Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Peine perdue

22 août 2014

" Chacun s'est à quoi s'en tenir."

Adam Olivier
249 pages
Éditions Flammarion (2014)
Collection Littérature française
Alors qu'une tempête ravage la côte, Antoine, jeune joueur de football, se fait agresser à coups de batte de base-ball à la veille de disputer un match important. Vingt-deux voix se succèdent, toutes en rapport avec ces deux événements.
Extrait :

« Souvent, Antoine la regarde et c'est leur mère qu'il revoit. Quand ils étaient gosses et avant qu'une tumeur lui bouffe le cerveau et la foute sous terre en trois mois chrono. Sauf que leur mère quand il y repense c'est toujours avec son grand sourire aux lèvres et pas la moindre trace de fatigue malgré le boulot. Toujours vaillante. Toujours aux petits soins. Toujours à mettre des fleurs partout, et la lumière de son rire. Comment elle faisait pour tenir comme ça, il n'en sait rien. Souvent il se dit que rien ne pouvait l'abattre, que rien ne pouvait la scier. Alors ils ont fini par lui refiler une tumeur pour la punir. La faire ployer. Plier l'échine. Ne lui demandez pas qui c'est « ils », il n'en sait rien. Mais il a souvent l'impression qu'ils existent et qu'ils sont bien décidés à les user jusqu'à la corde. Ne lui demandez pas non plus de qui il parle quand il dit « nous ». Nous c'est nous. C'est tout. Ceux qui en sont le savent très bien. Et les autres aussi. Chacun sait où il est. De quel côté de la barrière. »

Mon avis :

L'ouvrage prend comme fil conducteur l'agression d'Antoine, un jeune joueur de football amateur, laissé pour mort devant un hôpital. Alors que celui-ci mène une vie plutôt décousue entre les soirées alcoolisées, une carrière qui ne décolle pas et des après-midis en compagnie de son fils suite à sa séparation, un tempête est annoncée sur les côtes. Face à ce temps exécrable, l'auteur retrace la vie de plusieurs personnages dressant ainsi un tableau d'une société en crise. De la mère de famille accumulant les petits jobs pour vivre aux petits retraités qui s'offrent un dernier voyage à la mer, une vingtaine de personnages se succèdent dans le récit nous dévoilant une parcelle de leur vie. Chacun évoluant entre ces deux événements et apportant, à leur manière, des détails pour nous présenter la vie sur la côte d'Azur.
On passe d'un point de vue à l'autre pour découvrir l'histoire sous une atmosphère différente : la vie de famille, la retraite, la solitude de l'isolement, la sécurité de l'emploi... Chaque maux de la société y sont présentés de façon fluide et attractive. Même si, au fond, c'est la crise économique que l'on connaît que l'auteur tente de nous montrer, un état de la vie actuelle grisaille et difficile. La présence de nombreux protagonistes nous oblige à les replacer au fur et à mesure dans la vie de la station balnéaire. Mais, au fil des chapitres, on arrive à avoir une vision d'ensemble et à dénouer le mystère de départ. C'est un récit qui se lit facilement et qui est tout à fait d'actualité. On se laisse emporter par les différents récits de vie et les pages déroulent une à une agréablement. Un livre qui retrace vingt-deux destinées qui pourra contenter un grand nombre de lecteurs.






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. La couverture est magnifique donc pourquoi pas ! Il semble pas mal ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Il pourrait être intéressant, le sujet m'intrigue et ta chronique donne envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer