Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

A bras raccourcis

6 août 2015

Brégeon Sébastien
16 pages
Auto-édition
Il est des endroits en forêt où il vaut mieux ne pas s’arrêter pour se reposer ou pique-niquer. Vous ne regarderez plus la forêt du même œil lors de votre prochaine balade.
Le loup a été réintroduit dans la forêt, les randonneurs le craignent. Pourtant, il est des choses bien plus dangereuses dont ils devraient se méfier. La forêt observe les randonneurs, s’amuse avec eux, avant d’effectuer un prélèvement. Un droit de passage au prix élevé.
Quelques randonneurs malchanceux vont découvrir à leurs dépens que tout ce qui a des bras et des yeux n’est pas forcément humain. Pourtant, pas de zombies ici, mais de quoi s’agit-il alors ?

Extrait :

« Le crapaud se rétablit et prend position sur le haut de la pierre recouvert de mousse. Il s'assoit, inexpressif. A peine installé, que ses yeux s'agrandissent brusquement.
Profitant de sa vue à 180 degrés, il dirige ses yeux en arrière, sans bouger le corps, jusqu'à faire face à deux gros yeux ronds exorbités. Deux orbites incrustées dans la pierre. Deux yeux de chair, à apparence humaine. »

Avis de Virginie :

Cette petite nouvelle nous envoie dans des bois. Le loup y a été réintroduit et les promeneurs le craignent en même temps qu'ils savent qu'il ne leur fera rien. Pourtant des disparitions étranges sévissent et qui en est le responsable alors ?
Seize pages c'est vraiment court et en même temps, l'auteur a su faire passer des émotions à la lecture de cette nouvelle fantastique. Étonnement, frissons, peur.
Je ne m'attendais pas du tout à cette chose qui sévit dans la forêt, j'aurai plutôt pensé à quelque chose d'animal ou d'humain mais pas ça (je ne dévoile rien sciemment bien entendu).
On ne s'imagine pas à cette horreur que vont vivre randonneurs et promeneurs, à cette violence mais c'est très réussi surtout pour un si court texte. L'auteur sait mettre son lectorat en haleine et j'ai apprécié la référence à Jean de la Fontaine avec son corbeau et la phrase de la fin.

Chroniqué pour Sariah'lit dans le cadre du projet "A la découverte d'auteurs francophones".
Le blog de Virginie :  http://nunuchenomore.blogspot.fr







À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Cette nouvelle m'avait interpellée ! Merci pour cette chronique

    RépondreSupprimer
  2. ce n'est pas un livre qui m'intéresserais au premier abord =s

    RépondreSupprimer
  3. Merci à toi, j'ai vraiment beaucoup aimé cette nouvelle :)

    RépondreSupprimer