Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Les enfants de cendres

6 octobre 2014

" Tout commença un mardi. "

Ohlsson Kristina
445 pages
Éditions J'ai lu (2013)
Collection Thriller
Le train était bondé, pourtant personne n'a remarqué la disparition de la fillette endormie sur la banquette. Quand sa mère, retenue sur le quai, la rejoint en gare de Stockholm, elle ne retrouve que ses chaussures. L'enquêtrice Fredrika Bergman découvre son corps quelques jours plus tard à des centaines de kilomètres de là, dans le nord de la Suède. Le mot "indésirable" est inscrit sur son front. Mais l'horreur ne fait que commencer : un tueur impitoyable est dans la nature, et la petite Lilian n'est que la première d'une longue liste.

Extrait :

« Quand il était tout petit, il croyait que tout ce qu’il faisait était mal. Toujours. Alors, dans sa logique enfantine, il s’appliquait à ne pas décevoir. Des efforts incessants et désespérés. Forcément condamnés à l’échec.
En grandissant, il finit par comprendre. Quoi qu’il fît, ça n’allait jamais. Non seulement chacun de ses actes méritait une correction, mais lui-même, son existence était une erreur. Il n’aurait pas dû être là. Car, s’il n’avait pas existé, sa mère ne serait pas morte. »

Mon avis :

Fredrika Bergman intègre une brigade suite à une décision gouvernementale d’associer des personnes de la société civile dans les rangs de la police. De facture universitaire, le milieu lui est inconnu et ses nouveaux collègues ne cachent pas leurs réticences quant à sa présence sur les futures enquêtes. Fredrika se sent isolée et dépréciée, jusqu'à envisager de tout abandonner avant la fin de sa période d'essai. Pourtant, l'enlèvement soudain d'une enfant dans un train devient l'occasion de prouver ses compétences. Alors que les enquêteurs s’orientent vers la piste du conflit familial sur la garde de la petite fille, Fredrika sent qu'il s'agit de quelque chose de totalement différent. Son désir de vouloir s'intégrer et de prouver sa théorie va au fil des pages se révéler payante.
Les thèmes abordés sont forts : pédophilie, agression sur enfants, maltraitance sur les femmes ... Mais la plume de l'auteure amène cela de façon moins dur qu'on ne pourrait l'imaginer à la lecture du résumé, de façon presque détachée. Il m'a fallu tout de même deux ou trois jours pour venir à bout du livre car il est toujours difficile de lire un policier avec des enfants comme victime : il faut le temps d'intégrer, de digérer pour ne pas être écœuré. Fredrika va être bouleversée par cette enquête, mais sa capacité d'analyse lui permet à plusieurs reprises de mettre le doigt sur des détails que les autres enquêteurs laissent passer. Kristina Ohlsson ne manque pas de nous proposer des passages à travers le regard de certaines victimes de « l'Homme » - le tueur- mais aussi de suivre l'enquête sous le regard des collègues de Fredrika. J'ai assez vite deviné le point commun reliant les victimes alors que les enquêteurs tournent un peu en rond. Et je trouve que la quatrième de couverture gâche un peu la trame de l'histoire, car elle en révèle beaucoup trop par rapport a ce qui nous ai donné dans l'intrigue elle-même. Cela reste un bon policier pour un premier titre de l'auteure, sombre et à l'atmosphère prenante.

★★★☆☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Un thriller qui pourrait beaucoup me tenter. Ton avis me donne envie de le découvrir, merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air pas mal mais c'est vrai que le fait que ça soit un enfant ça me rebute un peu. J'ai peur d'être un peu "choquée".

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air pas mal, mais j'ai vraiment du mal avec les policier, j'arrive toujours à m'ennuyer :/

    RépondreSupprimer