Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

L'émeraude oubliée

10 septembre 2014

" Il partirait, lui aussi."


Carmen Lina
200 pages
Éditions La Bourdonnaye (2016)
Collection Fictions
Dans la sinistre ville de Mornia, à la végétation inexistante, seules des tours de béton grises aux dimensions célestes s’élèvent vers des hauteurs indistinctes. Un mur infranchissable empêche toute sortie de cette prison qui ne dit pas son nom, gouvernée par un dictateur, le président Percy.
Les plus riches vivent en haut des tours, dans un confort luxueux. Les plus pauvres vivent en bas, dans une brume permanente, le « smog » métropolitain.
Yan, un garçon de 15 ans, est l’un de ces indigents dont le destin est de finir ouvrier dans une usine, comme son père et son grand-père. Mais il rêve d’une autre vie. Peut-être là-haut, chez les riches ? Ou bien ailleurs qu’à Mornia. Existe-t- il un autre monde que celui-ci ? Pour le savoir, il faudrait s’échapper. C’est alors que Yan rencontre Sonia, une jeune fille de son âge, issue des niveaux supérieurs, avec laquelle il va peut-être concrétiser ses rêves. L’évasion se prépare. Cependant, Percy et ses hommes sont prêts à tout pour faire échouer ce projet.
Extrait :

« Résidant dans un brouillard permanent, Yan n'avait jamais vu l'astre bienfaiteur et encore moins ce qui allait suivre... Une mosaïque de couleurs se déballa doucement sous ses yeux. Le faîte du soleil, encerclé de rayons dorés, émergea tout d'abord de la noirceur de l'horizon. Puis, une palette de jaune, de rose et de rouge éclata successivement autour d'un soleil qui s'éclaircissait progressivement jusqu'à atteindre un jaune étincelant. Petit à petit, le luminaire resplendissant prenait de la hauteur tandis que les couleurs s’effaçaient pour laisser place à un bleu foncé qui vira délicatement vers un bleu plus tendre. Yan était éberlué devant tant de beauté. Il n'avait jamais vu autant de couleurs de sa vie. […] C'était tout un monde qui s'ouvrait à son regard. Un monde où le vert était roi. Un monde fait d'arbres, de buissons, d'arbustes, d'herbes, de fleurs... Il n'en avait qu'un aperçu lointain, mais ce tapis de verdure luisant sous un ciel coloré resta gravé dans sa mémoire. A partir de ce jour, il eut enfin une vraie raison de vivre. Il n'espéra plus qu'une seule chose, atteindre cet océan émeraude aux côtés de sa nouvelle amie. »

Mon avis :

Mornia est une ville particulière : isolée du reste du monde, un mur empêche ses habitants de la quitter. Dans les rues de la ville d'en bas vivent les plus pauvres, travaillant constamment dans les usines qui subviennent aux besoins de toute la population. L'atmosphère est tellement polluée que subsiste un nuage grisâtre dans cette partie de la ville qui donne aux habitants un air constamment maladif. Dans les hauteurs résident les riches : le population élitiste, les scientifiques qui profitent chaque jour des rayons du soleil pour vivre paisiblement. Si tout semble prévisible et naturelle dans la vie à Mornia, Yan et Sonia espèrent autre chose. Suite à une rencontre due au hasard, ils vont tout deux envisager une vie en dehors de ses murs, dans le grand espace vert qu'ils perçoivent du haut des tours de la ville.
Yan est un adolescent qui subit sa vie à Mornia : son destin est tout tracé et c'est devant les jeux vidéos qu'il préfère passer son temps libre plutôt que de faire face à son avenir insignifiant. Sonia est issue des hauteurs. Son existence semble plus douce que celle de Yan. Pourtant, son envie de quitter sa petite vie cadrée va être aussi forte, et ce sera l'élément déclencheur de leur fuite. J'ai trouvé l'histoire agréable à lire, me rappelant vaguement Mystic City dans la construction de l'intrigue : une cité utopique en hauteur séparant les riches de pauvres et deux jeunes héros que tout sépare. Néanmoins, le récit est tout autre. On découvre une vie futuriste où le monde a subi des catastrophes couplées à une croissance démographie et une baisse des ressources. La communauté a tenté de trouver une nouvelle manière de s'organiser pour survivre. Mais est-ce la bonne ? En bref, une lecture qui fût très agréable, dans une plume fluide et que j'ai pris plaisir à découvrir.

★★★★☆   
Ancienne couverture (2014)



À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Il a l'air pas mal du tout à découvrir :)

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air super intéressant, un autre roman qui pourrait s'avérer sympathique à découvrir. Merci !

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup la couverture et ta chronique me donne envie.
    Allez hop dans ma WL !

    RépondreSupprimer
  4. c'est pas un livre qui m'attire des masses ><

    RépondreSupprimer