Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

La fille qui en savait trop

7 avril 2015

" Ça mâche, un cochon ? "


Barrellon Nils
285 pages
City Éditions (2015)
Collection thriller
Une main de femme aux ongles vernis de rouge, tranchée net au niveau du poignet, est retrouvée dans la ménagerie du Jardin des Plantes, à Paris. Dans l'enclos des cochons... La victime a-t-elle été tuée ici avant d'être dévorée par les porcs ? Pour le commissaire Kuhn, ce n'est que le début d'une affaire tortueuse. Du bois de Boulogne aux salons feutrés des ambassades, des squats de camés aux bureaux survoltés du 36 quai des Orfèvres, le commissaire se débat dans un noeud de vipères. Le meurtre semble avoir un lien avec un ignoble trafic aux multiples ramifications. Pour Kuhn, il n'y a qu'une seule manière de dénouer l'affaire : découvrir ce que cette fille avait bien pu apprendre avant de finir découpée en morceaux...
Extrait :

« - En fait, c'est dans la ménagerie du Jardin des plantes, tu vois ?
-Ben, oui, je vois ! Tu es casse-pieds avec tes mystères ! Qu'est-ce qu'il y a ? Un ornithorynque a froidement assassiné un porc-épic qui l'avait insulté ? Demande tout de suite à la scientifique de relever des piquants pour analyse ADN ! »

Mon avis :

Une main est retrouvée dans l’auge des cochons de la ménagerie du Jardin des Plantes, le reste du corps dévoré par les porcins. Une scène de crime plutôt étonnante à laquelle va se confronter l'équipe de Nils Kuhn. L'enquête va emmener le commissaire sur la piste d'un réseau de prostitution de filles de l'Est, des jeunes filles disparues mystérieusement de leur pays et qui se retrouvent à errer dans les rues sous le joug d'un proxénète qui n'hésite pas à éliminer ses filles si elles deviennent trop curieuses.
On retrouve l'enquêteur Kuhn et son humour particulier que l'on a pu découvrir dans Le jeu de l'assassin. Comme dans ce premier volet, les indices permettant d'avancer sont maigres. Et, c'est en tâtonnant à droite et à gauche, et avec beaucoup de chances, que Nils lève peu à peu le voile sur ce meurtre. Les personnages l'entourant dans cette enquête sont tous différents les uns des autres allant du geek à la petite nouvelle qui veut faire ses preuves en passant par l'exemple type du flic de banlieue qui parle verlan. Un panel de protagonistes haut en couleurs. L'intrigue est, quant à elle, bien menée : on suit Nils à travers les rues de Paris entre filature, course-poursuite et interrogatoires dans des lieux parfois peu hospitaliers. Un récit sans temps morts et bourré d'actions. Les pages défilent rapidement, si bien qu'on se retrouve à la fin de l'ouvrage sans s'en rendre compte. L'humour du commissaire aidant énormément : il donne de la légèreté à une intrigue plutôt sombre. En effet, l'auteur attire notre attention sur la « traite des blanches », un sujet plutôt sensible mais néanmoins réaliste.
C'est avec plaisir que j'ai parcouru cette nouvelle affaire. La fille qui en savait trop est un bon thriller à ne pas manquer.

★★★★☆



Du même auteur :






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Un thriller qui pourrait être très intéressant à lire, merci pour cette découverte, j'espère pouvoir m'y plonger un jour.

    RépondreSupprimer