Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Sophie Jomain - Interview

27 novembre 2013


L'auteure se livre pour nous.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Il est toujours très difficile de répondre à cette question, déjà à l’école, je détestais ça. Si je dis que je suis beaujolaise, que je n’aime pas des masses le vin, mais préfère boire de l’eau, ça ira ?

Avez-vous toujours voulu écrire? Qu'est-ce qui vous y a poussé ?

Non, c’est un pur hasard. Un long congé parental m’a conduite à me lancer. Je l’ai fait après avoir constaté la pauvreté des ouvrages francophones en Urban fantasy dans les librairies. J’avais envie que la francophonie soit plus représentée. Ça a été ma toute première motivation.

Je vous ai découvert à travers « Les anges mordent aussi ». Comment est né l'ouvrage ?

D’une forte envie d’écrire un roman non dicté par un code précis, comme le YA, qui m’obligeait à doser chaque chose pour ne pas heurter la sensibilité des jeunes lecteurs. Felicity Atcock m’a réellement permis de me lâcher, et de dire ce que j’avais vraiment envie de dire.

Suite à la saga de Stephenie Meyer, beaucoup on profitait de l'occasion pour écrire sur le même sujet. Pourquoi avoir choisi d'écrire sur les vampires et les anges ?

J’ai d’abord commencé à écrire sur les loups-garous avec "Les étoiles de Noss Head". Les vampires et les anges sont ensuite venus comme une évidence, mais avec l’envie d’exploiter ces créatures pour faire rire, et pas seulement pour faire peur ou fantasmer.

Y-a-t-il un passage plus difficile à écrire que les autres ?

Les scènes érotiques. Je n’y suis pas rompue du tout et je prends généralement beaucoup de temps à les mettre en place.

Si vous pouviez rencontrer un de vos personnages masculins, lequel choisisseriez -vous et pourquoi ?

Stan, histoire qu’il m’explique pourquoi il trouve les cheveux longs si sexy.

Entre Felicity et Hannah, quel est votre héroïne préférée et pourquoi ?

Je les aime toutes les deux. Je n’ai pas vraiment de préférence, si ce n’est qu’Hannah est le premier personnage que j’ai créé, donc j’y suis très attachée. J’aime le côté soupe au lait d’Hannah, qui me ramène vraiment à qui j’étais à son âge et la fraîcheur de Felicity, qui a des répliques que j’adorerais moi-même avoir et que je n’ai pas. En bref, elles correspondent toutes les deux à un idéal.

Laquelle vous ressemble le plus ?

Hannah pour son côté un peu candide, parfois, et Felicity, parce qu’elle est bonne poire.

Sur « Les étoiles de Noss Head » : Quand vous avez commencé cette histoire, aviez-vous prévu le nombre de tomes ou l'histoire s'est-elle déroulée au fur et à mesure?

Je n’avais pas prévu un nombre de tomes précis, mais une histoire. Lorsque j’ai mis un point final au troisième volet, je me suis finalement dit que je pourrais m’arrêter là et que l’aventure de Leith et Hannah aussi, même si l’histoire n’était pas tout à fait terminée. Vu la fin du tome 3, tout aurait pu s’arrêter ainsi. Finalement, c’est l’engouement des lecteurs qui m’a encouragé à aller jusqu’au bout de ce que j’avais prévu initialement.

En tant qu'auteure, quel est le moment (bon ou mauvais ou les deux) qui vous a le plus marqué ?

L’un de mes plus beaux souvenirs est mon tout premier Salon du livre de Paris, où j’ai vu des lecteurs patienter 2h30 dans une file d’attente pour m’atteindre. J’étais aussi émue que déroutée et j’avoue que j’ai encore bien du mal à réaliser.

Quant aux mauvais souvenirs… lorsque j’ai réalisé que j’allais devoir me battre contre mon premier éditeur pour obtenir mes droits d’auteur.

Vous attendiez-vous à un tel succès quand vous avez commencé à écrire ?

Ce succès est tout relatif, mais non. Jamais de la vie. Je n’imaginais pas une seule seconde dépasser la cinquantaine de lecteurs. C’est tout à fait extraordinaire pour moi. Je crois que je ne m’y ferais jamais. Savoir qu’on est lue par autant de monde est à la fois grisant et effrayant. J’ai souvent peur de décevoir.

Quels sont vos projets dans l'avenir concernant l'écriture?

Terminé les Étoiles de Noss Head, la série Felicity Atcock, j’ai aussi un projet d’urban fantasy sur le feu, et quelques autres, comme un thriller vampirique, un chick-lit, un roman steampunk…

Avez-vous l'intention de venir sur Rouen pour une séance dédicace ? Sinon, quels sont vos prochaines dédicaces ?

Je ne me suis pas encore posée la question de Rouen, mais pourquoi pas. Pour mes dédicaces, la prochaine n’aura pas lieu avant mars 2014, au salon du livre de Paris, sur le stand de Rebelle Éditions et de Flammarion. Le reste n’est pas encore défini, mais je sais déjà que je serai peu présente sur les salons pour 2014.

Si vous deviez lister 5 choses indispensables créer un roman, ce serait ?

L’imagination d’abord, la patience, la persévérance, l’attention et un bon pc !

Avez-vous un petit mot à ajouter pour vos lecteurs ?

J’en aurais des milliers ! Je crois que les lecteurs qui me suivent savent tout le bien que je pense d’eux et toute la reconnaissance que j’ai à leur égard. Ils sont un vrai moteur.


  

Et pour finir, un petit portrait chinois... 
Si vous étiez une plante , vous seriez... Une orchidée
Si vous étiez un peintre, vous seriez... Van Gogh

Si vous étiez un livre , vous seriez, Les amours tragiques de Pyrame et Thisbé
Si vous étiez un moyen de transport , vous seriez... une voiture
Si vous étiez un verbe, vous seriez... espérer

Je vous remercie d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions.



À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Géniale cette interview...jamais lu ses romans mais grande envie de les lire..et moi qui écrit pour le plaisir, je vois qu'elle a réussi alors qu'elle ne s'attendait pas du tout à un tel succès...c'est vrai qu'après Twilight..pas facile d'écrire dans ce domaine..je suis contente pour elle et ça donne de l'espoir...et si les scènes érotiques sont dures à écrire, je plains l'auteur des 50 nuances lol...merci de m'avoir fait découvrir cette auteure, la liste de mes livres à lire s'allonge....

    RépondreSupprimer