Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

#Scandale

26 octobre 2015

" Tant que ça n'apparaît pas sur Facebook, il ne s'est rien passé. "


Ockler Sarah
411 pages
Éditions Nathan (2015)
Collection jeunesse
L’enfer c’est les autres… et Facebook.
Le soir du bal d’automne, Lucy se retrouve au bras de Cole, le petit-copain de sa meilleure amie, cette dernière étant malade. Emportée par l’euphorie et son amour secret pour le jeune homme, Lucy finit par commettre l’irréparable : l’embrasser. Mais bientôt, une photo de son baiser avec Cole est postée sur son propre compte Facebook, ainsi qu’une série de photos présentant ses amis dans des situations compromettantes. En quelques heures, le lycée entier la déteste et pour elle, l’enfer commence…
Extrait :

« Une photo vaut mille mots. Et une photo publiée dans l’album « Scandale du mois » de Lady Blabla en vaut au moins un million. Surtout quand cette photo entraîne les rumeurs les plus folles. Enfin, tout n’est pas complètement faux. Le fait que je me sois endormie dans ses bras est plus ou moins vrai. En revanche, je ne me souviens pas d’avoir vu un cheval entrer dans le salon, mais étant donné l’odeur qui régnait dans la pièce ce matin-là, ça reste encore plausible. Et une chose est sûre, le premier de la classe qui rêvait d’intégrer Harvard a bien sauté tout nu (enfin, si on excepte les chaussettes et les ailes de fée) dans l’étang du chalet.
Tout le monde a immortalisé cet instant.
Mais le reste n’est qu’un ramassis de mensonges.
Rien ne s’est passé comme les photos le laissent penser. »

Mon avis :

Lucy est une jeune fille discrète, qui passe inaperçue dans son lycée. Elle préfère passer son temps libre devant son écran, à tuer des zombies en jouant en ligne. Un soir, alors que sa meilleure amie est malade, elle demande à Lucy d'accompagner son petit ami au bal de promo. Les choses pourraient être simples si Lucy n'était pas elle-même amoureuse de Cole depuis des années. Lors de la soirée, Cole l'embrasse et les photos vont vite faire le tour des réseaux sociaux. Quelqu'un a pris son téléphone durant la fête et l'a utilisé pour télécharger un certain nombre de photos compromettantes sur son compte Facebook. Lucy devient rapidement une paria au sein des élèves malgré le fait qu'elle clame son innocence.
À une époque où les réseaux sociaux prennent une place importante dans la vie, #scandale met en avant les dérives d'internet et le cyber-harcèlement dont on peut faire l'objet. Le thème est intéressant et très actuel : le détournement des photos, le partage abusif sur le net... Et j'attendais quelque chose de plus pousser pour mettre en avant ses dérives au vu de ce qu'on peut rencontrer dans la vie réelle. Mais malheureusement, l'auteure s'attarde plus sur la romance impossible entre Lucy et Cole, sur l'importance d'appartenir à un groupe que l'impact de ce genre d'événements sur la vie d'une jeune fille. Je regrette un peu la superficialité et la légèreté de l'auteure sur le traitement du sujet. À côté de cela, on retrouve toute une gamme de protagonistes assez caricaturaux qui évoluent autour de Lucy.
Une lecture qui reste toutefois sympathique à parcourir, mais rien d'original.

★★★☆☆




Sarah Ockler vit dans le Colorado. Elle se décrit comme une excellente mangeuse de cupcakes, une grande buveuse de café, et surtout : une lectrice invétérée. Quand elle n'est pas en train de lire ou d'écrire, chez elle, elle prend des photos, fait des câlins aux arbres, et part en road trip avec son mari. Elle est l'auteure de plusieurs romans young adult pour lesquels elle a reçu de nombreux prix. http://sarahockler.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. La couverture me donnait envie de le lire ainsi que la quatrième de couverture mais ton avis m'en dissuade :D

    RépondreSupprimer
  2. Coucou !
    Je suis assez tentée par ce roman, le sujet m'intéresse énormément, merci pour cette découverte, même si ta chronique est moins positive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ça manque de profondeur même si c'est pas mal.

      Supprimer