Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

L'historienne et Drakula

3 juin 2013

"En ce lieu, il est captif en enfer. Lecteur, délivre-le d'un seul mot."

L'historienne et Drakula
Kostova, Elizabeth
502 pages
Éditions Pocket (2007)
Collection Littérature
J'ai tout découvert un après-midi de 1972 en fouillant dans la bibliothèque de notre maison d' Amsterdam. Un livre ancien a attiré mon regard : toutes ces pages étaient vierges, sauf une, comportant un dessin. Jamais je ne l'oublierai : un dragon entourant de ses griffes un seul mot, DRAKULA.
Enfin, le mystérieux passé de mon père s'éclairait : la soudaine disparition de son directeur de thèse, ses propres recherches, ses voyages... pour cerner cette figure de l'Histoire, Vlad l'Empaleur.
J'ai su alors qu'a mon tour rien ne pourrait me détourner de cette quête. Même si, à l'ombre de Drakula, la vérité est sortie de la légende, plus terrifiante encore.


Extrait :

« Excusez-moi, me défendis-je très vite. Je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer vos livres. Je veux dire... ce que vous êtes en train de lire. Figurez-vous...
Elle continuait à me fixer sans un mot, son livre ouvert devant elle, et haussa l'arche sombre de ses sourcils.
-Figurez-vous que j'étudie le même sujet, insistai-je.
Ses sourcils se levèrent d'un cran supplémentaire, mais je lui montrai les papiers encore étalés devant moi.
-Sincèrement. Je viens juste de lire quelque chose sur...
Je baissai les yeux sur les documents de Rossi, et m'interrompis brusquement. Le plissement dédaigneux de ses paupières me fit rougir.
-Drakula ? Articula-t-elle d'un ton sarcastique. Vous semblez disposer d'une vraie mine d'informations.
Elle avait un accent riche que je ne réussis pas à situer et sa voix était douce, mais comme volontairement feutrée par les exigences du règlement d'une bibliothèque, cachant une potentielle violence.
J'essayai une tactique différente :
-C'est par amusement ? Je veux dire, vous vous intéressez à la question pour vous distraire ? Ou bien vous effectuez des recherches ?
-Par amusement ?
Elle maintenait son livre ouvert devant elle, peut-être dans l'espoir de me dissuader d'insister.
-Eh bien... c'est un thème assez inhabituel, et si vous avez pris la peine d'emprunter également un ouvrage sur les Carpates, c'est que le sujet doit vous passionner.
Je crois que je n'avais pas parlé aussi vite depuis mon oral de maîtrise.
-Je m'apprêtais moi aussi à consulter cet ouvrage. Les deux, en fait.
-Vraiment ? Demanda-t-elle. Et pour quelle raison ?
-Eh bien, hasardai-je, j'ai des lettres qui proviennent de ... d'une source historique assez inhabituelle... et il se trouve qu'elle mentionnent Drakula. Elles concernent Drakula, pour être exact. »

Mon avis :

Quand j'ai aperçu ce livre et lu le résumé, j'étais réellement intriguée par lui. Rien que pour en connaître d'avantage sur la légende de Vlad l'Empaleur ,« Drakula ». Mais ma lecture achevée, je ne suis plus aussi emballée.
Trois récits de trois personnages qui partent sur les traces de Dracula. On a tout à tour la narration du point de vue de Paul (des fois jeune étudiant et d'autres professeur), de la fille de Paul et de Rossi, le directeur de thèse de Paul. On alterne récit, lettres, du temps présent et du passé. Notre cerveau est mise à rude épreuve pour situer les personnages à une époque ou à une autre.
L'intrigue est longue à venir. Il faut attendre la moitié du livre pour enfin entrer dans un peu d'action. J'ai beaucoup aimé les descriptions des paysages, des personnages qui permettent de bien situer les différentes scènes. Les références historiques se suivent et sont beaucoup trop nombreuses à mon goût. Et, j'ai remarqué aussi qu'elles étaient pour la plupart fictive. Et la fin... n'en est pas réellement une... il faut tout de suite enchaîner avec le second tome, que j'ai, mais que je ne suis pas sûre de lire dans l'immédiat.






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX