Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Madrugada T1 – A l'aube du jour

16 juillet 2014

" Jamais je n’aurais cru être aussi vulnérable. "

Béchar Christine
399 pages (2012)
L’existence de Lilly bascule le jour de sa métamorphose en fauve. En plus de toutes ces émotions, son cœur balance entre Manuel, un ami d’enfance pas tout à fait comme les autres, et Yannick, un jeune homme au comportement parfois bien déconcertant. Alors qu’elle fuit le premier pour ne pas devenir la cible du Conseil, elle se voit poursuivie par des chasseurs. Pourra-t-elle compter sur l’étrange Yannick et vivre la vie d’une jeune fille insouciante malgré ses origines ?

Extrait :

« C’était la première fois depuis le départ de ma mère que j’avais le sentiment d’être délaissée. Pourquoi était-elle partie ? Les larmes me montèrent aux yeux, je n’arrivais pas à les refouler. Je me dépêchai de rentrer avant d’être vue dans cet état par quiconque. Le comble de l’horreur : que quelqu’un pût croire qu’Antoine en était la cause. En vérité, je n’avais rien à faire de lui. Mon seul regret : les copains… Et bien sûr, j’en voulais à Mélanie d’avoir profité de la situation pour se jeter à son cou. Mais ni lui ni elle n’auraient été en mesure de me bouleverser à ce point. Les larmes étaient venues à la pensée de ma mère.
Son image me traversait à chaque tristesse ou tourment et je perdais tout contrôle sur moi-même, en dépit de tout. C’étaient les moments où elle me manquait le plus, les moments où j’aurais aimé qu’elle me prenne dans ses bras. Elle, au moins, aurait su trouver les mots justes pour me consoler, les mots capables de m’apaiser. La douceur de sa voix me manquait, son sourire me manquait, son regard complice aussi… sa présence, tout bonnement. Un immense vide m’envahit. Je courus à la maison pour me cacher… me retirer tel un animal blessé. »

Mon avis :

Lilly a presque 18 ans lorsqu'elle découvre par hasard, en voulant protéger sa sœur et son père d'une attaque de fauve, qu'elle est une thérianthrope : un être capable de se transformer en animal. Et pas n'importe laquelle, puisqu'elle peut prendre plusieurs formes. C'est une veille amie de sa mère qui lui explique ce qu'elle est et pourquoi elle doit garder secret sa particularité ; mais surtout les raisons pour lesquelles elle doit se tenir éloigner de Manuel. Lilly profite des vacances chez sa grand-mère pour prendre ses distances avec son meilleur ami et voisin, Manuel, qui malgré son jeune âge, semble éperdument amoureux d'elle. Elle va faire la rencontre de Yannick, un jeune homme qui la charme d'un seul regard. Mais son secret semble être arriver aux oreilles du conseil, un groupe chargé d'éradiquer les thérianthropes...
Lilly est une jeune fille, qui a première vue, souffre de l'absence de sa mère. Pourtant, ses principales préoccupations sont les sentiments qu'elle éprouve envers tel ou tel personnage. Son caractère fleure-bleue manque de combativité pour s'accorder un peu plus à l'intrigue. Manuel est le personnage masculin, même si ce n'est pas celui qui apparaît le plus, qui m'a semblé le plus intéressant et le plus attachant. C'est principalement parce que c'est celui qui souffre des situations auxquelles il doit faire face : un père qui ne l'aime pas, une meilleure amie qu'il adule et qui en choisie un autre... Yannick, quant à lui, n'hésite pas à venir en aide à Lilly alors qu'ils se connaissent peu. Mais j'ai trouvé que son personnage manquait de profondeur. Le style fluide de l'auteure rend toutefois la lecture agréable. J'ai trouvé qu'elle s'attardait trop sur des détails sans réel importance alors qu'on espérait plus d’éclaircissement sur les origines de Lilly par exemple, sur les raisons qui poussent le conseil à s'en prendre à elle, sur la famille de Yannick. Certes, il s'agit là d'un premier tome qui sert d'ouverture, je pense, au reste du récit. Mais une ou deux scènes d'actions auraient pu être rehausser le ton. Dans l'ensemble, cela reste une lecture agréable, et si l'occasion m'est donnée, je lirais peut-être le second volet.






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. je l'ai lu il y a 1 an et je vais bientôt en faire la relecture =)

    RépondreSupprimer
  2. coucou celui ci je l'ai lu et adoré je dois encore lire les 2 autres tomes lol mais j'en ai tellement que je tire au sort mdr Bisous

    RépondreSupprimer