Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Pictural

4 avril 2016

Biasotto Matthieu
216 pages
Auto-Éditions (2015)
Entre grosses tuiles et petites galères, ma vie ressemble à de la survie. Ni plus, ni moins. Je suis Astrid Dufrene. Je suis un paradoxe de la tête au pied. Je n’avance pas, puisque je passe mes journées à douter. L. Dattello est l’artiste peintre le plus doué de sa génération. Mondialement connu, excentrique, mystérieux et dangereusement attirant. Profane en matière d’Art, je n’ai jamais entendu parler de lui. Mon niveau artistique avoisine le zéro. Pour moi, Picasso n’existe qu’en version diesel ou essence. Et j’exagère à peine. Lorsque nos trajectoires totalement opposées se croisent, nos destins vont se confondre autour du secret qu’il garde jalousement. Ce qu’il attend de moi ? Ce qu’il me trouve ? Je l’ignore. Tout comme ce que je suis prête à faire pour lui.
Extrait :

« Pour couronner le tout, ma voiture ne démarre pas. Je tourne la clé. Mais rien ne vient. Aucune réaction. L’averse s’intensifie. Et je suis au bord de la crise de nerfs. Une bourrasque dirige la pluie vers l’intérieur de la 205 pour m’arroser copieusement. Le tableau de bord est trempé, les sièges se gorgent d’eau. Je reviens pleinement à ce que je suis. Une merde dans mon arche de Noé. »

Avis de Nina :

Astrid est une jeune femme qui n’a pas du tout confiance en elle, elle ne croit pas qu’on puisse l’apprécier telle qu’elle est. De plus, elle est couverte de dettes et va bientôt se retrouver à la rue. De ce fait, elle n’a pas les moyens de s’entretenir et de se nourrir, elle ne mange pratiquement que des choconuts. Un soir, son amie Estelle lui demande de l’emmener à une soirée où elle doit travailler pour une mission d’intérim. Astrid n’est pas très enchantée de devoir accompagner son amie à cette soirée de “blindés”, elle n’aime pas sortir de son trou et montrer le désastre de sa vie aux autres mais pour la convaincre, son amie lui parle du buffet.
Au court de cette soirée, elle ne se sent pas à sa place et décide de s'éclipser dehors pour fumer une cigarette, un inconnu vient alors lui parler. Sans qu’elle ne le sache, cette rencontre va totalement changer sa vie et la changer, elle, à jamais. Va alors débuter une belle histoire, Pictural.
J’ai apprécié la plume de Matthieu Biasotto, qui a la particularité de faire des phrases courtes, mais cela n’a pas dérangé ma lecture. À mon goût, l’histoire s’est terminée beaucoup trop vite. J’aurais voulu que les pages défilent plus lentement, que l’histoire soit plus longue. J’aurais aimé que certains passages soient un peu plus détaillés!
Au court de ma lecture, j’ai remarqué qu’il y avait quelques similarités avec Cinquante nuances de Grey mais ce n’est pas du tout le même genre. Dans cette histoire, il n’y a pas de soumission-domination, l’histoire n’a rien à voir mais on retrouve quelques aspects identiques, comme “la demande”
Le fait que l’auteur nous dévoile le contenu de cette fameuse demande seulement à la fin de l’histoire maintient un certain suspense pendant la lecture ce qui m’a fortement plu, j’ai également beaucoup aimé l’humour de l’auteur.

★★★☆☆



Matthieu Biasotto est infographiste et web-designer. http://matthieubiasotto.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX