Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

La fiancée du tsar

4 novembre 2014


" Je ne pensais qu'à me servir de vous."


Laurent Marie
160 pages
Éditions Sharon Kena (2014)
Collection historique
Saint-Pétersbourg, 1825.
La princesse Irina Apraxine, jeune fille gâtée et prétentieuse, se prend de passion pour le tsar Alexandre Ier. Mais ce dernier, époux fidèle et souverain mystique, repousse ses avances. Qu'à cela ne tienne ! Elle le suit jusqu'à Taganrog en Russie méridionale, où il meurt inopinément. Irina refuse de croire à cette disparition et entame un long périple pour le retrouver, entraînant à sa suite Anatole, un jeune soldat éperdument amoureux. Entre un idéal inaccessible et un homme de chair et de sang, qui choisira-t-elle ?


Extrait :

« Je n'avais pas le moindre kopeck en poche, mais je me sentais invincible. Un haussement d'épaules dédaigneux à l'adresse de mon frère et je rejoignis la file des jeunes filles en blanc qui se préparaient à affronter l'épreuve du feu. Elles se ressemblaient par leur blondeur moutonnière, leur teint fade, leurs traits mièvres. Je tranchais sur le lot, du moins, je le pensais. »

Mon avis :

Irina est secrètement amoureuse du tsar de Russie, Alexandre Ier. Lors de son premier bal où elle fait son entrée, elle tente d'attirer son attention sur elle. Mais il ne semble pas la remarquer. Désespérée, elle va aller, pour obtenir ses faveurs, jusqu'à le suivre au fin fond de la Russie où il se rend avec son épouse. Mais son voyage ne sera pas à la hauteur de ses espérances.
Tout au long du récit, je me suis sentie exaspérée par le comportement de l'héroïne : elle est vindicative, nombriliste et particulièrement prétentieuse. On ne peut pas dire qu'on la porte dans son cœur. On aurait plutôt tendance à vouloir lui remettre les idées en place. Cependant, son obstination à vouloir être auprès du tsar la rend plus humaine, plus sympathique puisqu'on se dit qu'il faut avoir un coeur pour être aussi éprise d'un être. Au fil des pages, elle se rend compte elle-même de son propre comportement et tente de s'assagir, même si inéluctablement elle ne peut s'empêcher d'émettre des mensonges. Anatole est un jeune soldat que l'on sait dès le départ épris d'Irina, alors que celle-ci lui demande une danse lors du bal où elle doit rencontrer le tsar. Il est prêt à tout pour lui plaire, même si elle, elle ne semble pas apprécier sa présence. C'est le personnage qui m'a le plus attendrie dans cette histoire : il est vrai, sincère et ne cache rien de ses sentiments. Le cadre du récit en lui-même est assez intéressant et recherché : l'auteure nous donne assez de détails sur la vie quotidienne de l'époque pour nous plonger dans son intrigue. Au final, c'est une lecture que j'ai apprécié.

★★★☆☆







À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :