Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Le manuel du serial killer

3 juin 2013

"Les livres ont ce pouvoir, je le sais désormais :
faire éclore ce qui n'existait pas l'instant d'avant."

Le manuel du serial killer
Mars, Frédéric
461 pages
Éditions Hachette Black Moon (2013)
Collection Black Moon Thriller

Dans deux ou trois heures tout au plus, ce garçon sera mort. Je vous raconte la suite ?
Les hululements de douleur du môme qui se tient le ventre à deux mains ? Ses convulsions sur le sol de la cuisine familiale ? Les cris de la mère qui découvre son fils déjà quasi exsangue ? Raide comme une batte. Vidé ou presque de son sang, écrasé comme un petit cafard sur le carrelage immaculé.
Les yeux du gamin ont cessé de papillonner. Le coma ne va pas tarder à l'emporter. Même avec la meilleure volonté du monde, le médecin ne sera pas sur place avant plusieurs minutes. Et, sans soins immédiats, il va... Alors, je vous la raconte ou pas, cette suite ? Non.
Je vais plutôt vous parler de moi. C'est ça, de moi seul.
La mort est en moi. Là, dans ma tête. Elle y a toujours été comme chez elle.

Extrait :

« - T'en veux ?
Il tend l'emballage cartonné à son aîné.
- Non, merci... Après, j'aurai trop envie de pisser dans le métro.
De Fenway jusqu'à South Boston, ils en ont pour une petite heure de transport, compressés entre des brochettes de supporters, dans les vieux wagons surélevés de la ligne D. Pas les plus confortables du réseau, loin de là, mais dont le bringuebalement familier leur est si doux, promesse des joies à venir dans un sens, souvenir des émotions passées dans l'autre.
Quand ils passent les portillons de la station, entièrement habillée aux couleurs des Red Sox, le petit est pris d'une sorte de hoquet. Comme un haut-le-coeur soudain.
- Ça va pas ? s'inquiète le plus grand.
- Si... Je crois juste que j'avale trop vite. Ça me gonfle le ventre.
- Vas-y mollo.
- Oui, mais j'ai tellement soif !
Alors il continue de boire. Il tire sur la paille avec avidité, jusqu'à produire ce drôle de petit gargouillis au fond de la boîte qui signale qu'il est arrivé à la dernière goutte. À mesure que le métro progresse, ce bruit et les autres - crissements sur les rails, claquements des portes automatiques, beuglements des passagers enivrés par la victoire - se fondent dans un même bourdonnement continu. Un grondement qui emplit peu à peu tout l'espace.
- J'entends plus rien, se plaint le petit.
- Quoi ?
- Mes oreilles...
Il les désigne d'un geste affolé.  »

Mon avis :

Un titre très accrocheur, un résumé très alléchant, c'est ce qui m'a tenté dans ce livre. L'histoire est celle d'un jeune homme de 21 ans, orphelin, étudiant à Harvard. C'est un personnage intelligent, réservé et troublant, qui doit supporter les moqueries permanentes à cause de son oeil blanc. Une série de meurtres d'enfants dont il devient le principal suspect et un mystérieux livre dont il serait l'auteur viennent bouleverser son quotidien. Le roman alterne le point de vue du jeune homme, le compte-rendu de ses séances chez un psychiatre qui doivent l'aider à comprendre son passé flou et des extraits du Manuel. Le tout se lit très bien. L'écriture est fluide et l'intrigue prenante. On s'attache au personnage. Les personnages secondaires suscitent la curiosité : notre avis sur eux changent sans cesse au fil des pages. Le doute est persistant dans cette œuvre. On voit défiler des incohérences et on se demande où l'auteur veut nous emmener, où le garçon va se retrouver... Des questions qui semblent ne pas trouver de réponses... jusqu'à la fin. Le final est grandiose. J'avais échafaudé des scénarios mais en aucun cas celui là.





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :