Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Cynster 1 - La fiancée de Devil

19 août 2016

"Les femmes saines d'esprit n'épousaient pas de tyran."

Laurens Stephanie
656 pages
Éditions Charleston (2016)
Collection Diva
Quand Devil, le duc de St-Ives et le plus tristement célèbre membre de l’importante famille Cynster, est surpris dans une situation compromettante avec la courageuse gouvernante Honoria Wetherby, il stupéfie le ton en proposant le mariage. Personne n’avait jamais imaginé que ce scandaleux séducteur prendrait femme un jour! Honoria, cependant, n’a pas l’intention de céder aux exigences de la bonne société et d’épouser un homme uniquement parce qu’ils ont été découverts ensemble sans un chaperon. Elle a soif d’aventure et meurt d’envie de voir le monde – et même si elle veut volontiers l’aider à résoudre le meurtre de son jeune cousin Cynster, elle compte dire adieu pour toujours à Devil une fois ce crime élucidé. Elle sous-estime toutefois le pouvoir séducteur de cet homme audacieux et courageux ainsi que la chaleur brûlante de son propre désir inassouvi. Ose-t-elle se laisser porter par sa passion dans les bras de Devil… et au centre de la plus périlleuse et réjouissante aventure de toutes?
Extrait :

« Honoria surveilla la courbe, remarquant que leur ascension était terminée. Quand le poids de son fardeau diminua, le cheval s'élança. La prise d'Honoria se relâcha — les rênes glissèrent à travers ses doigts, jurant, elle gesticula furieusement et attrapa les brides fermement; s'appuyant sur le dossier, elle lutta avec la bête.
Le cheval se cabra. Honoria poussa un cri perçant et tira violemment, sans se soucier pour une fois de la bouche du cheval. Son cœur battant la chamade, elle obligea la bête à s'arrêter. Brusquement, le cheval s'immobilisa, tremblant, le pelage tremblotant. Honoria fronça les sourcils. Il n'y avait pas encore eu de coups de tonnerre. Elle jeta un coup d'œil sur la petite route. Et elle vit le corps effondré sur le bas-côté.
Le temps s'arrêta — le vent lui-même se figea. »

Mon avis :

Honoria Austruther-Wetherby a de nombreux projets qui incluent entre autres de l'aventure et de l'action, si bien que l'attention non désirée d'un duc n’est pas sa priorité. Surtout quand ce dit-duc est un Cynster, le chef d'une famille ancienne connue pour être sauvage et autoritaire. Mais le destin semble en décider autrement avec elle. Alors qu’Honoria se rend au manoir Claypole sous un ciel orageux pour y prendre son nouveau poste, elle tombe sur un homme mourant au bord de la route. Elle est rapidement rejointe par le duc de St-Ives, surnommé Devil, avec qui ils transportent la victime dans un cottage proche afin de veiller ses dernières heures. L’homme n’est autre que Tolly, le jeune cousin du duc. Devil est bien décidé à faire toute la lumière sur son meurtre, mais il est également déterminé à avoir Honoria comme épouse, séduit par sa prestance et sa témérité. Malgré son refus insistance, Devil ne faiblit pas et poursuit la jeune femme de ses assiduités.
La fiancée de Devil est le premier volet de Cynster, une série qui compte plus d’une quinzaine de volumes. Devil, en tant que chef de famille, a de nombreuses responsabilités sur ses épaules. Il représente l’alpha ultime, indestructible, mais loyal et généreux envers les siens. Il dégage une certaine assurance, un aura intense qui ébranle immédiatement Honoria. Mais la jeune femme est têtue, intelligente et fière. Elle ne se rend pas compte du défi qu’elle représente pour lui et se borne à camper sur ses décisions. Son refus ne refroidit pas Devil qui, soutenu par sa famille, use de techniques de séduction et de subterfuges pour séduire sa dame. Ce jeu du chat et de la souris est très appréciable à suivre. Mais j’ai aussi aimé suivre la pseudo-enquête pour découvrir le meurtrier de Tolly. Si d’habitude, j’aspire à avoir quelques pages supplémentaires pour étayer l’ouvrage, je pense que les seules faiblesses de cette lecture sont les longueurs sur la fin : j’ai rapidement compris de qui il s’agissait et la résolution tardait à venir, ne restant que ses motivations à éclaircir.
Dans l’ensemble, j’ai apprécié ma lecture. L’auteure nous offre des personnages complets, développés et accessibles. Les liens qui les unissent sont parfaitement identifiés, que ce soit les protagonistes principaux que les secondaires que nous allons découvrir dans le reste de la série. Le groupe de cousins représentant la barre Cynster est assez hétéroclite et chacun semble posséder un grain de folie que j’ai hâte de connaître.

★★★★☆



Stephanie Laurens, née à Ceylan, est scientifique de formation. La romance lui permettait de s’évader quand elle travaillait. Après avoir vu son premier manuscrit accepté, elle abandonne sa carrière pour se consacrer à l’écriture.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Bonjour tout le monde :) Je vous retrouve aujourd'hui avec une nouvelle chronique, il s'agit cette fois de "La famille Treski Tome 1: La guerre de la limonade" de Jacqueline Davies chez Hachette Collections :




    - http://tinkerbells-readings.blogspot.fr/2016/08/la-famille-treski-tome-1-la-guerre-de.html


    Bonne lecture,


    Bisous,


    Tinkerbell.

    RépondreSupprimer