Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Victor London 1 – L'ordre Coruscant

8 décembre 2015

" Les héros n'existent que dans les livres "


Mc Spare Patrick
295 pages
Éditions Scrineo (2015)
Collection Jeunesse
Le feu de l'univers consume autant qu'il éclaire.
1867, Londres.
Orphelin âgé de 13 ans, Victor London endure la triste vie des quartiers miséreux et s'évade en rêvant aux aventures d'Oliver Twist, son héros préféré.
Quand de redoutables inconnus l'enlèvent, la réalité dépasse soudain la fiction.
Dans l'Angleterre Victorienne, sciences et techniques secrètes se confrontent à la sorcellerie. Otage d'une lutte sanglante, Victor va s'efforcer de survivre et croiser une galerie de personnages mystérieux... dont un autre Victor qui répond au nom de Hugo.
Le plus dangereux des voyages commencent.
Extrait :

« - Les héros n'existent que dans les livres, Victor. En ce monde, il y a seulement des hommes et des femmes qui choisissent une voie juste, neutre ou injuste. »
« Victor réalisa qu'il se retrouvait dans une situation habituellement réservée aux héros de romans. Mais la réalité se révélait moins exaltante. Ici le mystère n'avait rien d'amusant ou d'excitant. Il s'entourait d'une promesse de mort dont les personnages de fiction se moquait éperdument, de par leur immortalité de papier. Victor, lui, était fait de chair, de sang et de vie. Une vie précieuse qu'il ne voulait pas perdre. »

Mon avis :

Dans une Angleterre qui oscille entre luttes ouvrières et découvertes, Victor London est un jeune homme très intelligent, doué, gentil, qui voue une fascination pour les aventures d'Oliver Twist. Il vit dans une pension pour orphelins, la workhouse de Chiswell Street, et travaille chaque jour sans relâche pour quelques pièces à la manufacture depuis ses sept ans. De jour au lendemain, il voit sa vie basculée alors que de sinistres et mystérieux individus prétendant appartenir à une société secrète tentent de l'enlever. Mais il est rapidement sauvé par un homme qui lui révèle l'existence d'une puissance importante cachée sous Terre et que Victor posséderait des dons. Il se retrouve alors à devoir se cacher, échapper à des meurtriers et tenter de sauver le monde.
Victor London est un ouvrage regroupant tout ce qui pouvait me plaire dans une histoire : un peu de magie dans un Londres victorien. C'est pourquoi j'étais très enthousiasmée à l'idée de parcourir le livre. Mais plus les pages se suivent, plus l'intrigue m'est apparue trop complexe : les personnages défilent les uns après les autres sans vraiment arriver à les cerner, les suspicions passent de l'un à l'autre sans arriver à se fixer, le tout m'embrouillant l'esprit. Le rythme du récit est pourtant relativement bon, les actions se suivent, les péripéties sont nombreuses, peut-être trop même pour un si petit volume. L'auteur ne nous laisse pas le temps d'apprivoiser ses protagonistes ou de nous en dire assez sur eux pour les apprécier, les comprendre. Ce qui est dommage. Il y avait tous les éléments pour en faire une bonne lecture si leur caractère avait été plus développé. En dehors de cela, l'ouvrage contient de nombreuses références historiques appréciables qui contre-balance le manque de clarté et la frustration.

★★☆☆☆



Du même auteur :


Patrick McSpare, né le 7 mai 1964 à Bordeaux, est un romancier, également scénariste et dessinateur de bande dessinée, qui vit dans le Sud-Ouest de la France. https://mcspare.wordpress.com/



À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. J'ai beaucoup aimé "Les Haut Conteurs" du même auteur. Même si ce que tu en dis me fait un peu hésiter, je pense que je lirais aussi cette série !

    RépondreSupprimer
  2. Malgré cet avis mitigé, je suis toujours tentée par cette lecture, je dois d'ailleurs terminer un de ces jours les Haut Conteurs.

    RépondreSupprimer