Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Te laisser partir

19 février 2016

"Puis vient l'obscurité."

Mackintosh Clare
456 pages
Éditions Marabout (2016)
Collection marabooks
Une mère accablée par la mort de son enfant. Un capitaine de police déterminé à lui faire justice, jonglant entre tensions familiales et obligations professionnelles.Une femme fuyant son passé, résolue à construire une nouvelle vie. Ce premier roman magistral écrit par une ex-commandant des forces de police britanniques est un thriller psychologique d'une rare intensité, aux rebondissements à couper le souffle.
Extrait :

« Tu étais dans tous tes états, mais ce n’était vraiment pas grave. C’était juste une chemise. Je l’ai posée et j’ai fait un pas en avant pour t’enlacer, mais tu as eu un mouvement de recul et mis un bras autour de ton ventre pour le protéger, détournant le visage en grimaçant. Tu redoutais quelque chose que je n’avais aucune intention de faire, qui n’avait aucune raison d’arriver.
Mais c’est arrivé. Et tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même. »

Mon avis :

Un délit de fuite un soir de pluie cause la mort d'un petit garçon de cinq ans. Sa mère a lâché sa main le temps de quelques secondes, l'enfant se met à courir pour rejoindre sa maison. Mais un chauffard arrivant de nul part le percute et profite du choc de la femme pour s'enfuir. L'enquête est confiée aux policiers Ray et sa nouvelle recrue, Kate, qui prennent très à cœur leur rôle. Mais malheureusement, les indices se font minces. Comment une mère peut-elle se remettre de voir son enfant tué juste en face d'elle? C'est la question qu'ils se posent. De son côté, Jenna part s'isoler dans un chalet, incapable de surmonter le décès de Jacob. Elle ne fait aucun effort pour reconstruire sa vie, se contente de survivre un jour à la fois. Mais le passé n'est jamais loin.
Te laisser partir est un récit qui se divise en deux parties : une première plutôt lente qui tente de mettre en place l'intrigue à travers les investigations des enquêteurs, et une seconde plus surprenante, inattendue, qui offre une nouvelle vision autour de la mort de Jacob. Il est très difficile de chroniquer ce titre sans vous donner d'indications qui pourrait spoiler l'intrigue. Ce qui faut savoir c'est que l'auteur se joue de nous habilement. Tout au long de l'enquête, nous suivons Jenna en proie à ses tourments, à sa culpabilité et à son besoin d'isolement, d'oubli. Le décor se plante lentement, nous présentant le quotidien des différents protagonistes les mois qui suivent le drame, avec notamment le point de vue du chargé d'enquête, Ray. Puis viennent les rebondissements et là nous nous rendons compte que toutes nos hypothèses, tout ce que nous pensions n'est qu'illusion. En bref, ce roman est une bonne surprise malgré le départ un peu lent. Mais la fin est pleine de suspense et de questionnements.

★★★★☆



Clare Makintosh vit en Angleterre. Elle a passé douze ans dans les forces de police. Depuis 2011, elle est journaliste indépendante et écrivain. Elle a fondé le festival littéraire de Chipping Norton et vit dans les Cotswolds avec son mari et leurs trois enfants. Paru en mai 2015 en Angleterre, Te laisser partir est son premier roman.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :