Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

In My Mailbox # 213

3 décembre 2017


DU 27 NOVEMBRE AU 2 DECEMBRE 2017

Sur mes étagères




Le Petit Musée des Horreurs de Dumfrey, où vivent Pippa, Sam, Thomas et Max, est à deux doigts de fermer ses portes. Définitivement. Comme si cela ne suffisait pas, leur ami, le célèbre sculpteur Siegfried Eckleberger, est assassiné. Bouleversés mais décidés à le venger, les quatre orphelins mènent l’enquête. Très vite, des indices révèlent que la mort du sculpteur serait liée au meurtre d’une riche héritière de New-York, ainsi qu’à leur propre passé…

Trop tard.
Je suis arrivé trop tard pour la sauver et ça me tue. Je suis son mari. Celui qui doit la mettre à l’abri. Je suis nul comme mari. Je voudrais repousser les pierres, remonter le temps, sauf que j’ai encore la sensation d’avoir reçu un coup dans le ventre en la découvrant étendue à même le sol. Aussi livide que si on lui avait retiré tout son sang. Tout est remonté à la surface, putain. J’étais terrifié et tremblant comme s’il approchait à nouveau derrière moi.
Je l’ai cru morte.
Rien sur cette Terre ne pourra faire disparaître cette image. La plupart du temps, j’arrive à repousser les souvenirs au fin fond de mon esprit, mais cette image-là, je sais que je n’y parviendrai pas. C’était bizarre. D’un coup, je n’entendais plus sa voix dans ma tête. Les mots étaient les siens mais c’est ma voix intérieure que j’entendais. Pas la sienne. J’aurais donné n’importe quoi pour l’entendre à nouveau me parler et la colère s’y rajoute. Pure et violente, l’envie de tuer se répand dans mon corps et élimine tout ce qui me reste d’humanité, d’éducation bourgeoise ou de souffrance. Peu importe ce que veulent faire Kabbani ou le FBI, l’autre enfoiré avait déjà échappé aux hommes de Luba à mon arrivée mais je jure que je vais le retrouver avant eux. Dussé-je fouiller la Terre entière, centimètre par centimètre, le restant de mes jours. Et je filmerai sa mort pour me la repasser en boucle.


Margot a besoin de changer d’air. Elle vient de se séparer de son ex qui s’est révélé être un pauvre type opportuniste, tout cela très publiquement devant toute le gratin de Detroit.
Cela tombe bien, la société de communication où elle travaille doit s’occuper d’un client hors de la ville.
Quoi de mieux qu’un séjour loin de son quotidien, au bord du lac Huron, dans une ferme qui a besoin de donner un coup de jeune à son image ?
Mais, elle ne s’attendait pas forcément à rencontrer un homme comme Jack, un des propriétaires de la ferme.
Renfermé, agressif, il n’est toujours pas remis du décès de son épouse et déteste l’idée qu’une jeune femme de la ville vienne se mêler de leurs affaires.
Mais sa vivacité et son charme sont en train de percer la carapace que le deuil a créée autour de son coeur.
Elle n’est que de passage, elle ne connaît rien à son quotidien mais il pourrait lui apprendre à vivre auprès de lui.

Dans ma liseuse


Après dix-huit années passées en prison, Ryan est littéralement obsédé par Cereus, sa ravissante nièce. Comme Ryan, cette jeune femme n’est pas normale, elle est exceptionnelle.

Et pour cause, la fille de Blake et Melody a hérité de l’esprit torturé de son père et de la beauté de sa mère. Qu’importe qu’elle soit sa nièce, ils sont faits pour s’entendre : ces deux âmes sombres sont aussi des âmes sœurs. Celle qu’il appelle sa Fleur de lune ne frémit pas à la vue du sang, elle est l’acolyte parfaite.

Aussi, lorsque Ryan la quitte pour lui permettre de mener enfin une vie normale, sa nièce se sent très seule. Mais Ryan a besoin d’une nouvelle plongée en eaux troubles et il a bien l’intention d’entraîner Cereus avec lui dans les abysses... À quoi bon lutter contre son désir ? La meilleure façon de résister à la tentation n’est-elle pas d’y succomber ?




Claire et Joel se sont connus à l’université. Amis puis amants, ils ont eu une petite fille ensemble, avant de décider que l’amitié leur convenait mieux. Devenu professeur de lycée, Joel alterne entre sa vie de jeune père une moitié de la semaine et ses sorties avec son petit ami Dan les autres jours.
Tout bascule un soir de pluie quand Claire a un accident de voiture. Désormais seul à élever Evie, Joel voit Dan s’éloigner peu à peu de lui.
Rencontrer Liam est un deuxième bouleversement : leur attirance est réciproque, et Liam ne cache pas qu’il est à la recherche d’une relation sérieuse. Mais Joel ne se sent pas prêt. Il a déjà tant perdu qu’il ne veut pas prendre le risque de faire rentrer dans sa vie et celle de sa fille quelqu'un qui pourrait bien ne pas y rester.



Elle s’appelle Brume, un prénom étrange que sa grand-mère lui a donné. Brume... comme la couleur de ses yeux et de toutes ces pensées dans lesquelles elle se perd.
Elle s’appelle Brume, cette jeune femme particulière, cette jeune femme malade. Elle avance sur le campus de Berkeley en rêvant d’être comme tout le monde. Il lui arrive parfois de le croire durant quelques heures. Jusqu’à ce que l’alarme de son téléphone se déclenche, lui rappelant son traitement à prendre.
Elle s’appelle Brume... Indécise et insoumise Brume... Elle partage son temps entre ses cours de philosophie, ses toiles inachevées, sa grand-mère et son cousin Finn, gardiens de ses secrets, et ses amis qui la comprennent sans vraiment la connaître.
Un jour, elle rencontre Jensen et avec lui l’espoir d’un bonheur qu’elle a longtemps cru lui être interdit. De ses faiblesses, il construira ses forces. De ses peurs, il tissera ses certitudes. De ses errances, il créera son refuge. De ses cris, il inventera ses silences.
Avec lui, elle n’aura plus jamais ni à se taire ni à se cacher.




Après la pluie vient le beau temps.
Abigaëlle sera-t-elle l’exception qui confirme la règle ?
Trompée par son petit copain, trahie par sa meilleure amie et virée injustement de son travail, voilà qu’elle vient de se faire voler les roues de sa voiture sur un parking abandonné.
À fleur de peau, Abigaëlle ne va pas tarder à accuser sans raison un jeune homme qui a eu le « malheur » de croiser sa route sous une pluie torrentielle.
Sera-t-il le rayon de soleil qui lui fera oublier les orages du passé ?


À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. de bien jolies lectures en perspective si nos chemins se croisent me tente beaucoup
    je te souhaite un bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Le musée des monstres m'a fait de l'œil à la Fnac!!!
    J'aime beaucoup tes petites décos de noel :)

    RépondreSupprimer
  3. beaucoup de bonne réception qui me font envie, bonne lecture

    RépondreSupprimer