Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Prières nocturnes

7 mars 2014


" Tout ce qui avait la forme d'un livre était sacré."

Gamboa Santiago
310 pages
Éditions Métailié (2014)
Collection Bibliothèque Hispano-Américaine

Accusé de trafic de drogue et emprisonné à Bangkok Manuel, un étudiant en philosophie colombien, risque la peine de mort s'il ne reconnaît pas sa culpabilité, mais sa seule préoccupation est de revoir sa sour, disparue. Touché par son histoire, le consul de Colombie, amateur de cocktails au cour tendre, se lance à la recherche de la jeune femme pour convaincre Manuel de lutter malgré tout. Il va découvrir le désert affectif d'une famille immergée dans une société violente, d'une petite bourgeoisie prisonnière du qu'en-dira-t-on et fascinée par une richesse inaccessible. Dans une prose limpide teintée de mélancolie, ce roman nous parle d'une femme prête à tout pour défendre son idée de la justice et permettre à son frère de vivre ses rêves, et d'un étudiant qui n'hésite pas à risquer sa vie pour retrouver la seule personne qui lui a donné son amour. Formidable raconteur d'histoires Santiago Gamboa nous emmène à travers le monde sur les traces de son héroïne passionnée et cynique qui retourne sa beauté contre ceux qui veulent l'exploiter et fait d'un amour fraternel une raison de vivre.

Extrait :

« Je suis venu à Bangkok avec l'envie de me souvenir. De revoir ce que j'ai vécu il y a quelques années dans cette ville, mais sous une autre lumière. Le temps, parfois, est un problème de lumière. Avec les années, certaines formes acquièrent un brillant ou, au contraire, se couvrent d'une étrange opacité. Ce sont les mêmes formes, mais elles paraissent plus vivantes et parfois, parfois seulement, on parvient à les comprendre. Je ne sais pas très bien. Ce n'est peut-être qu'un désir, ou de simples mots, mais c'est précisément ce que je cherche: des mots. Reconstruire une histoire pour la raconter.
Quelque chose – bien sûr je ne sais pas quoi, peut-être une impulsion, un élan créateur, ou simplement une ancienne tristesse, je ne saurais le préciser- m'a fait sentir que je devais revoir tout cela par écrit : les faits qui m'ont conduit pour la première fois à Bangkok et leurs conséquences. Une vielle histoire située dans une ville, qui ouvre sur d'autres histoires. Ces années-là (l 'époque dont j'ai envie de me souvenir) tout était différent et moi un autre homme/ Ni meilleur, ni pire, juste différent et un peu plus jeune.
Voyons. Par où commencer ?»

Mon avis :

Prières nocturnes raconte l'histoire de Manuel et de Juana, frère et sœur vivant en Colombie, dans les années 2000. Leurs parents, bornés, réac et insensibles à leurs enfants, vont les pousser sans s'en rendre compte à vouloir s'évader de leur milieu. Les livres, le cinéma ne suffiront pas à libérer leurs esprits de leurs conditions de vie. C'est pourquoi, un jour, ils décident qu'ils fuiront ensemble. Des années plus tard, à Bangkok, un diplomate colombien tente de sauver un jeune homme incarcéré injustement et condamné à mort pour trafic de drogue. Il s'agit de Manuel. Comment en est-il arrivé là ? Nous allons écouter le jeune colombien alors qu'il a 27 ans. A travers le récit de sa vie qu'il fait au consul, il nous raconte son enfance, son adolescence, la relation fusionnelle qu'il a développé avec sa soeur et comment il en est venu à la rechercher. On suit également le point de vue du diplomate sur l'enquête qu'il va mener pour retrouver Juana et tenter de sauver Manuel. Et un point de vue assez étrange, d'une femme il me semble. Ce dernier, que j'ai eu du mal à suivre, m'a semblé quel que peu inutile pour l'intrigue. Les points de vue de ces trois protagonistes vont se chevaucher, s’emmêler.
On voyage beaucoup durant le récit : Delhi, Bangkok, Tokyo... L'intrigue de fond, une enquête pseudo-policière, m'intéressait énormément. Mais on parle aussi beaucoup de l'histoire de la Colombie, de ce qui s'y est déroulé ses dernières années. Et ces passages ont été plus difficile à suivre pour moi - n'étant pas une adepte d'Histoire - , alourdissant le reste du récit et nous éloignant de l'intrigue de base proposée par le résumé. Aussi, c'est avec un avis mitigé que je sors de cette lecture. Manuel est un jeune homme sensible qui m'a touché par sa sensitivité aux livres, sa vision des choses. J'ai aussi beaucoup aimé suivre le consul durant son enquête. Pour le reste, même si je n'ai pas adhéré, je trouve qu'il s'agit là d'un beau récit.
Lecture dans le cadre de la masse critique de Babelio.






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Voilà un livre qui devrait plaire à mon homme ^^ Merci pour cette découverte ;)

    RépondreSupprimer
  2. Il m'a tout l'air captivant. En tout cas, il y a des petits éléments qui me poussent à le découvrir.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis pas tentée pour celui-ci...

    RépondreSupprimer