Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Marion, 13 ans pour toujours

10 octobre 2016

"Tu es partie, tu as endossé les ailes du vent pour un dernier voyage 
dont seule l'âme connaît le chemin."

Fraisse Nora
192 pages
Éditions Le Livre de Poche (2015)
Collection Littérature & Documents
Marion, ma fille, le 13 février 2013, tu t’es suicidée à 13 ans, en te pendant à un foulard, dans ta chambre. Sous ton lit en hauteur, on a trouvé ton téléphone portable, attaché au bout d’un fil, pendu lui aussi pour couper symboliquement la parole à ceux qui, au collège, te torturaient à coups d’insultes et de menaces. J’écris ce livre pour te rendre hommage, pour dire ma nostalgie d’un futur que tu ne partageras pas avec moi, avec nous. J’écris ce livre pour que chacun tire les leçons de ta mort. Pour que les parents évitent à leurs enfants de devenir des victimes, comme toi, ou des bourreaux, comme ceux qui t’ont fait perdre pied. Pour que les administrations scolaires s’évertuent à la vigilance, à l’écoute et à la bienveillance à l’égard des enfants en souffrance. J’écris ce livre pour qu’on prenne au sérieux le phénomène du harcèlement scolaire. J’écris ce livre pour que plus jamais un enfant n’ait envie de pendre son téléphone, ni de suspendre à jamais sa vie.
Extrait :

« Les enfants de 13 ans, aujourd’hui plus qu’hier, ont besoin de l’approbation de leurs pairs. Celle de leurs parents, en général, ils l’ont et la considèrent comme acquise. Ce qui est plus difficile à conquérir, à leurs yeux, c’est le sentiment d’appartenir à un groupe, d’entrer dans le cercle magique des ados qui leur plaisent. »

Mon avis :

Un après-midi, le 13 février 2013, Nora laisse sa fille seule à la maison. Marion voulait rester couchée, fatiguée par des mots de ventre et de tête à première vue anodins. Nora doit s'absenter une heure ou deux pour se rendre, avec ses autres enfants, chez une amie. Plus tard, pensant prendre des nouvelles de sa fille, elle tente de joindre Marion, sans succès. Inquiète de ce silence inhabituel, elle décide de rentrer rapidement chez elle. Mais ce qu'elle y découvre va bousculer sa vie : sa fille s'est pendue dans sa chambre.
Marion 13 ans pour toujours est un témoignage touchant d’une mère en quête de justice, le cri du cœur d’une femme portée par la douleur. Nora nous emmène avec elle, avec ses mots touchants et prenants, dans la tourmente qu’elle a vécue et continue de vivre à ce jour. Ne pouvant surmonter les moqueries et les insultes de ses camarades, Marion a choisi de partir, de ne plus souffrir.
L’incompréhension, la peine et la douleur de la perte de son enfant laissent peu à peu place à la consternation lorsqu’elle entrevoit les derniers jours vécus par sa fille : Marion a été harcelée de toutes parts par les autres élèves de son établissement. C’est par le biais de la presse que Nora apprend ensuite que Marion a laissé une lettre adressée à ses camarades expliquant son geste, ce qui l'a poussée à se suicider. Au fil de l'enquête, les révélations sont de plus en plus déroutantes pour les parents de Marion : des centaines de SMS reçus sur son portable en à peine un mois, un compte facebook secret sur lequel elle se faisait insulter et menacer constamment. Comment Nora a-t-elle pu passer à côté de tout cela ? Elle s'en veut, mais elle est aussi en colère contre ceux qui ont poussé Marion à ce geste extrême.
Le harcèlement scolaire a toujours existé : des insultes, des moqueries qui se cantonnaient à la cour d’école. Aujourd’hui, avec les nouvelles technologies, cela prend une ampleur différente, plus intrusive. Nora nous ouvre les yeux sur ce qui nous entoure, sur les risques que nos enfants encourent sans que nous en ayons conscience. Les adolescents, et j’ai l'impression que c’est encore plus vrai de nos jours, ne se rendent pas compte de la portée de leurs actes, de leurs paroles. Chaque jour, nous emmenons nos enfants à l’école pensant qu’ils sont à l’abri, mais il semblerait que ce ne soit pas le cas, quoi qu'on fasse. Et ce n’est pas pour me rassurer, étant moi-même mère. J’ai été consternée de découvrir l’attitude du principal du collège qui n’a rien fait pour soutenir Nora et sa famille, qui a tout fait pour maintenir enseignants et autres enfants loin de la famille de Marion alors qu'ils souhaitaient les soutenir.
Je ne vais pas m’étaler dans mes commentaires sur ce titre, tant de choses ont déjà été dites et écrites dessus. Il s’agit d’un livre qu'il faut, je pense, absolument lire et mettre dans la main de tous nos adolescents pour qu’ils prennent conscience des conséquences de ce qu’ils pourraient dire ou faire.

★★★★☆



Nora Fraisse a 43 ans. Sa fille Marion s'est suicidée en 2013, à 13 ans, parce qu'elle était harcelée à l'école. Après ce drame, Nora Fraisse a décidé de se battre pour toutes les victimes de harcèlement scolaire.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX