Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Danse macabre

2 juin 2013

"Si vous jugez le livre, le livre vous juge aussi. "

Danse macabre
King, Stephen
544 pages
Éditions Le livre de Poche (2010)
Collection Fantastique
Macabres, ces rats qui filent en couinant dans les sous-sols abadonnées d'une filature. Des milliers et des milliers de rats filant en lente procession. Comment s'en débarrasser ? Une machine infernale qui semble avoir une vie propre entreprend un macabre nettoyage ... et l'horreur commence. L'engin happe les humains, les plie dans ses crocs comme des draps... Aveugle, un Ver géant rampe dans une église maudite depuis des années, dans l'attente de la prophétie diabolique qui le libérera. Et si les objets prenaient un jour le pouvoir ?


Extrait :

« Je sortis le petit crucifix de ma chemise et le lui montrai. J'appartiens à une famille congrégationaliste, mais, de toute façon, la plupart des gens qui vivent autour de Jérusalem's lot portent quelque chose sur eux : un crucifix, une médaille de saint Christophe, un chapelet... (Un dernier pour la route)  »

Mon avis :

Dans ce recueil de nouvelles, Stephen King déploie tous les moyens pour nous faire peur. Des enfants tueurs, une grippe dévastatrice, des véhicules devenus fous, des soldats de plomb qui nous prennent pour cible... Un petit recueil assez agréable à lire. Gare aux cauchemars ! Nos peurs les plus enfouies prennent vie sous la plume de l'auteur pour notre plus grand plaisir.





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX