Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Rose morte 1 – La floraison

14 septembre 2014

" Ne craignez rien, lady."

Landressie Céline
488 pages
Éditions L'Homme Sans Nom (2012)
France, fin du XVIe siècle. C'est dans ce pays en proie à de terribles dissensions religieuses que se réfugient les Greer, fuyant l'Angleterre élisabéthaine. Eileen, seule enfant du comte, est une jeune femme vive et de caractère. Mais son âge avance, et son père la met au pied du mur : elle doit se marier. Et c'est en faisant tout pour éviter cette terrible obligation à l'aide de sa fidèle amie Charlotte que Rose fera connaissance d'Artus de Janlys. Le séduisant et mystérieux comte l'entraînera dans un univers dont elle ne soupçonnait pas l'existence, où les crimes terribles qui secouent Paris trouveront une explication apparemment inconcevable, mais bel et bien réelle...
Extrait :

« Un demi-sourire encore accroché aux lèvres, rose se perdit dans la contemplation de son regard... Il y avait dans ses iris un étrange chatoiement, une sorte de lent miroitement donnant l'impression saisissante qu'ils étaient en mouvement. Comme si elle eût contemplé la surface d'un lac caressé par la brise... Un lac de montagne, au printemps, qui refléterait les verts pâturages alentour. Un lac isolé où seuls viendraient boire les loups, à la nuit tombée... Un lac serein. Insondable. Éternel... »

Mon avis :

Eileen, qui aime à ce qu'on l'appelle Rose, est une jeune femme de 28 ans. Fille unique de Lord Greer, aristocrate anglais en exil, elle tente de se soustraire au mariage de manière vive, ce qui lui vaut de vils sentiments de la part de sa mère. C'est un personnage fort, indépendant, qui n'hésite pas à exprimer le fond de ses pensées, quitte à s'opposer aux volontés de son père. Elle évolue dans une époque de l'histoire troublée par les guerres de religions et la signature le l’Édit de Nantes en France. Mais sa principale affliction reste ce mariage qu'espère son père afin d'assurer son avenir. Aussi, avec le soutien de son amie Charlotte, qui est l'opposée de Rose – douce, posée -, elles vont faire échouer ce mariage lors d'un bal. C'est à ce moment que la route de Rose croise celle du ténébreux comte Artus de Janlys, un personnage intriguant et envoûtant. Si cela va changer la vision de Rose sur les liens du mariage, on retrouve en arrière plan une intrigue fournie avec son lot de mensonges, de trahisons et de sang. Afin de ne pas trop en dévoiler si vous ne l'avez pas lu, je laisse ce côté de l'intrigue sous silence.
Il va sans dire que j'ai beaucoup apprécié cette lecture. L'intrigue en elle-même est un peu longue à démarrer, mais une fois que l'on est plongé dedans, on apprécie le décor proposé par l'auteure, le travail fourni sur la période historique à laquelle se déroule le récit, mais également l'effort de langage. La plume de l'auteure est très raffinée et nous plonge totalement dans l'époque. J'ai beaucoup aimé ce récit, avec de multiples aventures distillées ça et là dans le récit qui rendre la lecture attrayante. Et le caractère des personnages : tantôt fort, tantôt mystérieux, chacun a su me captiver que ce soit Rose, Artus ou Charlotte, Adelphe. Un très bon livre et c'est avec grand plaisir que je me plongerai dans le second volet.

★★★★☆ 







À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Bien tentant, en tout cas le résumé et ton avis me donnent bien envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
  2. J'en entend beaucoup parler et il me tente de plus en plus.

    RépondreSupprimer
  3. j'ai adoré! quel travail au niveau historique!

    RépondreSupprimer