Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Mon nom est N

16 juin 2016

"Tout ce qui restait, c’était le souvenir de ses filles. Elles lui inspiraient les seules émotions qu’il ressentait encore ; d’une manière ou d’une autre, il était de son devoir de leur rendre justice avant de mourir."

Karjel Robert
432 pages
Éditions Denoël (2016)
Collection Sueurs Froides
En plein océan Indien, sur une base militaire isolée, le FBI essaie de faire parler un prisonnier. Mais le détenu, suspecté d’avoir participé à une attaque terroriste aux États-Unis, refuse de parler. Ernst Grip, un ex-officier suédois, est envoyé sur cette base afin de déterminer si le prisonnier, connu seulement sous le nom de «N.», est un citoyen suédois. Peu à peu, Grip découvre que N. est lié à un autre groupe de personnes, aussi louches qu’hétéroclites : un impitoyable vendeur d’armes américain, un tueur à gages tchèque, une mystérieuse nurse du Kansas, un Pakistanais naïf à vous fendre le cœur – et un Suédois. Leur seul point commun : tous sont des survivants du tsunami dévastateur qui a frappé la Thaïlande en 2004. Plus Grip s’approche de la vérité, plus la situation semble inextricable. Qui est sincère, et qui mène une double vie?
Dans un monde dirigé par la peur, les secrets et les trahisons, Grip et N. devront apprendre à se faire confiance s’ils veulent rester en vie.
Extrait :

« - Ils méritent de mourir, répéta N.
- On peut leur donner une leçon qu’ils ne sont pas près d’oublier, proposa Adderloy.
Vladislav le mesura du regard.
- Regardez-vous et regardez-nous, ajouta Adderloy. Nous n’existons pas. En dehors de cette plage, aux yeux du monde extérieur, nous avons disparu. À partir de cet instant, nous sommes les maîtres de notre destin. Si nous voulons agir, c’est maintenant ou jamais. Ce genre d’opportunité ne se présente pas deux fois dans une vie. »

Avis de Nina :

Mon nom est N est l’histoire d’un homme qui a perdu la mémoire à cause d’un tsunami survenu en Thaïlande en 2004. L’une des seules choses qu’il parvient à se rappeler est qu’il avait deux filles. Un jour, peu après la catastrophe, il se rend au “Weejay” hôtel et y loue un cabanon. Là-bas, il fait la connaissance de plusieurs rescapés: Vladislav Pilk, un Tchèque; Reza, un musulman, mais également Mary et Bill Adderloy. Tous sont victimes de manigances du pasteur Charles-Ray Turnbull et ensemble, ils vont prendre une grande décision : se venger. Ils décident de monter un gros coup où le pasteur serait directement impliqué. En parallèle, l’auteur nous envoie quatre ans plus tard et nous raconte l’histoire d’Ernst Grip appelé par les Américains en 2008 pour déterminer l’identité d’un détenu n'arrivant pas à le faire eux-mêmes. Ils pensent qu’il est de nationalité suédoise comme Ernst. Par la suite, nous découvrons qu’Ernst et son petit ami vont se faire piéger par le groupe de N. et Ernst sera contraint de devenir complice.
De fil en aiguille, nous découvrons les différentes trahisons dans la bande ainsi que la manipulation de l’un d’entre eux. L’auteur manie sa plume à la perfection, ce thriller est très prenant. En revanche, j’ai beaucoup moins accroché avec les premiers passages concernant Ernst, j’ai trouvé l’intrigue trop longue à venir... J’ai également été déçue que certains éléments soient donnés trop rapidement. Notamment quand on découvre l'opération qu’on choisit de faire N. et ses acolytes pour leur vengeance. A peine quelques pages plus tard, Robert Karjel nous dévoile une partie de l’interrogatoire de Reza en 2008... On en déduit donc de suite que leur plan n’a pas fonctionné comme ils l’avaient prévu. Le seul mystère réside alors dans les circonstances expliquant que la machination n'ait pas aboutit à ce qu'ils espéraient. Robert Karjel nous offre un dénouement final rocambolesque.

★★★★☆



Né en 1965 à Gothenburg en Suède, Robert Karjel vit actuellement à Stockholm.
Pilote de l'air, il est le seul pilote suédois à s'être entrainé avec les Marines américains.
Lieutenant-colonel dans la Swedish Air Force, il a voyagé à travers le monde, que ce soit pour le maintien de la paix en Afghanistan ou pour la chasse aux pirates en Somalie.
Il est également écrivain, avec quatre romans à son actif. http://robert-karjel.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX