Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Confessions d'une fan de Jane Austen

22 janvier 2014

"Il n’y a plus de pensée, plus de lutte, plus de doute."

Rigler Laurie Viera
432 pages
Éditions Milady (2014)
Collection Pemberley

Je n’aurais jamais dû noyer mon chagrin dans une énième relecture d’Orgueil et Préjugés et dans l’alcool, car aujourd’hui, me voilà propulsée à l’époque de la Régence anglaise dans le corps d’une autre femme ! Même si la mode Empire et les moeurs ne cessent de me surprendre, je m’aperçois que cette vie offre, malgré tout, son lot de charmes. Surtout lorsque je rencontre l’élégant et séduisant Charles Edgeworth. Mais est-il un Darcy ou un Wickham ? S’il se révèle être un Darcy, je pourrais bien ne plus jamais éprouver l’envie de rentrer chez moi, après tout…

Extrait :

« -Je vais essayer. Même si je ne peux pas vous promettre que je serai capable de jouer le rôle d’une étrangère pendant très longtemps. De toute façon, je sens que tout ça va bientôt se terminer.
Mrs Mansfield hausse un sourcil.
-Qu’entendez-vous par là ?
-Vous m’avez demandé de ne pas en parler, alors restons-en là, OK ?
-« Oké » ? Pouvez-vous m’éclairer sur la nature de ce mot, je vous prie ?
-C’est pas grave. Oubliez.
-Avec plaisir.
Intéressant. Bien que ce rêve soit le fruit de l’imagination d’une femme du xxie siècle, il est hermétique à toute référence moderne. Toutes ces discussions sur les asiles de fous et les accidents de cheval ont ravivé ma migraine. Je pose une main sur mon front. Mrs Mansfield me toise du regard.
-Je suppose que ce coup que vous avez reçu sur la tête explique en partie votre comportement étrange. Vous avez fait une mauvaise chute, assurément. Cependant, vous n’êtes pas la seule à avoir souffert. Pendant près de trois jours, tandis que vous dormiez profondément, j’ai été en proie à un doute permanent. Alliez-vous finir par vous réveiller ou alliez-vous trépasser ? Devais-je commander nos habits de deuil ou était-il préférable d’attendre le jour suivant ?
-Sans parler de l’organisation des funérailles.
-Vous n’avez pas la moindre idée de ce que j’ai traversé, me lance Mrs Mansfield avant de réprimer un bâillement. Pauvre de moi, je suis exténuée ! (Elle me regarde en plissant les yeux.) Je vais rappeler Mr Jones et vous allez faire en sorte qu’aucun doute ne subsiste dans son esprit quant à votre santé mentale. Me suis-je bien fait comprendre ?
-Mmh mmh.
-Et vous allez vous exprimer comme une jeune femme bien éduquée, ou vous allez regretter d’être née. Elle me fusille du regard et je suis la première à baisser les yeux.
-Est-ce que tout cela est clair ?
-Oui… madame. »


Mon avis : 

Courtney trouve son fiancé dans les bras d'une autre femme. Pour palier son chagrin, elle décide de se réfugier dans une énième lecture d' « Orgueil et préjugés ». Mais, le lendemain, elle se réveille dans le corps d'une autre, Jane Mansfield, qui vit à l'époque de son auteur favori, Jane Austen. Voilà comment débute ce récit qui semble prometteur. On plonge directement dans l'intrigue lors du réveil de Courtney et les points sombres sont éclairés peu à peu dans le récit. Mais, au final, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. J’espérais peut-être un remake de « Coup de foudre à Austenland » où l’héroïne se retrouve à vivre comme celle qu'elle adule ou à une quête de l'homme idéal, un prototype de Mr Darcy. Mais, « Confessions d'un fan de Jane Austen » n'a rien à voir avec cela. Nous avons de longs passages de réflexion sur elle-même. L'histoire regorge de citations d’œuvres de Jane Austen, de parallèles. Ça ressemble à une analyse de la vie à cette époque où on soulève les répercussions des actes d'une fille de bonne famille sur ceux qui l'entourent, sur l'hygiène et les pratiques médicinales. C'est bien mais je reste déçue vis à vis de mes attentes lorsque je me suis plongée dans cette lecture. La romance est peu présente, les échanges avec le séduisant Edgeworth sont extrêmement rares. De quoi être très frustrée arrivé au dénouement de l'intrigue.
Lecture commune avec Hooked-On-The-Book







À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. J'arrive à la fin de ma lecture et je comprends ton point de vue, malgré tout, j'aime bien cette saga.
    Après je n'ai pas lu les autres romans que tu cites (je les ai dans ma PAL) et n'ai pas de points de comparaison.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Ha mince. Il me tentait bien (juste pour son rapport avec Austen) mais après avoir lu ton avis, je pense m'abstenir =/

    RépondreSupprimer
  3. Le résumé me paraissait sympa.. à évité

    RépondreSupprimer
  4. hmmm pas trop intéresser et ton avis me lance un peu un froid

    RépondreSupprimer
  5. En lisant le résumé, il me tentait bien mais en lisant ton avis, je suis un peu sur la réserve...

    RépondreSupprimer
  6. J'aimerais bien le lire mais tu penses que se sera tout autant agréable en ayant pas lu Orgueils et préjugés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les personnages d'Orgueil et préjugés sont cités une fois ou deux, et quelques citations. Mais tu pourras suivre l'ensemble sans pb.

      Supprimer
  7. Je le lirai après avoir lu Orgueil et préjugé.

    Ihopes

    RépondreSupprimer