Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Les crèvecoeur 2 - Romain

11 avril 2015

" Lis-moi, comprends-moi, pardonne-moi et laisse-moi enfin t'éteindre avec mes mots...."

Medeiros Antonia
230 pages
Éditions La Bourdonnaye (2016)
Collection Fictions
Le monde étrange dans lequel grandit Germain Crèvecœur est peuplé de silences, de secrets de famille, de chaussures usées qu’on adule, d’une Chinoise édentée cachée dans un placard et d’une tapisserie légendaire. Prisonnier de Romain et d’Édith – un père à la folie fétichiste et une mère à l’amour excessif –, Germain cultive sa différence et recherche dans l’amertume de sa jeunesse le bonheur et la force d’aimer. Son incroyable parcours fascine, de son enfance à son adolescence, de son apprentissage à la découverte de la sensualité, de l’horreur de la mutilation à la magie de la création. En cela, Romain a marqué son fils de son empreinte indélébile.
Extrait :

« Je ne veux pas te mentir. Ce serait aller à l'encontre de tout ce que j'ai fait, et maintenant, de toute façon, cela n'a plus d'importance. Je suis mort, tu es vivant, je suis celui qui raconte, et tu es celui qui écoute. Si tu me lis encore, si tu n'as pas abandonné la lecture, malgré l'absurdité de notre situation, c'est que tu veux savoir. Qui est donc Germain Crèvecoeur, qui se cache derrière la tristesse de ce nom, qui est cet homme aux mille secrets et qui prétend être ton père ? Je veux que les choses soient claires entre nous, qu'il n'y ait plus de silence ni d'absence. Je souhaite te livrer mon histoire dans sa nudité la plus absolue, avec toute la cruauté et la fragilité qui l'ont sillonnée. »

Mon avis :

Raphaël ouvre une à une les boites laissées par son défunt père, Germain, le plus grand créateur de chaussures pour femmes qui s'est suicidé en léguant tous ses biens à son unique fils. Un fils qui jusque là ignorait l’existence de ce père. Germain nous raconte son enfance, la relation particulière qu'il entretenait avec chacun de ses parents, les découvertes qu'il a faites au cours de sa vie, comment il en est venu à lui aussi suivre la voie familiale de la cordonnerie.
Germain n'a pas eu une enfance facile et c'est avec beaucoup d'émotions que l'on découvre au fil des pages l'existence qu'il a menée. Germain s'est toujours senti à part. De nature réservée, il est toujours resté en recul et ne s'est lié avec aucun de ses camarades, mise à part Louis, qui succombera jeune à la tuberculose. Germain est ensuite resté solitaire, pris en étau entre des parents qui ne s'aiment pas. Un lien profond l'unit à sa mère, une affection sans borne, parfois étouffante. Tandis qu'il cherche en vain à attirer l'attention de son père jusqu'à la découverte de son sombre secret qui mettra définitivement un terme à leur relation. Romain, son père, qu'on découvre aussi dans le premier volet, est un homme vil et étrange. On ne peut ressentir que de la pitié et de l’animosité envers cette homme qui rejette ainsi son propre enfant. Édith, sa mère, connaît quant à elle un destin tragique : on n'a de la peine pour cette femme que l'on souhaiterait aider.
Dans ce second volet riche en détails et sentiments, Antonia Medeiros nous transporte dans une histoire surprenante et inattendue. De cet enfant qui se devine une passion pour les chaussures de femmes, on espère découvrir une étincelle d'espoir, de bonheur, qui ne vient pas. Il y a toujours un drame qui vient noircir son existence. On s'attache profondément à lui. Et on aspire à découvrir pourquoi il s'est suicidé, pourquoi il n'a pas fait parti de l’existence de Raphaël.
Un récit poétique, une plume tout en douceur qui nous embarque dans un univers de secrets de famille.

★★★★☆

Dans la même série :


Ancienne couverture (2014)






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Il a l'air vraiment pas mal, je ne connaissais pas du tout :)

    RépondreSupprimer
  2. Hello !!!

    Une semaine assez chargée s'est terminée pour moi, puisque je suis en train de réviser pour les rattrapages. Du coup, il n'y a qu'une seule chronique cette semaine, il s'agit de The book of Ivy : http://larepubliquedeslivres.weebly.com/chroniques/the-book-of-ivy-tome-1

    Mon friday's books de la semaine avec les acquisitions de la vente privée Michel Lafon : http://larepubliquedeslivres.weebly.com/fridays-books/fridays-books-12

    Bon week-end et à vendredi prochain !

    Lucie

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce tome ! Quelle sombre fin pour Edith :(

    RépondreSupprimer