Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Le défilé des vanités

17 mars 2015

" Et tous les sourires se figèrent..."

Sepulchre Cécile
408 pages
Éditions Points (2015)
Collection littéraire
Que n’aurait pas fait Marine pour infiltrer le milieu glamour de la mode ? L’arrivée de la jeune stagiaire dans le célèbre magazine Luxe Addict bouscule le fragile équilibre de la rédaction. Entre la Provinciale ambitieuse et les Parisiennes blasées, c'est le choc des cultures. Futilités drôlissimes et coups de griffes rythmeront son initiation à cet étrange univers…
Bienvenue dans le monde merveilleux des vanités !
Extrait :

« Cette course à l'apparence lui pesait de plus en plus et les petites satisfactions que lui procurait son job ne suffisaient plus à compenser la sensation de vide qui l'étreignait. »

Mon avis :

Dans un monde où les apparences prédominent sur les compétences, comment se faire un nom ? Hypocrisie, jalousie, course au pouvoir et dictat de la beauté sont au centre de l'intrigue.
Au cœur de la capitale évolue un monde à part, un univers de luxe régit par des règles et des codes qui lui sont propres. Le récit se déroule autour de trois personnages principaux qui ont des fonctions différentes dans la rédaction d'un magazine de mode, Luxe Addict : Marine, Agathe et Élisabeth. On les découvre à travers leurs journées de travail, les relations qu'elles entretiennent avec les autres membres de l'équipe, les événements presses inhérents à leur milieu....
Élisabeth est la rédactrice en chef de Luxe Addict. Elle gère le magazine d'une main de maître, validant des photos, retouchant les articles de tel ou tel journaliste. Ses journées semblent s'étirer en longueur. Elle a mis toute son énergie dans sa carrière et est plus populaire et demandée que jamais. Pourtant, c'est proche du burn-out que nous la découvrons. Marine est une jeune femme ambitieuse qui rêve de se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle est prête à tout pour percer et n'hésite pas à toutes les bassesses pour récolter les bonnes faveurs lors de son stage. Elle a les dents longues et piétine tout ceux se mettant sur son passage. Et il y a Agathe. Désillusions amoureuses, embarras pécuniaires sont le lot quotidien auquel elle doit faire face. 
Dans un style simple et efficace, Cécile Sepulchre nous propose un récit parsemé de révélations sur le milieu de la mode parisienne, d'anecdotes drôles et extravagantes qui caractérisent cette sphère. Entre jalousies et ses guerres intestines, on plonge dans l'univers de la rédaction, sans filet, sans limite. On rigole. On s'interroge sur l'image que ces magazines donnent des femmes au monde. Il y a également tout ce côté qui sonde notre société actuelle : les problèmes des femmes pour concilier travail et famille, l'évolution des relations amoureuses, les dérives liées à la chirurgie esthétique.
Le défilé des vanités est une comédie humaine rafraîchissante, qu'on prend plaisir à parcourir. Un ouvrage à ne pas manquer

★★★★☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Interessant. C'est exactement ce que j'avais envie de lire. Je ne vois que des bonnes critiques sur ce livre, mais bizarrement pas grand chose dans la presse féminine. Une bonne raison pour l'acheter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact. C'est pourtant un livre très riche. Et réaliste puisque l'auteur est issue du milieu.

      Supprimer
  2. C'est courageux qu'elle ait osé tout raconter les coulisses "sans filet". On aurait aimé que la presse féminine en parle davantage au lieu de ressasser toujours les mêmes informations. Sans doute ce milieu manque t il d'humour lorsque l'on évoque ses propres coulisses. Heureusement qu'il y a les blogs !

    RépondreSupprimer
  3. intéressant comme histoire... Il me fait penser un peu (côté humour) à Tradeuse où le thème centrale du roman est la bourse!

    RépondreSupprimer
  4. Il me plait bien celui là, je file sur le net me le commander :p
    Merci pour cette belle découverte :)
    Carole

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi pas, il a l'air pas mal pour passez un bon moment :-)

    RépondreSupprimer