Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Méduse, le mauvais œil

17 octobre 2016

"Comme tu es belle !"

Vantal Anne
De Conno Gianni

128 pages
Éditions Nathan (2016)
Collection Histoires noires de la Mythologie
L'homme regarde Méduse droit dans les yeux. Immédiatement, son corps tressaille. Puis il s'immobilise comme une statue, son regard devient fixe. Encore quelques secondes et, aux pieds de la Gorgone ravie, il s'affale sans vie, pétrifié.
Extrait :

« Loin vers l’ouest, aux confins du monde, se trouve une grotte dissimulée aux regards et dont nul voyageur, en route vers les Hespérides, ne pourrait soupçonner qu’elle est habitée. Le pays alentour se résume à peu de choses : des buttes arides et désolées et des falaises de grès qui plongent à pic dans les flots. »

Mon avis :

Méduse est, dans la mythologie grecque, l’une des trois Gorgones. Tandis que ses sœurs, Euryale et Sthéno, sont immortelles, Méduse est mortelle et la plus belle des trois filles vivant recluses aux confins du monde, loin de tout contact avec les divinités ou les mortels. Alors qu’elle se promène près d’un temple vénérant Athéna, Méduse est abordée par un homme qui n’est autre que Poséidon attiré par la beauté de la jeune femme. Violée par ce dieu, elle est punie et maudite par Athéna qui voit dans le comportement de Méduse trop d’arrogance et d’autosatisfaction pour la considérer comme innocente. Elle la transforme donc, modifiant ses longs cheveux en serpents et ses yeux.
Méduse, le mauvais œil, est une petite lecture très intéressante. Elle nous montre un autre visage de la jeune femme, non comme un monstre avide de tuer tout le monde ou comme une femme fatale voulant se venger des êtres humains telle qu’elle est souvent représentée… Mais comme un être sensible qui souffre de la solitude, une femme blessée par le comportement des dieux qui balaye la souffrance ressentie lorsqu’elle a été abusée. L’ensemble se lit très bien, un arbre généalogique, un lexique et d’autres données complémentaires permettent d’en apprendre davantage sur cette légende.

★★★☆☆



Anne Vantal a été journaliste et, depuis plusieurs années, elle écrit des romans pour la jeunesse.
Gianni De Conno est un dessinateur italien reconnu.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX