Sariah'Lit

Roméo & Jules

11 juillet 2016

"Je ne sais plus comment me comporter."

Evans Stuart
355 pages
Éditions Addictives (2016)
Collection Rainbow
« Croiser un type superbe quand on est déguisé en lapin géant… Ridicule ! Bousiller le téléphone du type canon et le mettre en colère… Un désastre ! S’apercevoir le lendemain que le type superbe en question est son nouveau patron… La cata ! Et cette catastrophe, c’est sur moi qu’elle est tombée, comme par hasard ! Je m’appelle Jules, j’ai 23 ans et voici comment j’ai rencontré le sexy et ombrageux Scott Anderson… » Après ses études en journalisme, Jules débarque à Paris avec la ferme intention de prendre sa revanche sur la vie. Mais quand le jeune homme rencontre un charmant inconnu lors de la Gay Pride, il est loin d’imaginer ce que lui réserve le destin…
Extrait :

« Les rêves, c’est joli, mais la réalité parisienne est moins glamour : un loyer prohibitif à payer, des entretiens d’embauche sans suite, un job-de-mes-rêves qui tarde à pointer le bout de son nez… Bref, j’étais presque résolu à accepter un poste d’équipier dans un fast-food pour boucler mes fins de mois. Et c’est là que je suis tombé sur cette annonce, une affichette sur la devanture de ce bar du Marais, qui cherchait d’urgence un barman. Sur une impulsion, je suis entré, j’ai immédiatement accroché avec Arthur, le boss, qui m’a engagé sur-le-champ. J’adore cette équipe, j’adore cet endroit, m?me si je dois avouer que je ne m’y sens pas toujours à ma place. Le Vice-Versa est un bar gay. Arthur, Guillaume et les autres sont gays, les clients sont gays, même les tables et le carrelage doivent être gays, et moi… eh bien moi, je pense que je suis gay. Disons que je suis attiré par les garçons, c’est une certitude, mais je ne suis jamais passé à l’acte. Si ça se trouve, je n’aimerais pa ça! Donc suis-je vraiment gay? Je sais, à 23 ans, on est censé être fixé sur ces questions. Mais moi, Jules Leroy, je suis un être à part, visiblement. Et moi, Jules Leroy, j’ai quelque chose à annoncer à Arthur, et ça risque de ne pas lui plaire. »

Mon avis :

A 23 ans, Jules Leroy espère trouver le travail de ses rêves dans le milieu de la décoration d’intérieur. Jusqu’à présent, il était serveur dans un bar gay, le Vice-Versa, très prisé des quartiers parisiens et tient un blog plutôt populaire sur le design. Lors de la Gay Pride où ses amis l’ont attiré pour fêter la démission de Jules, s’amuser et peut-être lui ouvrir les yeux sur son attirance pour les hommes, Jules se retrouve dans une situation étrange, déguisé en lapin rose arrosant un homme séduisant, lui cassant son téléphone. Cet incident passé, Jules commence son nouvel emploi de journalisme obtenu dans le célèbre magazine HomeStyle. Alors qu’il prend ses marques, il découvre que son patron est l’homme de la Gay Pride : Scott Anderson. Jules tombe immédiatement sous son charme mais parviendra-t-il à assumer les sentiments qui le poussent vers cet homme?
L’auteur nous plonge directement dans l’intrigue : tout s’enchaîne très vite et on est même surpris par la rapidité avec laquelle la romance évolue entre nos deux protagonistes. Je pense que c’est le gros point noir dans ce récit, car nous n’avons pas le temps d’apprécier l’attirance qui se développe entre eux, de ressentir pleinement la tension entre Jules et Scott puisque le couple se forme très rapidement. Jules est un garçon plutôt sensible, intelligent qui vient d'une famille très modeste tandis que Scott est richissime. Ils évoluent dans deux univers différents, mais Jules, lui, n’a pas encore fait son coming-out : il ne parvient pas à identifier de quel côté penchent ses désirs. Jusqu’à ce qu’il croise la route de Scott. Ce dernier semble avoir des réticences à faire confiance aux autres, à s’ouvrir, une blessure qu’il semble cacher. Cet aspect sombre de sa personnalité qui m’a immédiatement plu est pourtant vite évincé par des intrigues secondaires moins intenses. Même si j’ai apprécié découvrir ce récit et parcourir la plume de l’auteur, que j’ai trouvé très agréable, je pense que ce récit aurait pu avoir plus d’authenticité et de constance si certains aspects de l’histoire avaient été approfondis.

★★★☆☆






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Un petit commentaire à me faire ?

Envoyer un mot doux