite. Aurore vit à l’intérieur du château de Maléfique, couvert de ronces, avec des serviteurs zélés qui la surveillent. Mais un jour, un troubadour lui glisse une plume d’oiseau bleu : il existe donc des êtres vivants, dehors ! Aurore se met à douter de l’honnêteté de Maléfique à son égard. Elle s’enfuit du château et découvre qu’à l’extérieur, le monde est beau et bien vivant. Elle retrouve le prince Philippe qui lui raconte leur histoire. Les souvenirs d’Aurore reviennent petit à petit. Elle comprend que Maléfique la maintient prisonnière en la gardant endormie et en contrôlant ses rêves. Une nouvelle quête commence pour Philippe et Aurore qui doivent à nouveau terrasser Maléfique pour se libérer et réveiller leurs sujets avant que la méchante sorcière ne les extermine tous durant leur sommeil.


Quand il ne voyage pas au bout du monde, Gab retape des maisons avec amour et passion grâce à ses talents d'ébéniste, y vit un ou deux ans et puis s'en va. Dans le Gers, les Alpes, les Cévennes, en Normandie, dans le Jura. Gab n'a pas eu six femmes dans sa vie, mais six maisons. La dernière en date située dans les Pyrénées, il l'aime de tout son coeur, mais le temps est venu pour lui de la laisser. Pour que, comme à chaque fois, un homme ou une femme, un couple peut-être, s'y installent et l'aiment à leur tour.
A plusieurs centaines de kilomètres de là, Magda en a marre d'être un robot. Elle en a assez de s'abîmer le dos et les yeux devant son ordinateur. Elle a envie d'habiter à la mer. Ou non, à la campagne. En fait, peu importe : c'est la maison qui la choisira. Une annonce se détache vite des autres.
Mirepoix, Pyrénées. « Maison en pierre, rue calme, jardin zen. Un premier étage scandinave, on se plonge dans l'aurore boréale, un deuxième étage très Amérique centrale, lorsqu'on ouvre la fenêtre on croit voir la mer translucide et les oiseaux exotiques. Rez-de-chaussée contemporain, design. Beaucoup de bois de qualité. Une maison très pragmatique mais qui laisse la place au rêve. Et à la sensualité. »
Quand Magda visite la maison de Gab, c'est le coup de foudre.
Magda est si amoureuse de la maison tout entière qu'elle tombe aussi amoureuse de son propriétaire, mais il n'est pas vendu avec la maison, il ne sera plus dedans quand elle y emménagera, et cette idée lui est insupportable.

Angleterre, 1814
Drake, duc de Manchester, désire une femme posée, sophistiquée, digne du titre de duchesse et qui surtout ne recherche pas l'inutile émotion qu'est l’amour.
Socialement maladroite, Miss Penelope Clayton n’est pas faite pour le mariage. Botaniste sérieuse, elle n'a aucune envie de se marier, et vit comme une contrainte le fait d'être forcée par son tuteur à participer à la saison mondaine pour se trouver un mari. Et il ne faut surtout pas qu’on apprenne qu'elle se fait passer pour un homme auprès de la communauté scientifique...
Alors que la famille de Drake amorce la transformation de Penelope, le duc se voit obligé d'introduire la jeune femme dans la société et de la présenter aux possibles candidats célibataires. Malgré les leçons de danse et les nouvelles toilettes, Penelope est à l'opposé même de la femme posée et sophistiquée, trébuchant d’un faux pas à un autre.
Heaven Alighieri est trop belle pour être pauvre. Un principe comme un autre auquel croit dur comme fer cette jeune michetonneuse. Pour subvenir à ses besoins, elle écume les soirées branchées de la capitale avec ses inséparables copines : Anissa la pulpeuse, Stéphanie la blonde fashion addict, et Maya l’intello qui carbure à la poudre. Armées de leur plastique de rêve et d’un culot à toute épreuve, prêtes à toutes les folies pour un sac Chanel, une paire de Louboutin ou une robe Azzeddine Alaîa, nos quatre bombes sexuelles rivalisent d’ingéniosité pour épingler le gros poisson : champions de foot, artistes, hommes d’affaires … tout mâle est bon à prendre pourvu qu’il ait une carte Infinite Black, meilleur aphrodisiaque pour ces courtisanes des temps modernes.Insouciante mais bien déterminée à se faire une place au soleil, Heaven ne lésine pas sur les stratagèmes pour accrocher ses conquêtes. Mi-Nana, mi-Zahia, son existence est rythmée par des déjeuners avec des hommes mariés, des séances de sport pour garder la ligne et des virées shopping rue Saint-Honoré.Mais le jour où Heavy décide de séduire N., le rappeur à la mode, sa vie de champagne et de stilletos sur fond de rap-dancehall prend un nouveau tour…



Elle seule a le pouvoir de le libérer… Menacé par un malotru prêt à tout pour subtiliser les dons des Wherlocke et s’en servir à de mauvaises fins, Argus cherche à prévenir sa famille en lui apparaissant en esprit, mais se retrouve face à la fille d’un duc, Lorelei Sundun. Envoûté par son charme, il n’a pas d’autre choix que de lui demander de l’aide. Mais alors qu’il succombe à la plus belle des tentations, il ne peut oublier la malédiction qui plane sur les Wherlocke, leur interdisant d’être heureux en amour. Argus devra-t-il se détourner à tout jamais de sa bien-aimée ? Ou parviendra-t-elle à les sauver, lui et les siens ?




 La dernière chose à laquelle Vaughan Hewsen s’attend en rentrant chez lui après une longue absence, c’est bien de trouver une mariée en pleurs dans la baignoire de sa salle de bains. Lydia Green n’a pas vraiment réfléchi en se précipitant dans la première maison venue alors que, le jour de son mariage, elle vient de découvrir que son futur époux la trompe… avec son meilleur ami. Entre le fiasco sentimental de Lydia et les incertitudes de Vaughan, en pleine reconversion de rock star à barman, le destin semble avoir réuni deux âmes perdues faites pour s’épauler, voire plus si affinités.






Je vous raconte. Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette, âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort. Au journal de vingt heures à la télé, ils l'ont appelé Bébé Moïse, ce nourrisson abandonné dans un panier, né d'une mère accro au crack et voué à toutes sortes de problèmes.
Tout cela s'est passé avant que je naisse, et le temps que je rencontre Moïse et que ma mère me conte son histoire, celle-ci était déjà de notoriété publique et personne ne voulait avoir quoi que ce soit à voir avec lui. Les gens adorent les bébés, même ceux qui sont malades, même les « bébés crack ». Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants qui à leur tour deviennent adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie.
Et Moïse était amoché. Moïse était une loi à lui tout seul. Mais il était aussi étrange, et exotique, et tellement beau. D'être avec lui allait changer ma vie plus que j'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû rester à l'écart. J'aurais peut-être dû écouter les conseils. Ma mère m'avait prévenue. Moïse lui-même m'avait prévenue. Mais je suis restée près de lui...

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :


  1. Bonjour tout le monde :) Je vous retrouve aujourd'hui avec une nouvelle chronique, il s'agit de "En mission avec la 2ème D.B De la libération de Paris au Nid d'Aigle" de Pierre Coatpéhen chez Locus Solus:




    - http://tinkerbells-readings.blogspot.fr/2016/06/en-mission-avec-la-2eme-db-de-la.html


    Bonne lecture,


    Bisous,


    Tinkerbell.

    RépondreSupprimer
  2. Pas mal en commun dirty es génial la loi du Coeur me fait très envie

    RépondreSupprimer
  3. Dirty est également dans mon IMM et la loi du coeur me tente beaucoup je te souhaite d'excellents moments livresques

    RépondreSupprimer