Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Lune rouge

28 janvier 2016

"Nous sommes destinés à nous aimer. "

Tean Julia
451 pages
Éditions Rebelle (2015)
Collection Chimères
Depuis trente ans, le même scénario morbide se répète. De 1963 à 1983, trois femmes ont froidement assassiné l’homme qu’elles aimaient. 1992. Lana Jiang souffre de troubles bipolaires et de cauchemars récurrents. Persuadée d’être condamnée à tuer l’homme dont elle tombera amoureuse, elle est internée en hôpital psychiatrique. Mais les murs de l’hôpital ne sont que de maigres protections face à la malédiction qui pèse sur elle. Et l’amour peut surgir là où l’on ne l’attend pas...
Extrait :

« Keisuke était perplexe. La jeune femme le fixait avec une telle crainte qu’il se sentit obligé de la rassurer. D’un geste affectueux, il retira les mèches qui collaient au front encore constellé de sang de Lana, et glissa ses doigts dans ses cheveux pour les mettre derrière ses oreilles. Ainsi, elle pouvait le voir entièrement. Pendant quelques secondes, ils restèrent muets et immobiles, se découvrant avec curiosité.
Keisuke était un homme d’une grande simplicité. Vêtu d’un jean et d’une blouse blanche ouverte sur un t-shirt, il ne cherchait pas à se mettre en valeur. Ses cheveux formaient une tignasse noire qui tombait lourdement au-dessus de ses sourcils dont la forme évoquait la droiture et la sévérité. Or, ses yeux tranchaient avec le reste de sa personne. Des yeux de chat d’un beau brun, ponctués de reflets d’ambre et de cuivre. Un de ces regards d’une grande sincérité que l’on ne croise pas à tous les coins de rue. »

Mon avis :

Depuis qu'elle est enfant, Lana Jiang subit des cauchemars à répétition chaque nuit, rentrant parfois dans un état de somnambulisme. Sur les conseils de son ami bibliothécaire, elle décide de mettre sur papier l'ensemble de ses rêves et d'en faire un livre qu'elle va publier. Mais ses visions, plus horribles les unes que les autres, ne parviennent pas à s'estomper. Pire, elles deviennent violentes et constantes, poussant la jeune femme à s'interroger sur leurs causes, leurs natures. Elle en vient à penser qu'elle est possédée, qu'elle est sujette à une malédiction qui un jour ou l'autre la poussera à tuer l'élu de son cœur. Son ami décède brusquement, elle découvre que ses rêves s'inspirent étrangement de la réalité. Tout cela la convainc de s'interner pour protéger les autres de la menace qu'elle pourrait devenir. Pourtant l'amour arrivera là où elle ne l'attendait pas, à travers son infirmier attitré : Keisuke.
C'est le premier titre que je lis de Julia M. Tean. Et, je dois dire que je ne m'attendais pas à cela : elle a mis en place un univers sans limite mélangeant des genres très différents allant de la romance au thriller psychologique sur un fond mythologique. On ne penche ni vers l'un, ni vers l'autre. Tout est harmonieusement dosé. L'ensemble est très travaillé et terriblement prenant. L'histoire tourne autour de Lana et Keisuke, les personnages principaux. Keisuke est un jeune homme très patient, doux, et qui comprend aisément Lana dès que leur chemin se croise. Il apporte un certain équilibre à Lana pour qu'elle ne bascule pas vers la folie, son rayon de lumière dans un chemin majoritairement sombre. Plusieurs protagonistes secondaires évoluent autour d'eux, chacun ayant son importance dans l'intrigue qui se résume en : Lana peut-elle échapper à son destin ou celui-ci finira-t-il par la rattraper ?
L'ouvrage se divise en quatre parties et j'ai mis un peu de temps à comprendre où l'auteure voulait nous emmener. Mais une fois bien entrée dans l'histoire, j'ai dévoré l'ouvrage.

★★★★☆



Julia M Tean s'est déjà fait connaître sur de nombreux salons du livre, notamment avec Du Ciel et des Ténèbres, publié en 2005.
Après 5 années de silence où Julia a terminé ses études de librairie et trouvé un emploi, elle revient avec un nouvel opus, Angela, qui a déjà été accueilli avec succès sur Facebook. http://juliamtean.blogspot.fr/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :