Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Accords Imparfaits - Interview

6 septembre 2013


 Accords Imparfaits

DARCY Rose
200 pages
Les éditions Artalys (2013)
Prix: 14.90ICI

Quand Derrick rencontre Laura, cela fait des étincelles. Toutes sortes d'étincelles, de toutes les couleurs. Les deux jeunes gens savent qu'ils sont faits l'un pour l'autre, mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils pourront s'entendre car pour eux, se disputer devient tout un art. Ni l'un ni l'autre ne savent s'ils auront un avenir ensemble ni même s'ils devraient s'y essayer.
Pourtant, ils vont s'efforcer d'abattre un à un les obstacles qu'ils se sont eux-mêmes employés à dresser pour découvrir ce qu'aimer veut dire...


L'auteure se livre pour nous.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Euh, je peux essayer en tout cas ^^ (je déteste parler de moi, le sujet est totalement inintéressant :P). Je m'appelle Rose (enfin, c'est mon pseudonyme), j'ai 29 ans. Avant d'être auteure à mes heures perdues, je suis surtout libraire. Passionnée de littératures en tous genres, je vis entourée de mots (et de musique !) en permanence. Ainsi que de mon petit lapin nain, Kyo, mon rayon de soleil et pourvoyeur de câlins attitré !


A l'occasion de la sortie de votre roman « Accords imparfaits » aux éditions Artalys, quel sentiment prédomine ?

La joie mêlée d'angoisse. Je suis exaltée par toute l'effervescence que ma publication produit mais, en même temps, le côté incertain de ma personnalité ressort et j'ai toujours peur que mon livre ne plaise pas... Malgré tout, c'est surtout le bonheur qui l'emporte, parce que ce genre de choses, ça n'arrive pas tous les jours et que j'essaie donc d'en profiter au maximum, dans une zénitude... aléatoire Mais oui, on peut dire que ce n'est que du bonheur ! Et beaucoup de rires, de sourires, et de bonne humeur !


Avez-vous eu l'occasion de voir l'ensemble des chroniques écrites jusqu'à présent sur « Accords imparfaits » ?

Oui. Enfin, je crois ^^ Je les piste, j'ai mon réseau. Mais il se peut qu'une ou deux aient échappé à mon attention. Même si je me google moi-même tous les jours. Non, je ne suis pas narcissique. Ce que je veux surtout, c'est laisser un commentaire sous chacune de ces chroniques pour remercier les personnes qui ont pris sur leur temps afin de lire mon bébé. Je trouve ça normal de dire merci, c'est la base ! Donc oui, j'essaie de rester « connectée » autant que possible. Étant blogueuse moi-même, je sais où chercher, c'est un avantage non négligeable pour retrouver la trace de mes lecteurs. Et l'inverse est vrai aussi puisque beaucoup m'ont envoyé un MP via ma page Facebook pour me prévenir qu'ils entamaient la lecture de mon livre (ils savent qu'il faut ménager mon petit cœur :P).


Quelles ont été les réactions qui vous ont le plus touchée ? Et le plus énervée ?

Celles qui m'ont le plus touchée... presque toutes à dire vrai. Quand je lis qu'on a adoré mon livre, qu'on l'a dévoré, qu'il a fait vibrer le lecteur (pleurs, rires, sourires...), c'est un sentiment qu'on ne peut exprimer que je ressens, c'est magique ! Chaque mot me touche, c'est évident. Toutes ces chroniques m'ont mis le sourire aux lèvres. Celles de mes plus proches copinautes m'ont fait fondre, mis les larmes aux yeux. Toutes ces réactions enthousiastes autour de ma crevette n'ont pas de prix, elles sont incroyables, tout simplement. Jamais je n'aurais pensé que cela pourrait arriver un jour. Celles qui m'ont le plus énervée... il n'y en a pas vraiment en fait. Pour l'instant, je retire beaucoup de positif du retour des lecteurs. Maintenant, le comportement de certaines personnes (et qui n'ont pas lu mon livre, je tiens à le préciser ^^) peut m'énerver sur le coup, certaines réactions qui, à mon avis, n'ont pas lieu d'être et qui me donnent à penser que, finalement, la « gentillesse » a ses limites... La nature humaine est incontrôlable et surprenante parfois !


Qu'est ce qui vous a donné envie d'écrire ce livre ?

Ce sont le chagrin et la douleur de la perte qui ont été mes moteurs pour écrire ce livre. Parce que j'avais envie de me sortir de ma déprime et de la tristesse incommensurable que je ressentais après la perte de ma lapine naine, Myiuki... Un jour, j'ai décidé qu'il fallait que je retrouve toute la joie de vivre qu'elle m'avait apporté et je me suis dit qu'il fallait que j'écrive une histoire drôle émouvante, une histoire qui donnerait le sourire et me remonterait le moral. « Accords imparfaits » est né comme ça, d'un besoin primitif de réconfort. Il est devenu mon livre doudou, celui qui m'a sorti du gouffre et m'offre aujourd'hui les plus beaux des petits bonheurs tous les jours ^^


Avez-vous toujours eu envie d'être écrivain ?

Non, je n'y avais jamais même pensé jusqu'à ce que je prenne la plume sur un coup de tête l'an passé. Étrangement, maintenant, je ne me vois plus vivre sans écrire tous les jours. J'ai ce besoin devenu vital de m'exprimer, de raconter des histoires. J'ai du temps à rattraper je crois ^^


Le personnage de Derrick a une vraie présence, une efficacité immédiate auprès de la gent féminine. Comment l'avez-vous créé ?

Et c'est là où je vais sans doute passer pour une folle (ou une personne extrêmement imbue d'elle... ce que je ne suis pas du tout !), mais il s'est créé tout seul. Je n'ai pas passé des heures à réfléchir à ce personnage, il est né et a grandi sous ma plume de lui-même. Je n'ai pas fait de fiches, de généalogie, de recherches (sauf sur les carrières de pompier ^^), il est venu à moi de lui-même. Je n'ai pas cherché à créer Derrick, je lui ai juste donné naissance. Il s'est construit tout seul, comme un grand. En tout cas, je suis fière de lui, de ce qu'il est devenu, il me fait fondre ! Et je suis contente de voir qu'il fait craquer les lectrices, comme il l'a fait pour moi pendant les deux mois durant lesquels j'ai couché son histoire sur le papier. Les pompiers, y a que ça de vrai
8. A la fin de l'ouvrage, vous nous parlez du petit frère de Derrick jusque là inconnu de l'intrigue. Comptez-vous écrire une suite?
Il n'est pas inconnu de l'intrigue si on sait lire entre les lignes... il y a même deux allusions explicites au sujet de ce petit frère dans mon roman Mais oui, je compte écrire, non pas une suite, ce serait inutile, tout est dit pour Laura & Derrick, mais un spin-off. Autrement dit, c'est l'histoire du petit frère de Derrick que je raconterai dans ce prochain roman... non encore entamé Bien sûr, Derrick et Laura y feront quelques apparitions, sortes de cross-over ^^


En tant qu'auteure, vous diriez qu'être publié, ça a été un « long fleuve tranquille » ou un « parcours du combattant » ?

Euh, les deux ? *lol* Plus sérieusement, j'ai la chance d'avoir été découverte, je ne suis donc pas passée par la case tant redoutée de la recherche d'un éditeur et de tout ce que ça suppose. À peine avais-je posé le point final à mon histoire que celui qui deviendrait mon futur éditeur m'envoyait un message pour me demander mon texte. 72 heures plus tard, j'avais sa réponse positive entre les mains (enfin, sous les yeux plutôt ^^). Donc, du point de vue de « l'avant », oui, ça a été un long (en vérité, court) fleuve tranquille. J'ai évité le chemin semé d'embûches que doivent traverser nombre des jeunes auteurs qui cherchent à se faire publier (ce que moi je ne recherchais pas... je voulais écrire, juste, je n'avais jamais envisagé que quelqu'un veuille me publier un jour ! Ce sont mes petits scarabées qui m'ont poussé à y croire... ils ont bien fait :P). J'ai eu de la chance de ce point de vue-là ! D'autant plus que je me retrouve aujourd'hui auteure dans une structure éditoriale familiale, dans laquelle je me sens bien, donc, tout est pour le mieux ! C'est « l'après » qui relève plus du parcours du combattant ! Parce qu'une fois que le texte a été accepté, c'est un tout nouveau monde dans lequel il faut mettre les pieds, et ce n'est pas toujours évident ! D'autant que je n'ai pas la chance, comme d'autres, d'être un auteur « à temps plein » et que je dois jongler avec mon travail, ma vie de bloggeuse et ma vie de tous les jours en plus de cela. J'en ai perdu le sommeil et je ressemble souvent à un zombi, mais honnêtement, tout ça en vaut la peine ^^

Et pour finir, un petit portrait chinois...

Si vous étiez un livre, vous seriez... « Orgueil & Préjugés » ! Ah, Mr Darcy... *soupirs*
Si vous étiez un mois du calendrier des pompiers, vous seriez... *j'aime ce clin d'œil aux pompier :P* Hum, je serais... décembre ^^ 
Si vous étiez une ville, vous seriez... impossible de choisir, il y a tant que j'aimerais encore visiter !
Si vous étiez un acteur américain, vous seriez... Johnny Depp. Parce qu'il n'a pas peur d'aller là où personne ne l'attend ^^
Si vous étiez un bijou, vous seriez... un pendentif Hello Kitty.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Merci pour ce petit moment avec l'auteur que tu nous fait partager :)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, je comprend que tu aies eu du mal avec l'anglais, ils ne sont pas très compréhensibles sur ce site ! En tout cas, ta chronique apparaît dans la liste de ceux qui l'ont lue, et je trouve ça super, tout le monde pourra la contacter, merci d'être passée !
    Ton blog, soit dit au passage, est superbe, continue comme ça ! :) ♥

    RépondreSupprimer