Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Émancipés

26 septembre 2016

"Elle ne s’attendait pas du tout à ce que les chose prennent cette tournure."

Reyes M.G.
336 pages
Éditions Harlequin(2016)
Collection mosaïc
Vous ne résisterez pas à l’appel de la coloc de Venice Beach.
Pas d’adultes. Pas de limites. Pas d’alibis.
Ils sont six. Jeunes. Libres. Émancipés. Pas d’adultes, pas de limites.
Ils ne se sont jamais rencontrés. Le hasard les réunit en coloc dans une somptueuse villa de Venice Beach. On pourrait croire à une vie de rêve…
Mais chacun a ses ambitions.
Chacun a ses secrets.
Chacun cache quelque chose aux autres.
Sans compter ce qu’ils ignorent : à leur insu, quelqu’un les espionne à distance. Mais qui, et dans quel but ?
Extrait :

« Voici comment ça s’était passé : il fallait que Candace quitte la maison, et Grace avait trouvé la solution.
Ni l’une ni l’autre n’arrivait plus à supporter le comportement de la mère de Grace — les disputes, les hurlements et les menaces de divorce. Depuis son dix-septième anniversaire, Candace avait souvent confié à Grace qu’elle craignait bien d’être à l’origine de la mauvaise entente entre leurs deux parents.
Elles étaient étendues sur la pelouse, leurs longs cheveux blonds étalés dans l’herbe. Grace observait sa demi-sœur entre ses doigts à la dérobée. Âgée de seulement seize ans, elle était la plus jeune des deux mais elle avait souvent l’impression d’être l’aînée. Candace passait tellement de temps à suivre des cours en tout genre — de chant, de théâtre, de danse, d’équitation ou d’escrime — qu’il lui en restait bien moins pour lire, penser, écouter et réfléchir. »

Mon avis :

À Venice Beach, six jeunes adolescents libérés du contrôle parental vont emménager ensemble alors qu’ils ne se connaissent pas, sans adulte avec eux pour les surveiller ou veiller sur eux. Candace et sa demi-sœur, Grace, décident de quitter la maison familiale pour Los Angeles afin de déployer leurs ailes et d’aider Candace dans sa carrière d’actrice. Paolo, un jeune joueur professionnel de tennis, est émancipé par ses parents qui doivent quitter la ville pour des raisons professionnelles, mais donne des cours de tennis pour être indépendant financièrement. John-Michael, qui a passé un an à vivre dans la rue après avoir été mis à la porte de la maison par son père homophobe, se retrouve avec un peu d’argent en poche suite au décès de ce dernier et décide de sortir de la rue. Cette colocation est un aubaine pour lui. Lucy, musicienne, et Maya, bien plus jeune que les autres, arrivent dans la location par la suite.
Émancipés est le récit d’adolescents qui, pour une raison ou une autre, se retrouvent livrés à eux-mêmes au cœur d’un quartier luxueux. Qui n’a pas rêvé, après un désaccord avec ses parents, de partir, de quitter le cocon familial et de vivre ailleurs, avec des personnes du même âge, dans un cadre idyllique ? Avec ce premier volet, l’auteur nous pose les bases de son intrigue, nous présente ses protagonistes âgés de quinze à dix-sept ans. Reyes nous offre une série de personnages différents, chacun ayant ses petits secrets qu’il cache vigoureusement aux autres. Les points de vue sont nombreux, mais la personnalité de chacun est parfaitement identifiable, répondant aux caractéristiques assez clichés du beau-gosse sportif ou de l’homo rejeté par sa famille ou encore de la fille populaire qui en joue. Autant de personnalités qui ne m’ont pas spécialement surprises. Nous les voyons évoluer peu à peu au cours du récit, en laissant apercevoir quelques bribes de leurs secrets. Les chapitres sont assez courts et le rythme de la narration apporte quelques réponses à nos questions. Mais, même si l’intrigue se laisse découvrir facilement, le gros des révélations se fait sur la fin de l’ouvrage et nous restons assez frustrés une fois la lecture terminée. En somme, la plume est agréable à lire, mais je n’ai pas été émerveillée par le fond.

★★★☆☆



Maria Guadalupe Reyes est auteure jeunesse. Elle a étudié la biochimie au St Catherine's College à l'Université d'Oxford et exercé plusieurs années comme scientifique avant de lancer sa propre société sur internet. http://emancipatedtrilogy.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX