Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Les moutons ont-ils des canines ?

5 juillet 2016

"Tout se passe comme si c’était normal. Ignorer. Éradiquer. Supprimer. Faire disparaître. Comme si de rien n’était."

Dussex Serge
Heyn Sandra

402 pages
Éditions Baudelaire (2016)
Collection roman
— Ce que tu dis n’est pas vrai. Je ne suis pas celle que tu viens de décrire, tente faiblement Claire.
— Tu vois, chaque fois que tu parles, c’est pour manipuler. La preuve juste maintenant, à l’instant. Pour te défendre, tu embobines les autres. Étrange tout de même que toi seule l’ignores, tu ne trouves pas ? Qu’as-tu à dire à cela ? Un autre mythe ? Fais attention à ce que tu dis, tu ne mesures pas tes mots et chaque parole supplémentaire t’enfonce davantage.
— Je ne suis pas d’accord.
— Tu es toxique, Claire. Tu es inconsciente et toxique. Tu abîmes les gens sans même t’en rendre compte, tu as empoisonné Carla et tu le nies. Tais-toi.
— Je ne suis pas d’accord, tente encore de dire Claire.
Extrait :

« Carla reconstitue l’arrivée et la présence de Claire dans la vie de René. Elle ne cesse d’interroger René au sujet des moindres détails. Elle interprète ses mots. Ses silences. Ses hésitations. La version de Carla est que Claire a “sélectionné” René. Qu’elle l’a choisi et manipulé depuis leur première rencontre. Elle démontre à René que tout est calculé. Que Claire est une “psychopathe de la pire espèce” depuis le départ. Totalement dénuée de cœur et d’émotions. Que sa pensée est machiavélique. Qu’elle est froide et calculatrice. Que c’est un monstre. »

Avis de Nina :

Dans Les moutons ont-ils des canines ?, Serge Dussex et Sandra Heyn nous racontent l’histoire de Claire et René tous deux en couple et travaillant dans la même entreprise qu’ils ont en partie bâtie. La grande majorité de leurs amies font partie de leurs collègues. Quatre d’entre eux, dont principalement Cécilia et Carla, pratiquent un lavage de cerveau sur René en lui faisant croire que Claire le manipule et que c’est une psychopathe. Étant donné que René et ses collègues se liguent contre elle et qu’ils la considèrent comme quelqu’un de néfaste, elle se retrouve contrainte de quitter son travail. Puis Carla finit par laisser un ultimatum à René en le contraignant à choisir entre ses amis et sa femme. Mais les vrais manipulateurs ne sont-ils pas ses soi-disant amis ? De leur faute, Claire perd tout : ses amies mais également son mari et se retrouve seule. De plus, son identité professionnelle fût balayée en quelques clics puisque son nom a été retiré du site de la maison de stage sur lequel elle a énormément travaillé et qui ne serait pas le même sans elle. Du jour au lendemain tout bascule pour elle mais également pour René. Ce livre raconte la destruction d’une femme mais également celle d’un homme.
En parallèle, nous découvrons l’histoire de Safia ; une jeune fille de 11 ans dont les parents ont été contraints de déménager dans un quartier défavorisé suite à un licenciement. Depuis qu’elle a emménagé dans ce quartier, Safia vit un véritable enfer, régulièrement les plus grands “s’amusent” à la frapper. Un jour, elle se réveille à l’hôpital, le corps brisé : plusieurs garçons l’ont agressé, l’un d’entre eux chaussé de bottes de travail lui a violemment sauté sur les jambes et ceci à plusieurs reprises... Comment va-t-elle sans sortir ? Que va-t-elle devenir en grandissant ?
J’ai trouvé un peu dommage qu’elle soit très peu présente dans l’ouvrage, j’aurais apprécié que l’histoire de son adolescence soit un peu plus développée. Je me suis trouvée beaucoup de points communs avec elle en début d’ouvrage, de ce fait je commençais à m’y attacher puis, par la suite, j’ai découvert un aspect de sa personnalité que je n’appréciais guère mais qui est au cœur de cet ouvrage : la manipulation. D’un autre côté, j’ai été stupéfaite par la découverte de sa nouvelle identité !
En conclusion, les auteurs ont su “mélanger” leurs plumes à la perfection, ce qui donne ce résultat : un magnifique roman sur un sujet aussi triste que réel.

★★★★★


D’un côté, Sandra HEYN, ancienne danseuse-comédienne reconvertie en formatrice.
De l’autre, Serge DUSSEX, ex-directeur d’une école privée de formation professionnelle, désormais assistant social.
Ensemble, ils ont croisé leurs regards et complété leurs visions respectives pour donner naissance à ce récit.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX