Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

L'oiseleur

24 décembre 2014

" Le doute ne la quitta plus. "

Bentow Max
Traduit par C. Hostiou
336 pages
Éditions Denoël (2014)
Collection sueurs froides
L'inspecteur Nils Trojan traverse une phase difficile. Divorcé, père d'une fille unique, il consulte en secret une fois par semaine la psychologue Jana Michels car il souffre de crises d'angoisse. En tant qu'inspecteur de la brigade criminelle, il ne peut se permettre de montrer le moindre signe de faiblesse. Un jour, dans un quartier populaire de Berlin, il trouve le corps d'une jeune femme, violemment assassinée. Elle a le crâne rasé, recouvert de plumes, et un oiseau mort a été placé à l'intérieur de la plaie mortelle. Avant que Trojan n'ait le temps de comprendre ce qui s'est passé, l'Oiseleur frappe à nouveau, laissant la même signature macabre. L'inspecteur comprend très vite que l'Oiseleur est attiré par les femmes jeunes, blondes, à l'épaisse et ondoyante chevelure... Exactement le portrait de Jana. Dès lors, un duel à mort s'engage entre Nils Trojan et le dangereux psychopathe. Max Bentow plonge dans les tréfonds d'une âme en proie à la folie et nous livre le thriller le plus haletant de l'année.
Extrait :

« Il demeura encore longuement dans la rue à observer sa fenêtre. Ce ne fut que lorsqu'elle lui bouche la vue en tirant les rideaux qu'il tourna les talons.
Il sourit à la pensée de sa danse folle avec l'oiseau, hélas trop courte.
Mais tout au long de la nuit, il se délecterait de la scène en se la remémorant inlassablement.
Et en songeant à tout ce qu'il lui réservait. »

Mon avis :

Le corps inanimé d'une femme gravement défigurée est retrouvé chez elle. Scalpée, recouverte de plume, l'assassin a laissé un oiseau mort au creux de son ventre. L'inspecteur Nils est chargé de l'enquête. Il a, au cours de sa carrière, rencontré de nombreux cas qui alourdissent sa conscience. Ses crises de paniques se font nombreuses et cette nouvelle enquête n'arrange pas les choses. Des cauchemars le tourmentent et c'est auprès de Jana Michels, une psychologue, qu'il se confie. Mais Nils se rend rapidement compte que la jeune femme pourrait devenir la cible du tueur en série.
L'intrigue commence rapidement : dès les premières pages le ton est donné avec une atmosphère prenante et sombre. Le protagoniste, Nils, est un personnage qu'on apprécie rapidement. Il est divorcé et a très peu de temps pour sa fille Emily. C'est un bon enquêteur, un homme tangible qu'on prend plaisir à découvrir. Le style d'écriture de Max Bentow m'a attiré immédiatement : il alterne les points de vue des divers acteurs – victime, inspecteur, tueur – . Les meurtres sont décrits dans les moindres détails. La structure de l'intrigue est très bien faite, nous présentant les profondeurs psychologiques des personnages. La tension augmente de plus en plus au fil du récit, de sorte que nous sommes en apnée quant au sort réservé aux victimes. Tous se passe vite, sans lourdeur, sans jamais découvrir l'identité du psychopathe, ni ses intentions. En tout cas, ce fût le cas pour moi et j'ai trouvé le final magistral.
Un meurtrier qui s'en prend à des femmes blondes. Et fait une fixette sur les oiseaux. Des meurtres sanglants et cruels. Un suspense haletant. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce thriller un très bon livre qu'il vous faut absolument découvrir si vous êtes amateur de ce genre.

★★★★☆





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :