Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

35 MM

8 août 2013

"Et la pluie chasse le sang sur le capot, comme s'il n'avait jamais été là."

 35 MM
Collins Christophe
438 pages
Cyngen Éditions (2013)
Collection Thriller

Un cadavre retrouvé dans la chambre froide d'un restaurant.
Un ancien agent du FBI, brisé par le passé.
Des autorités locales aveuglées par le profit.
Un tueur déterminé.
Vous pensiez avoir tout lu ? Vous vous trompiez.


Extrait :

« La maison est calme. Une légère brise d'été caresse les rideaux. Les tentures, bleu foncé, sont tirées. Elles sont toujours tirées d'ailleurs. La famille n'aime pas la lumière. Le soleil. La chaleur. Sur l'appui de fenêtre, le système d'air conditionné fonctionne à plein rendement. La machinerie, vétuste, jamais entretenue, émet des bruits bizarres. Des gouttes d'eau glissent vers la moquette incrustée de saletés. Des traînées brunâtres strient le papier peint. En plusieurs endroits, des bulles se sont formées, prêtes à éclater sous la poussée des champignons verdâtres, nés de la crasse et de l'humidité.
La télé, imposante, est en équilibre sur une table branlante. Trois des quatre pieds ont été rafistolés avec des bouts de bois grossièrement cloués, serrés avec de la toile isolante argentée.
La télé a coûté plus cher que tous les meubles de la maison.
Le petit garçon a souvent entendu son père le dire.
La télé a coûté plus cher que cette « mmm » de maison.
Le père utilise un gros mot. Un mot que sa mère lui a souvent dit de ne JAMAIS répéter. Alors, il ne le répète jamais. Même dans sa tête.
La télé a coûté plus cher que les meubles de la maison. Mais le garçon est très content. Parce que la télé fonctionne à merveille. Elle est très chère, mais elle ne tombe jamais en panne. »

Mon avis :

Tout d'abord, merci à Cyngen Editions et Nathy, pour cette belle découverte. J'ai beaucoup apprécié cette lecture. Dès le prologue, on est plongé dans l'univers créé par l'auteur.
Birdie's Fall est un village plutôt tranquille, un de ceux où il fait bon vivre car il n'y arrive strictement rien. Où la communauté est solidaire. Où la vie se fait paisible et sans soucis. Pourtant du jour au lendemain, elle va être le terrain de jeu d'un tueur. Des meurtres étranges qui vont titillés les instincts d'un des policiers.
Jack Sherwood est un ancien agent du FBI qui a rejoint l'équipe de police de cette petite ville pour fuir son passé. On vit à travers lui l'enquête, ses questionnements, ses découvertes. L'intrigue est bien menée, et les références cinématographiques sont assez nombreuses, originales et bien posées.
Le style de l'auteur est fluide et se lit très facilement. Et jusqu'au bout, je cherchais le lien entre les meurtres et le petit garçon du prologue... Question résolue ! Par contre, je cherche encore la raison de ce titre : 35 MM ? Si l'auteur passe par là....

 35 MM





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. 35MM est un format standard de la pellicule pour le cinéma venu ensuite à la photographie.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour ! Et merci pour la chronique ! Très heureux que le roman vous aie plu !
    Alors pourquoi "35 MM" ? Parce que "35MM" c'est la taille de la pellicule des films projetés dans les cinémas... Enfin, c'était, avant l'arrivée du digital...
    Cordialement.

    Chris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette information ! Je n'y avais pas pensé.

      Supprimer
  3. Il faut vraiment que je me programme cette lecture...

    RépondreSupprimer