Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Impératrice Némésis

25 mars 2014

"J’appréciais ma vie car je savais qu'elle aurait une fin "


Martin Coralie
212 pages
Éditions Baudelaire (2013)
Collection Fantasy

Les vampires sont des monstres suceurs de sang. Leur société est pleine de certitudes, d’arrogance et de stupidité archaïques. Et j’en fais partie.
Mais qu’importe d’appartenir à leur race, tant que cela me permet de détruire celui qui m’a rendue immortelle – celui qui a tué mon enfant, mon amant et pris ma liberté.
Mais mon objectif n’est pas du goût des Anciens. Ma tête est mise à prix. Paria, chassée et morte-vivante, je dois assouvir ma Némésis afin de vivre pleinement une dernière fois…


Extrait :

« La peur.
La répulsion.
L’effroi.
La fascination.
C’est tout ce qu’Il m’inspire. Je lui appartiens comme un objet que l’on entrepose dans une armoire et que l’on dépoussière de temps en temps. Je n’aime pas ça, comme la majorité d’entre vous. Pour lui, « me dépoussiérer » signifie me laisser quelques instants sous un rayon de lune pour ressentir un bref éclat argenté afin de me rappeler combien ma vie passée était belle avant que je le rencontre. Question torture, il est au point.
Avant que je le rencontre, avant d’appeler la Mort à ma porte, du sang parcourait mes veines, je pouvais me déplacer dans une foule sans avoir l’envie d’arracher des gorges pour me nourrir et surtout, je savais qui je devais être. Dans le sens où il fallait que je sois ce qu’on attendait de moi en m’indiquant bien gentiment la marche à suivre. Après tout, je n’étais qu’une femme dans une époque où les hommes gouvernent le monde. Nous, nous passions après les meubles…Mais ce que cet individu m’a fait est bien pire : il m’a créé et il m’a donné une illusion de liberté, le fantasme que je pouvais faire mes propres choix sans tenir compte des autres. Me couper de mon humanité ne lui a pas suffit puisqu’il a fallu qu’il me transforme en monstre…
Physiquement, je ne suis pas belle ; mince sans être maigrichonne, je n’ai pas d’atout particulier… La question est donc : pourquoi s’est-il intéressé à moi ? C’est ma maladive curiosité, ce besoin de comprendre le monde, qui ne devrait pas habiter une femme convenable qui m’a apporté tous ces malheurs. Il s’en est servi pour m’amadouer puis, une fois capturée, s’est servi de moi pour assouvir ses desseins. Son plus grand pouvoir est d’avoir fait de moi la victime consentante de ses crimes, dont je partage désormais le fardeau écarlate… »

Mon avis :

L'impératrice Némésis est un roman vampirique se déroulant au Moyen-Age. Nous suivons Marie qui fait son entrée à la cour. Marie, contrairement au jeune femme de son époque, est avide de savoirs et cumule les lectures. Aussi, quand un homme se disant apothicaire se présente à sa cour, elle ne se méfie pas et devient son élève. Mais Marie est aussi une jeune femme qui a été transformée en vampire contre sa volonté, et qui est désireuse de se venger de son Maître, lui qui lui a tout pris : son enfant, son amant et son humanité. Deux facettes de notre héroïne que nous découvrons dans ce récit. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'intrigue, chaque chapitre proposant une scène du présent et un ou plusieurs retours dans la passé pour expliquer comment Marie en est venue à vouloir retrouver son maître, ce qu'elle a traversé pour parvenir jusqu'à lui. L'histoire est sombre. On s'attend à une banale histoire de vampires et pourtant l'auteure nous les présente ici comme des êtres plutôt sanguinaires. Marie est d'ailleurs prête à tout pour parvenir à ses fins, quitte à tuer un village entier pour reprendre des forces, quitte à subtiliser la vie d'un nourrisson pour pourvoir s'échapper. Un retour au source sur les vampires : ils apparaissaient tels que les premiers écrits comme celui de Bram Stocker les ont voulus. Le style de l'auteure est original, peut-être un peu trop au vu de l'intrigue. Il m'a fallu quelques chapitres pour pouvoir mettre en ordre le déroulement des événements, appréhender le contexte, situer les différents personnages Au final, on comprend l'évolution de Marie, cette femme forte, déterminée, avide de connaissances qui peu à peu est devenue ce vampire envieuse de sang et de vengeance. Bref, une lecture intéressante malgré ce sentiment de confusion durant la lecture qui pourrait pleinement convaincre les amateurs de vampires de la première heure.






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Un petit retour aux sources ne me ferait pas de mal comme c'est le cas pour cette histoire. Merci pour la découverte !
    Au passage très beau blog.
    Bonne lectures !

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai demandé en service presse ^^ ! ♥ Hâte de le lire

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi pas :) C'est le "...convaincre les amateurs de vampires de la première heure" qui pourrait me donner envie de découvrir cette histoire de vampire :)

    RépondreSupprimer