Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Alice

17 mars 2015

" Le plaisir distrait momentanément … "
­

Becker Emma
352 pages
Éditions Denoël (2015)
Collection romans français
Alice a vingt et un ans, le bel âge, dit-on… Mais, très tôt prise dans la tourmente du divorce parental, désormais en charge de ses deux petites sœurs, comment pourrait-elle encore croire à ce cliché?
Vaillamment, Alice fait front : elle reste vivre avec ses sœurs dans l'immense appartement parisien occupé durant des années par la famille, aujourd’hui peuplé de souvenirs, de photos d’une autre époque. Appartement refuge et prison, appartement liberté aussi, car désormais la vie lui tend les bras.
Alice fait la rencontre d’Emmanuel, de vingt ans plus âgé qu’elle, et leur peau, leurs mains inventent aussitôt un langage trouble et sensuel. Ce qui ne devait être qu’une relation de pur plaisir évolue, en dépit de règles du jeu que l’on croyait immuables.
Alice, toute d’insouciance et de légèreté, devra quitter au fil du livre et des années ses vêtements de petite fille et s’inventer sa propre vie amoureuse.
Extrait :

« Il n'y a pas de mots pour dire l'amour des parents, l'amour le plus paisible et le plus violent qui soit. Il y a l'amour des parents et tous les autres, qui ne sont pas moins forts, mais n'ont et n'auront jamais son aveugle évidence. Il m'est apparu l'autre jour comme certain que mes parents, mes sœurs. Anaïs et Madeleine, et moi sommes tout au monde les uns pour les autres. La formule a quelque chose de stupide et de larmoyant, mais au moment précis où cette révélation m'a frappée, j'ai senti une fragilité insensée en moi. Je faisais le liste de tous ceux que j'aime et ils ne sont pas nombreux, pas nombreux du tout, même. Je vous assure que le monde autour avait tout à coup l'air d'un vide assourdissant. »

Mon avis :

Alice vit seule avec ses deux jeunes sœurs dans un appartement situé dans Paris depuis le divorce de ses parents. A 21 ans, le jeune fille s'adonne à de nombreux vices tels que la drogue et a une sexualité particulièrement débridée. Emmanuel, quarantenaire, est celui qui se rapproche le plus d'un petit ami régulier. C'est une relation particulière qui se développe entre ces deux personnages où chacun souffre dans une relation charnelle destructrice. Ils s'aiment, se disputent, se haïssent, se réconcilient pour mieux se tromper et se blesser.
Alice est une jeune femme qui entre dans l'âge adulte. Elle est en charge de ses sœurs, une responsabilité qui lui incombe puisque ses parents ne sont pas là. Pourtant, elle garde certaines peurs enfantines et semble assez capricieuse, rendant parfois ses réactions agaçantes. Elle est inconsciente du monde qui l'entoure, utilisant le sexe comme un moyen de combler les blessures inhérentes au divorce de ses parents. Emmanuel, malgré son âge, n'apparaît pas plus mature. Il ne supporte pas le comportement parfois volage d'Alice alors que lui même n'hésite pas à la tromper. Ce ne sont pas des protagonistes auxquels j'ai réussi à m'attacher. Bien au contraire.
La couverture et le résumé de l'ouvrage m'avaient attirés. Et j'étais curieuse de découvrir l'histoire d'Alice. Pourtant à la lecture, plus les pages défilées, plus l'engouement initial s'évaporait pour laisser place à de l'agacement, de l'ennui. Les paragraphes se succèdent et se ressemblent tant les pensées de l'un et de l'autre paraissaient futiles. Les scènes s'accumulaient dans une trame décousue sans que l'on comprenne où l'auteure veut nous amener, sans parvenir à se situer dans la ligne du temps. Alice ne correspond pas au personnage de jeune fille en quête de soi que j'espérais découvrir en me lançant dans cette lecture. Une jeune fille qui devient femme à travers un amour particulier, à travers les aléas de la vie. J'ai eu la sensation que l'auteur utilisait ce livre pour se libérer d'un poids qu'elle gardait au fond d'elle. Une sorte de journal intime, d’exutoire pour reprendre sa vie en main. Mais sa façon d'aborder les choses ne convient pas à la lecture. Un livre qui donc m'a plutôt déçue.

★☆☆☆☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. J'ai moi aussi été déçue par cette lecture, malheureusement... :-/

    RépondreSupprimer
  2. Coucou =)
    Ca faisait super longtemps que je n'avais pas pu passer, désolée. C'est dommage, il m'aurait bien tenté, mas ta chronique me donne envie de passer ma route.

    RépondreSupprimer
  3. Le résumé est tentant mais au vu de ta chronqiue je ne lirais pas ce livre ...

    RépondreSupprimer