Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Three River Ranch 1 - A l'aube des jours heureux

29 octobre 2014

"Cela ne serait jamais arrivé sans toi."

Snopek Roxanne
336 pages
Éditions Milady (2014)
Collection Central park
Chassez l'amour, il revient au galop...
Depuis la mort de son père, Carson est revenu s'installer dans le ranch familial pour y élever des mustangs. Un beau jour, Aurora débarque chez lui avec ses valises. Pourtant, le ranch n'est pas à louer. Le cowboy découvre alors que son défunt père a pris quelques dispositions pour le réconcilier avec les femmes... Une espèce que Carson évite soigneusement depuis que la dernière en date lui a brisé le coeur. Qui dit que ces deux solitaires ne vont pas former une belle équipe ?

Extrait :

« La porte sortit de ses gonds lorsqu’elle tourna la poignée, signe qu’elle aurait sans doute dû poser quelques questions supplémentaires avant de signer le bail.
-Reste là, Rafale, ordonna-t-elle au chien à ses pieds. Ça va faire du bruit.
Rory McAllister prit une profonde inspiration, posa une main protectrice sur son ventre, et enfonça d’un coup d’épaule la porte récalcitrante, qui s’ouvrit dans un craquement.
La chienne, qui la regardait à travers les longs poils bruns qui lui tombaient devant les yeux, se mit à gémir. Rory comprenait ce qu’elle ressentait. L’angoisse qui la tenaillait depuis qu’elle avait quitté Billings pour le comté rural de Blaine, dans le Montana, ne fit que s’accroître.
-Ne t’inquiète pas, ma belle, rassura-t-elle sa chienne en se penchant pour lui caresser les oreilles.
Rory devait rester forte. Elle avait choisi de prendre un nouveau départ. Toutefois, elle ne s’était pas attendue à cela.
-C’est notre agent immobilier qui a du souci à se faire. Cet endroit n’est pas un logement convenable.
Voilà ce qui arrivait quand on se lançait à l’aveuglette : on se retrouvait au Bates Motel.
-J’entre, dit-elle à la chienne. Tu couvres mes arrières ? »

Mon avis :

Aurora McAllister désire recommencer sa vie suite à la rupture de ses fiançailles. Trompée, trahie, elle ne se sent plus la force de faire face aux regards des autres. Elle décide donc de tout quitter et de partir. Quel meilleur endroit qu'un ranch isolé de tout pour attendre la naissance de son enfant ? Three River Ranch est justement à louer. Mais une fois sur les lieux, elle se rend compte que le logement est plus délabré qu'escomptait.
Carson Granger est l'un des propriétaires des lieux. Il n'a aucune idée de la décision prise par son avocat et son frère de louer le ranch. C'est en colère qu'il accueille Aurora, surnommée Rory, lorsqu'il la découvre dans la maison. Sa présence bouleverse ses projets. Il aspire en effet à créer un sanctuaire pour les chevaux sauvages où ils pourront se reproduire sans crainte d'être continuellement chasser. Mais cela semble compromis : il ne pourra vraiment hériter de Three River Ranch que si il se marie, l'une des dernières volontés de son père.
Cette nouvelle série de Milady s'attarde particulièrement sur les grands espaces et les animaux. Le cadre de l'histoire est plaisant et se laisse facilement découvrir. On perçoit tout au long de la lecture que l'auteure ressent un amour profond pour les animaux, quels qu'ils soient. Ces derniers jouent un grand rôle dans l'intrigue, prenant parfois le dessus sur l'histoire d'amour en elle-même. Ce qui est dommage. L'attraction entre Carson et Rory est, pour moi, trop survolée : il manque un peu de piquant dans les sentiments et dans l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre. Les personnages restent cependant attachants car très différents de ce qu'on peut trouver dans les romances classiques : une héroïne enceinte plutôt courageuse et un cow-boy maladroit socialement. Dans l'ensemble, A l'aube des jours heureux reste un récit facilement abordable et léger, mais destiné à un public plus amoureux des chevaux que des belles romances.

★★☆☆☆





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Une histoire pas mal dans l'ensemble. J'avais bien aimé mais sans plus.
    Merci pour ce partage !

    RépondreSupprimer
  2. Le cadre m'a tout l'air sympathique, donc pourquoi pas ;) Je suis bien tentée, par curiosité.

    RépondreSupprimer