Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Blackmoore

12 février 2015

" Le grand pourvoyeur des désirs de votre cœur. "

Donaldson Julianne
352 pages
Éditions Milady (2015)
Collection Pemberley
La liberté mérite-t-elle de sacrifier son cœur ?
Déterminée, Kate Worthington souhaite ne jamais se marier. Afin d’échapper à une famille qu’elle abhorre, elle projette de partir pour les Indes. Malheureusement, sa mère a d’autres projets pour elle et l’oblige à conclure un marché : elle pourra y aller si elle parvient à refuser trois demandes en mariage. Kate se rend alors au manoir de Blackmoore où elle retrouve son cher ami d’enfance, Henry Delafield. Au cœur des landes sauvages, Kate doit faire face à la vérité qui a, depuis toujours, maintenu son cœur captif. Cette demande en mariage la libérera-t-elle vraiment ?
Extrait :

« J'ai l'impression d'être enfermée. En permanence. Je me sens comme cet oiseau, piégée et confinée dans une cage. Je ne cesse de chercher un moyen de m'échapper, mais où que j'aille, je retrouve des barreaux. Peut-être ne pouvez-vous pas comprendre, ajoutai-je en lisant la confusion sur le visage de Henry. Après tout, vous êtes un homme. Vitre vie est différente. Mais avez-vous jamais....
Le cœur transpercé de douleur, je m'interrompis le temps de reprendre courage.
-Avez-vous jamais désiré une chose au point d'en avoir mal ? »

Mon avis :

Kate Worthington se sent piégée dans la vie qu'elle mène. Sa mère, désireuse de la voir mariée à tout prix, lui impose un mariage qu'elle ne désire pas. Mais Kate a de simples aspirations : partir pour les Indes et visiter Blackmoore, la maison d'enfance de son meilleur ami Henry Delafield. Chaque été, ce dernier part tout l'été et revient différent, lui racontant mille et un secrets sur Blackmoore. Kate semble voir ses désirs enfin se réaliser lorsqu'elle y est invitée à passer un été. Mais sa mère a d'autres plans. Kate doit suivre les règles imposées par sa mère si elle ne veut pas tout perdre.
Le récit renferme certaines similitudes avec Edenbrooke : une maison grandiose au milieu d'un cadre naturel, une héroïne rêvant de liberté mais contrainte par son statut. Blackmoore est pourtant une histoire plus sombre et plus maussade : un désir douloureux de faire ses propres choix et de prendre sa vie en main. Kate et Henry se sont connus toute leur vie. Au fil des ans, leur relation a évolué et leur histoire commune ajoute de la profondeur au récit. Mais de nombreuses choses continuent de les séparer mettant à mal leur amitié. Henry a toujours eu la capacité de comprendre parfaitement Kate : les peines, les joies qui viennent remplir ses journées. Pourtant, depuis deux ans, il ne parvient pas à identifier les démons qui sévissent en elle. Kate, du jour au lendemain, a décidé qu'elle ne se marierait jamais et a mis de la distance entre elle et Henry. Que s'est-il passé pour qu'elle en vienne à de tel choix ?
Malgré un début un peu lent et difficile, Julianne Donaldson a une nouvelle fois écrit un récit magnifique. L'auteure tisse la trame de son histoire petit à petit, les révélations se faisant par parcimonie, s'en tenant au minimum. Si bien que cela intrigue et suscite l’intérêt pour poursuivre la lecture. Confessions, tensions et sentiments se retrouvent tout au long de l'histoire. Et ce lien entre deux personnes, cette tendresse qui oscille entre amitié et amour, offre une romance agréable à découvrir.

★★★★☆



Du même auteure :






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Pas pour moi mais merci pour la chronique ! :)

    RépondreSupprimer
  2. oh celui la a l'air super intéressant =O

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi pas ? Je trouve la couverture très jolie et le résumé me rend bien curieuse. Merci pour cette chronique, je pense que je pourrais me laisser tenter.

    RépondreSupprimer
  4. Il me tente énormément ! Si Edenbrooke me plait (il est dans ma PAL), je lirais celui ci aussi :D

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas ce livre mais il a l'air intéressant.

    RépondreSupprimer