Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Piégée

3 octobre 2014

" La magie est un phénomène hautement scientifique. "


Dixon Heather
400 pages
Éditions Panini (2013)
Collection Scarlett
Azalea est l’héritière du trône. Elle porte des robes magnifiques, a de nombreux prétendants et danse dans de somptueux bals. Le rêve prend fin à la mort de sa mère. Un jour pourtant, ses soeurs et elle découvrent un passage secret qui conduit vers un pavillon enchanté, dans une forêt d’argent. Elles y dansent toute la nuit. Si l’endroit semble merveilleux, le Gardien des lieux l’est beaucoup moins, et ses intentions envers Azalea sont loin d’être bienveillantes. En effet, le Gardien aime garder les choses, et Azalea va payer le prix fort pour danser dans ce jardin secret.

Extrait :

« -Vous savez ce qu’est le deuil, reprit-il. Vous savez ce qu’il signifie. Je ne veux plus entendre parler de danse. Comment pouvez-vous déshonorer la mémoire de votre mère d’une manière aussi épouvantable ?
Azalée pressa la paume de sa main contre l’ardoise posée sur la table et la fit crisser sous l’ongle de son pouce, tentant d’empêcher des paroles cinglantes de franchir ses lèvres. Toutefois, c’est Capucine qui prit la parole pour elles, faisant preuve d’un courage dont elle n’était pas coutumière.
-Nous ne pouvons pas nous empêcher de… danser, dit-elle d’une voix douce. Cela nous rappelle… Cela nous rappelle Mère.
Les filles acquiescèrent avec empressement. Le roi recula, comme si les mots de Capucine l’avaient brûlé.
-Cela ne changera rien, dit-il brusquement. Cela ne fera rien du tout. La danse ne vous apportera rien.
-Elle nous aide à aller de l’avant, rétorqua Capucine. (Elle garda les yeux baissés, ses longs cils balayant ses joues, mais trouva le courage de faire un pas en avant.) Mère aimait danser… Elle aimait danser la nuit, elle aussi. Dans la salle de bal. Vous étiez là vous aussi, vous dansiez la valse à l’écharpe avec elle, vous l’attrapiez, et elle vous embrassait. Sur le nez. (Capucine rougit jusqu’aux oreilles.) Je pense… je pense que c’est la chose la plus charmante que j’aie jamais vue.
Elle avait dit tout cela avec moins d’hésitations que d’habitude, comme si elle l’avait récité une centaine de fois auparavant.
Azalée retira sa main de l’ardoise en pensant à Mère et aux pas sophistiqués de la valse à l’écharpe. Si Mère s’était laissé prendre, c’était uniquement parce qu’elle l’avait voulu. »

Mon avis :

Azalée est l’aînée d’une famille de douze enfants et l'unique héritière du trône. Le soir du bal de Noël, alors qu'elle devrait l'ouvrir au bras de son père, celui-ci est resté auprès de sa mère souffrante. Les festivités prennent rapidement fin car sa mère décède dans la soirée. Commence alors pour elle et ses sœurs un deuil qui durera un an : aucune visite, aucune sortie, aucun amusement ne sont autorisés durant cette période. D'ordinaire très à cheval sur les règles qui régissent la maison, le Roi quitte le domicile sans un regard pour ses enfants pour participer à la guerre. Privées de danse et seules, les jeunes filles découvrent par hasard un lieu magique où elles s'adonnent  à la danse chaque nuit sans compter. Mais cet endroit, gardé par un étrange gardien, pourrait bien caché quelque chose de plus sombre.
Ce livre est une variante du bal des 12 princesses ou les souliers usés de Grimm. J'avoue rester perplexe concernant ce titre. L'ambiance entourant le récit m'a, à de nombreuses reprises, donné la sensation d'évoluer dans un conte de fée mélangé à une histoire du style Barbie : princesse, roi, robe de bal... Malgré ce sentiment, j'ai poursuivi ma lecture jusqu'au bout. La seconde partie du récit est un peu plus mouvementée et de ce fait, plus intéressante. Mais il n'en reste pas moins que j'ai trouvé l'histoire trop longue : l'auteure s'attarde sur des faits mineurs qui alourdissent l'ensemble et rendent fade les quelques rebondissements. De plus, j'ai été un peu déçue par la romance autour d'Azalée : elle est très peu mise en avant alors que la recherche d'un époux semble faire partie intégrante de l'intrigue. Je ne souhaitais qu'une chose au bout du compte : arriver à la fin pour savoir comment les douze princesses allaient s'en sortir. 
Lecture commune avec Hooked-On-The-Book.

★☆☆☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Un livre qu'il faudrait que je tente ^^

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'ai été déçu par l'histoire, malgré tout je l'ai trouvé très jolie ! :)

    J'ai rajouter le lien de ton avis sur mon blog aussi. ;)

    RépondreSupprimer
  3. Le résumé me tentais, mais je doute de le lire vu ton avis ^^'

    RépondreSupprimer
  4. C'est dommage que tu n'es pas apprécié le livre, le résumé me tente bien, et le fait que cela reprend un conte de Grimm aussi, me donne envie. Je note quand même le titre, si jamais je tombe sur ce livre, je me ferrai ainsi mon propre avis :)

    RépondreSupprimer
  5. Coucou =)
    Malgré ton avis plutôt mitigé, j'aimerais bien découvrir cette histoire ainsi que le conte de Grimm dont il est parti. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  6. oh c'est dommage que tu ai été déçu ! il avait l'air pourtant bien !

    RépondreSupprimer
  7. Ton avis ne me donne pas envie de lire ce livre ...

    RépondreSupprimer