Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Bienvenue à Big Stone Gap

13 février 2015

" J’ai passé bien des soirées à pleurer à cause de lui. "

Trigiani Adriana
320 pages
Éditions Charleston (2015)
1978, Big Stone Gap (Virginie).
Le jour où Ave Maria découvre qu’elle n’est pas vraiment celle qu’elle croyait être, sa vie prend un tournant inattendu. Cette jolie célibataire, autoproclamée vieille fille de la ville du haut de ses presque trente-six ans, voit s’écrouler ses défenses soigneusement construites durant toutes ces années. Pourtant, entre son travail à la pharmacie et son cercle d’amis, dont le timide Jack MacChesnay et l’irrésistible Theodore Tipton, sa vie dans ce petit village niché au coeur des Montagnes Bleues était déjà bien assez trépidante !
Héritage, demandes en mariages et révélations se succèdent pour bouleverser sa vision du monde et la place qu’elle y occupe.

Extrait :

« Quand les gens vivent sur des mensonges, ils finissent par perdre contact, la confiance disparaît. Tu ne peux pas être avec un homme, ma chérie, parce que tu ne peux pas leur faire confiance. Tu ne peux pas te mettre nue... »

Mon avis :

Bienvenue à Big Stone Gap est l'histoire d'une femme qui pense être passée à côté de sa vie. Ave Maria Mulligan est une pharmacienne de trente-cinq ans dans une contrée minière dans les montagnes des Appalaches. Elle mène une vie simple depuis la mort de sa mère : elle passe son temps entre la pharmacie, un travail bénévole de secouriste et se charge de la mise en scène du théâtre de la ville. Sa mère lui a laissé une lettre avec son testament où Ave Maria découvre que son vrai père est un italien que sa mère a aimé durant sa jeunesse. Tout ce qu'elle croyait acquis jusqu'ici s'écroule : elle était contente de sa vie, de ses repères, mais cette découverte change tout. Elle se retrouve déboussolée et s'interroge sur sa vie, sur elle. Dans une petite ville comme Big Stone Gap, les secrets sont impossibles. Et les commérages vont vite se faire entendre la mettant au centre de l'attention des habitants.
Ave Maria a hérité de la pharmacie quand son père adoptif, Fred Mulligan, est décédé. Mais c'est uniquement à la mort récente de sa mère qu'Ave se rend compte qu'à 35 ans, elle est LA vieille fille de la ville. Non pas qu'elle manque d'attentions : elle est entourée par son meilleur ami Théodore, professeur et directeur de la chorale, Iva Lou, la sexy bibliothécaire ou encore de son employée à la pharmacie. Ave Maria est une héroïne sympathique, intelligente mais qui reste obtus sur de nombreuses choses : le mariage n'est pas fait pour elle. Ave est incapable de reconnaître le vrai amour quand elle l'a devant elle. Jusqu'à ce qu'il soit presque trop tard.
J'aimerais pouvoir dire que j'ai apprécié la totalité de ma lecture. Mais en réalité, il a été difficile pour moi d'entrer dans le récit. Les cent premières pages ont été particulièrement difficiles à parcourir. La suite s'est révélée plus intéressante, plus attrayante. Big Stone Gap est une ville charmante où il fait bon vivre, où l'entraide et le partage sont des valeurs essentielles. Adriana Trigiani signe une comédie romantique particulière dans le cadre désuet des années 70, où l'héroïne doit composer avec ses sentiments antagonistes la concernant. Il n'y a pas de réels rebondissements dans l'intrigue : il s'agit d'une lecture douce, reposante sur la remise en question, sur la quête de soi.

★★★☆☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Bonsoir mes tinkerbelliens,

    Je suis de retour avec pour une fois deux chroniques en main, et oui j'ai bien travaillé cette semaine.
    Il y a tout d'abord, le livre de Cathy Delanssay & Cédric Janvier :

    - http://tinkerbells-readings.blogspot.fr/2015/02/reves-dorchidees-de-cathy-delanssay.html

    Et enfin le livre de Salla Simukka:

    - http://tinkerbells-readings.blogspot.fr/2015/02/je-mappelle-lumikki-tome-1-rouge-comme.html

    Bonne soirée,

    bisous, bisous,

    Tinkerbell.

    RépondreSupprimer
  2. il avait l'air prometteur =O mais après pourquoi pas =)

    RépondreSupprimer
  3. Le thème de ce livre ne m'attire pas ...

    RépondreSupprimer