Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

La lettre oubliée

19 septembre 2014

" Les livres protègent de la bétise."

George Nina
400 pages
Éditions Charleston (2014)
Il a toujours un livre en tête pour soulager les maux de l'âme : dans sa « Pharmacie littéraire » installée sur une péniche à Paris, le libraire Jean Perdu vend des romans comme on vendrait des remèdes pour mieux vivre. Il sait soigner tout le monde à l'exception de lui-même. Cela fait vingt-et-un ans déjà, que Manon s'est éclipsée pendant qu il dormait en lui laissant pour tout adieu une lettre qu'il n a jamais osé ouvrir. Mais voilà qu'arrive l'été, un été pas comme les autres qui verra Jean Perdu s'échapper de sa librairie pour s'engager dans un voyage au pays des souvenirs, en plein coeur de la Provence, avant de revenir à la vie.
Extrait :

« Les femmes t'aiment pour ta personnalité. Ta force. Ton intelligence. Ou alors parce que tu es en mesure de protéger un enfant. Parce que tu es quelqu'un de bien, que tu as une certaine dignité, une noblesse. Elles ne t'aiment jamais aussi bêtement qu'un bonhomme aime une femme. Elles ne t'aiment pas pour tes jolis mollets, ou parce que tu as une allure d'enfer en costard, et que toutes leurs collègues de travail sont jalouses quand elles te sortent. Bien sûr, ce genre de femmes existe aussi, mais elles ne sont que l'exception qui confirme la règle. »

Mon avis :

Jean Perdu est un libraire hors du commun : si certains aiment lire pour se perdre dans un récit fictif et être une autre personne, Jean s'attache à proposer la lecture qui nous sied le mieux, celle qui sera panser nos blessures, celle qui nous aidera à nous trouver, celle qui permettra de nous révéler. Il prescrit des romans comme on prescrit des médicaments. C'est un don chez Jean : sonder l'âme et y trouver ce qu'elle cache pour proposer le livre qu'il convient. Sa librairie est installée sur une péniche appelée « La pharmacie littéraire ». Il veille sur ses clients, tout comme sur les habitants de son immeuble. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de Catherine, une femme que son mari a quitté et qui se retrouve seule. Jean tente de lui venir en aide, mais à ses propres dépens : sa nouvelle voisine va retrouver une lettre, celle du grand amour de Jean. Et ce qu’elle va dévoiler va le bouleverser profondément.
La lettre oubliée est une très belle histoire, celle de deux êtres blessés par la vie qui se cherchent. Depuis une vingtaine d'années, Jean ne vit plus. Il survit. La femme qu'il aimait passionnément l'a quitté une nuit sans aucune explication, disparaissant de sa vie et laissant son cœur en miettes. Pendant tout ce temps, la lettre était cachée, un moyen pour Jean de fuir la réalité. Mais une fois qu'il découvre les mots de son aimée, il s'en veut. Il est en colère contre lui, contre elle. Il lui faudra un long chemin pour parvenir à faire son deuil de cette histoire et enfin s'accorder le droit de vivre. C'est une lecture touchante qui nous emporte dans les sentiments de ce libraire. C'est une plume délicate et tendre qui nous parle de livres, d'amitié et d'amour. Un livre qui m'a séduite par les sentiments et la nostalgie qui s'en dégagent.

 ★★★★☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Il a l'air vraiment sympa à découvrir :)

    RépondreSupprimer
  2. Une critique qui donne envie de découvrir ce roman !

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai malheureusement pas réussi à passer la moitié de ce roman, une histoire prometteuse mais beaucoup trop de longueurs à mon gout

    RépondreSupprimer
  4. Ça a l'air d'être un très beau livre.

    RépondreSupprimer
  5. Voilà un roman qui me tenterait bien ! :)

    RépondreSupprimer