Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Mister Sun

29 janvier 2014

"Le coeur est une simple pompe. "

Ellis Warren
35 pages
Éditions Le Livre de Poche (2014)

Mister Sun est plutôt d’humeur ombrageuse dans la vie, surtout quand on l’envoie sous le soleil brûlant de Californie commettre un meurtre qui s’avère plus déroutant que prévu...

Extrait :

« Le client fut balancé dans la baignoire. Il persuada Amanda d’aller chercher des sacs-poubelle. Les chaussures et les chaussettes du client atterrirent dans le premier sac de plastique noir. Mister Sun alla chercher ses sacs de travail à lui. Le client les avait remplis en suivant ses indications. Plus ou moins. Mister Sun trouva le grand couteau de chasse, une imitation de Ka-Bar, et le déplia. Bien évidemment, la lame était de moins bonne qualité que celle d’un vrai Ka-Bar — peut-être même, pensa-t-il, pas aussi bonne que celle du couteau de cuisine qui saillait de son crâne — mais beaucoup, beaucoup moins chère, et il n’aurait à s’en servir qu’une fois. Il découpa les habits de son client, déposant chaque morceau l’un après l’autre dans le sac.
Déshabillé, l’homme nu dans la baignoire n’avait rien d’un prix de beauté. En voyant sa bedaine, Mister Sun se prit à croire qu’un seul beignet de plus aurait pu être tout aussi mortel que le couteau dans sa tête. De plus, les poils denses et huileux qui couvraient son corps, ainsi que ce que Mister Sun supposa, par sa localisation sinon par sa taille, être un pénis humain, expliquaient quelque peu la comparaison avec un saint-bernard. »

Mon avis :

On ne connaît ni son nom, ni son physique. Son métier : tueur à gages. Mister Sun tue des gens. Ou comme il le laisse entendre, c'est un « collecteur de cochons morts ». On suit ce mystérieux personnage dans l'une de ces missions. Mais, cette fois-ci, tout ne se passe pas comme prévu. Sa cible vient de tuer celui qui l'avait engagé. Comment faire dans ces cas là ? Suivre la procédure bien sûr. On découvre alors la manière dont il fait disparaître un corps sans laisser de trace. Le héros est calculateur, froid, sans état d'âme. Il agit avec précision, suivant une à une chaque étape avec des gestes précis et sans faille.
«Mister Sun» est une nouvelle sombre. Je l'ai trouvé intrigante, affolante, horriblement morbide, mais bizarrement fascinante. Ne pas être une victime, mais se retrouver du côté du tueur. Être dans sa peau fut intéressant. Un auteur à découvrir.






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. J'ai aimé cette nouvelle, ce tueur méthodique et froid que rien ne semble troubler.

    RépondreSupprimer
  2. C'est clair que en général, ce n'est pas le tueur que l'on suit. Pour une fois, ça change! le concept me plait beaucoup!

    RépondreSupprimer